Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : American Horror Story - Coven. Saison 3. Episode 6.

14 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-11-14-17h29m24s238.png

 

American Horror Story : Coven // Saison 3. Episode 6. The Axeman Cometh.


Avec ce nouvel épisode, American Horror Story nous introduit un tout nouveau personnage incarné par l’excellent Danny Huston : The Axeman of New Orleans. Tout comme Madame LaLaurie, ce tueur a réellement excité. Je dois avouer que le fait que les tueurs que la série tente de nous introduire ont déjà existé est une bonne idée mais ce n’est pas une nouveauté dans la série étant donné que la plupart des choses introduites dans les deux saisons précédentes s’inspirent parfois de choses qui se sont réellement déroulées (notamment l’an dernier avec l’introduction de personnages comme Anne Frank). L’introduction de ce personnage se fait de façon assez subtile, au travers d’une mise en scène feutrée, proche de ce que pourrait faire Brian de Palma (comme avec le Dahlia Noir sans pour autant atteint la vraie folie un grand réalisateur). La musique, l’ambiance, tout est fait pour que ce personnage ait droit à une introduction en bonne et due forme. J’aime bien la scène finale de l’épisode qui permet la rencontre entre The Axeman et notre très cher Fiona. La place de Fiona est assez étrange dans le sens où l’on ne sait pas où la série veut réellement l’emmener pour le moment.

La scène à sa chimio était terriblement pesante. En tout cas, on sent que le personnage est perdu. Fiona a beau être une femme forte et surtout une excellente sorcière, finalement elle est aussi fragile que tout le monde. Elle n’a pas trouvé de remède pour vivre éternellement pour le moment et du coup, elle est condamnée à suivre un traitement qui pourrait ne pas la sauver. C’est touchant comme histoire, surtout que Jessica Lange est toujours aussi bonne dans le registre de l’émotionnel. Chaque saison de American Horror Story, elle a su être au mieux de sa forme quand elle touche le téléspectateur et c’est le cas avec cet épisode. Je ne pouvais donc pas rêver mieux. Au-delà de ça, je dois avouer que je ne sais pas où le personnage va aller dans les prochains épisodes. Sa rencontre avec The Axeman peut être une très bonne comme une très mauvaise idée. Nous avons par ailleurs le retour de Cordelia qui se rend compte que son mari n’est pas celui qu’il dit être. Maintenant qu’elle est aveugle elle est capable de voir tout un tas de choses. Ce que je trouve dommage cependant c’est que l’on ne cherche pas à réellement nous surprendre de ce point de vue là. Cordelia n’utilise pas cette révélation à son avantage ce qui est assez dommage.
vlcsnap-2013-11-14-17h42m05s165.pngMais dans tout cela les intrigues évoluent, aussi bien pour Cordelia dont le nouveau pouvoir fait son apparition mais également du point de vue de son mari dont nous connaissons une partie des motivations. Et son lien avec Marie Laveau. Angela Bassett est toujours aussi jouissive dans ce rôle de sorcière. La mise en scène de l’épisode aide beaucoup je dois l’avouer. Le retour de Madison était un grand moment lui aussi surtout que j’adore Emma Roberts dans ce rôle. Elle est éblouissante et son retour est une vraie bouffée d’air frais. Cela permet aussi de voir que American Horror Story n’a pas oublié que ce personnage avait son potentiel. Les élèves de l’école (Queenie ou encore Zoe savent très bien faire leur petite cuisine de leur côté ce qui donne un côté plutôt malin à l’épisode). American Horror Story ne sort pas pour autant de son encadrement façon école de sorcières mais c’est mignon et puis cela rend la série peut-être un peu plus sympathique. Le côté adolescent mais pas pour autant niais (ce n’est pas du ABC Family) me plait toujours autant.

Misty Day est elle aussi un atout jusque là, notamment avec la future résurrection de Myrtle ou encore le retour de Kyle qui va mettre le souk chez elle. C’était un grand moment que de voir Evan Peters les fesses à l’air à se dandiner dans tous les sens de la sorte. American Horror Story reste donc égale à elle même avec cet épisode. L’univers est toujours aussi barré et les personnages toujours aussi passionnant. Ryan Murphy s’éclate et cela se sent. Il a l’air de réellement prendre son pied à donner la direction de cette saison.

Note : 8/10. En bref, toujours aussi foutraque.

Commenter cet article