Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : American Horror Story - Coven. Saison 3. Episode 11.

16 Janvier 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-01-16-16h43m21s6.jpg

 

American Horror Story : Coven // Saison 3. Episode 11. Protect the Coven.


Je me demande si les scénaristes de American Horror Story n’ont pas voulu donner une nouvelle définition de boucherie au travers de leur série. Du coup, cet épisode délivre tout un tas de scènes particulièrement dérangeantes pour les yeux mais collant parfaitement à l’univers horrifique de la série. Mais si j’ai aimé cet épisode écrit par Jennifer Salt (qui a signé parmi les épisodes les moins intéressants de la saison), c’est aussi parce qu’il se permet justement toutes les folies. C’est assez jouissif de voir les scènes s’enchainer. Il n’y a pas forcément de recherche de cohérence entre tout ce que l’on peut voir dans l’épisode mais globalement cela fonctionne à merveille. Que cela soit Cordelia qui se crève les yeux (je pense que comme moi vous avez voulu vérifier que vos yeux sont toujours en place après cette horreur). Sans parler de LaLaurie qui, au détour d’un flashback coupe les pieds d’un esclave comme si pour elle c’était un jeu. Le regard de Kathy Bates me rappelle son rôle dans Misery. C’était tellement jouissif.

En effet, car pour la première fois de la saison, Kathy Bates sert enfin à quelque chose. Et je suis content cependant de me dire qu’il a fallu attendre 10 épisodes pour qu’elle serve enfin à quelque chose me déçoit vraiment. Du coup, American Horror Story cherche avant tout à nous montrer qui était vraiment LaLaurie et ce qu’elle a pu faire subir à ses esclaves durant des années par le passé. Maintenant elle subit les conséquences de ses actes. Notamment en se faisant trainer en laisse par Queenie (qui est vivante à nouveau comme par magie - j’ai trouvé ça légèrement abusé et pas très bien expliqué mais bon -). La série n’oublie pas non plus la relation entre The Axeman et Fiona. Surtout que maintenant que Fiona et Marie Laveau sont comme cul et chemise, elles vont demander l’aide de cet homme pour éliminer la menace des chasseurs de sorcières. Ces derniers n’ont pas servi à grand chose si ce n’est à être massacrés comme il se doit à la fin de l’épisode. Leur but était de protéger le Coven, certes, mais bon cela aurait à mon sens pu être fait de façon beaucoup plus intéressante.
vlcsnap-2014-01-16-17h00m43s189.jpgL’épisode ne se sert pas vraiment toujours très bien de ce que American Horror Story sait faire. C’est vraiment dommage. Et puis il y a Spalding. Ce dernier a tout du personnage intriguant et légèrement cinglé. Denis O’Hare est d’ailleurs très convaincant dans ce rôle mais je dois avouer que l’épisode m’a laissé légèrement sur ma faim. J’aurais bien aimé qu’il soit un peu plus impliqué car on en apprend pas beaucoup plus sur lui. Ses actions sont intéressantes et servent là aussi l’histoire sans que pour autant American Horror Story cherche à ce qu’il y a une vraie cohérence. En effet, ce que j’ai bien aimé dans cet épisode complètement décousu c’est finalement qu’il nous balance d’histoires en histoires comme une balle changerait de main dans un jeu de baseball. Dans tout cela il y a bien entendu la folle Myrtle Snow toujours aussi jouissive. Frances Conroy donne un vrai truc à cette série et cela fonctionne à merveille. Je pense que cela aurait pu aller dans une direction différente mais bon, la manière dont elle évolue me plait.

Ce que l’épisode tente d’apporter également c’est nous faire comprendre que Marie ne peut pas mourir. On le sait déjà plus ou moins depuis un bout de temps (et puis on sait aussi que LaLaurie ne peut pas mourir même la tête coupée) et voilà que American Horror Story tente ensuite de nous peinturlurer de sa bonne petite crème d’amour avec Zoe, Madison et… Kyle. Ce dernier doit choisir entre les deux filles qu’il a en face de lui. S’il a pu coucher avec Madison, c’est de Zoe dont il est amoureux. Tout cela était assez cocasse et s’inscrit parfaitement dans la lignée de cette série et de sa folie. Pourtant, j’aurais presque aimé que cela se termine de façon différente. La fin de l’épisode laisse peut-être espérer quelque chose mais bon, ce n’est pour le moment pas arrivé. Qu’ils s’enfuient, loin, de toute façon Madison va forcément être là pour récupérer Kyle à un moment ou à un autre. Finalement, ce nouvel épisode de American Horror Story était assez bon dans son ensemble, voire même jouissif et ce malgré le côté totalement décousu du récit.

Note : 8.5/10. En bref, un épisode décousu certes mais assez fascinant.

Commenter cet article