Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : American Horror Story - Coven. Saison 3. Episode 4.

31 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-10-31-12h47m10s209.png

 

American Horror Story : Coven // Saison 3. Episode 4. Fearful Pranks Ensue.


Je dois avouer que je ne comprends trop les critiques à l’encontre de American Horror Story cette année. Et cette semaine, Jennifer Salt (Mange, Pris, Aime) a fait un joli travail sur « Fearful Pranks Ensue ». Ce que j’aime bien dans cette série c’est quand tout ce qui est bizarre devient encore plus bizarre. Il y avait tout un tas de bonnes choses dans cet épisode à commencer par la conclusion de l’épisode qui aurait très bien pu être le point de départ d’un épisode de The Walking Dead. Je pense que Ryan Murphy et Brad Falchuk veulent parler de zombies dans leur série mais bon, je dois avouer que j’ai du mal à savoir comment ils vont introduire tout cela dans le prochain épisode (et surtout si le prochain épisode va réellement nous faire écho à nouveau de ces zombies dans le jardin de l’école de sorcières). Cet épisode permet donc de nous offrir quelque chose d’assez surprenant, notamment car tout un tas de scènes assez surprenantes s’enchainent. Il n’y a pas forcément de recherche de cohérence entre les scènes (cela viendra surement plus tard quand l’on aura tous les éléments) et cela donne ainsi un épisode plutôt riche, peut-être trop riche.

Halloween est passé par là, on a mangé trop de bonbons et l’on fait une crise diabétique. Mais cet épisode de American Horror Story permet d’utiliser encore une fois le talent de Kathy Bates durant quelques minutes. Dommage qu’elle ne sert pas plus que ça pour le moment dans la série (servir des bonbons) mais sa tête était jouissive à la fin de cet épisode. Ce n’est pas la seule chose sans réponse à la fin de l’épisode étant donné que quelqu’un va également balancer une sorte d’acide sur le visage de Cordelia, sans parler de la révélation autour de Spalding : ce pervers garde le corps de Madison pour des petites tea parties qu’il organise chez lui. L’épisode inclus également Hank qui semble être un tueur en série qui ne va pas se gêner pour mettre une balle dans la tête de la pauvre Alexandra Breckenridge (je sens que l’on sera amenés à la revoir afin qu’elle puisse assouvir sa vengeance) et après en avoir profité sexuellement - brutalement d’ailleurs, mais elle aime ça apparemment -. Nous avons également l’arrivée du Witches Council avec des personnages incarnés par Leslie Jordan et Frances Conroy. Un grand moment de conseil des sorcières franchement, on se serait cru dans Harry Potter.
vlcsnap-2013-10-31-12h46m22s237.pngCe n’est pas un critique mais la coiffure de Frances Conroy m’a légèrement rappelé un personnage de la saga de J.K Rowling que j’ai oublié. Cela permet aussi d’utiliser le talent de Jessica Lange et de Frances Conroy encore une fois. Les deux femmes qui se font face à face c’était assez jouissif. Et puis tout cela ajouté à la mise en scène de Michael Uppendahl, on a quelque chose de particulièrement bien fichu. Le personnage de Frances Conroy est vraiment énorme contrairement à l’an dernier où elle m’avait légèrement déçu. Là elle est de retour sur le devant de la scène pour un rôle peut-être pas aussi pervers que celui qu’elle avait dans la première saison mais tout de même. Alors certes, le conseil est presque oublié et son intérêt également au profit d’un long face à face mais il fallait un tel face à face. C’est le genre de choses que j’ai envie de voir dans American Horror Story de toute façon. Surtout que la série semble petit à petit développer son intrigue et à nous permettre de jouir de tout un tas de choses que l’équipe de Ryan Murphy sait faire depuis maintenant trois ans. La série sait très bien écrite des trucs pour de bonnes actrices et c’est tout ce que je demande à la série au fond, c’est un minimum syndical finalement.

Tout le passé de Spalding était lui aussi plutôt bien fichu. On apprend qu’il s’est coupé la langue par exemple en 1971. C’est assez fantastique de voir que la série évolue dans une bonne direction et parvient à donner un coup de fouet à son histoire. Il n’y a vraiment pas de quoi s’ennuyer. Pendant ce temps, American Horror Story revient également sur Kyle qui s’échappe de chez lui et Zoe qui tente de le retrouver au beau milieu de ce soir d’Halloween alors qu’il pourrait tuer à nouveau. Je dois avouer cependant que je ne sais pas vraiment si l’on va revoir le Minotaure coucher avec d’autres ou encore Hank jouer au marteau-piqueur mais étant donné que cette série aime aussi parler de sexe, je sens que l’on n’est pas au bout de nos surprises.

Note : 8/10. En bref, toujours un plaisir de suivre les aventures de notre galerie de personnages.

Commenter cet article

julien 31/10/2013 21:36


enfin de l'action! des histoires ficelées et du rythme! hate de voir la suite, et le visage....