Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : American Horror Story. Saison 1. Episode 9.

1 Décembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

american_horror_story_07.jpg

 

American Horror Story // Saison 1. Episode 9. Spooky Little Girl.

 

American Horror Story ou l’histoire qui va retourner l’Amérique de haut en bas. A peine quitté Los Angeles et cette maison des horreurs que j’ai déjà envie d’y retourner. Ce nouvel épisode est immense, notamment pour sa grosse référence à une grande affaire de meurtre  qui avait bouleversé le tout Los Angeles en 1947 : l’affaire du Dahlia Noir. Mena Suvari incarne donc Elizabeth Short, jeune femme qui rêvait de grand écran et de Hollywood mais qui se retrouvera le corps coupé en morceaux. Dès que j’ai entendu vu qu’on était en 1947 je me suis dit, il y a un truc avec un fait divers. On connait le coup de Ryan Murphy pour les histoires vraies réadaptées à sa sauce. Et je me suis pas trompé, dès que Mena Suvari dit qu’elle s’appelle Elizabeth Short, il m’en a fallu peu pour penser au film The Black Dahlia que j’avais vu quelques années auparavant au cinéma (film très critiqué de De Palma que j’avais personnellement beaucoup aimé).

 

Bref tout ça pour vous dire que Murphy est très fort pour réinterpréter à sa sauce l’histoire. On est en 1947, Elizabeth se rend chez un dentiste (qui vit dans la Maison). Ce dernier va abuser d’elle avant de voir qu’elle est morte d’une overdose d’anesthésiant. C’est là que le fantôme du Dr. Montgomery fait son apparition pour la mutiler, couper en deux son corps au niveau du bassin et la vider de son sang avant de la jeter dans un terrain vague. Pour revenir sur le surnom que l’on lui a donné, il vient de sa coiffure (une fleur qu'elle portait dans les cheveux) et des vêtements noirs qu'elle portait quand elle a été assassinée.

AMERICAN-HORROR-STORY-FX-Spooky-Little-Girl-Episode-9-3-550.jpg

Dans le monde de nos jours on retrouve la jeune femme en tant que patiente de Ben. Elle vient le voir pour comprendre ce qui lui arrive. Elle ne comprend pas qu’elle est morte. D’ailleurs, je pense que tous les patients de Ben sans exceptions sont décédés et que Ben leur sert de prise de conscience de leur propre mort (quoi que le personnage de  « Piggy Pig » ait l’air curieusement encore en vie, à moins que la scène de fin de l’épisode ne soit que l’épilogue de l’histoire et non son prologue). American Horror Story est une série qui pose pas mal de questions aux téléspectateurs. C’est une de ses forces car au moins le mystère est entretenu jusqu’au bout. Le retour de Hayden permet pas mal de choses et dans un premier temps de permettre à Elizabeth de comprendre que même si elle n’a jamais été actrice, elle est en fait, très connue, et a fait la une des journaux pendant plusieurs semaines. Autant dire qu’elle l’a eu son quart d’heure de gloire. C’est une légende.

 

Hayden est donc toujours obsédée par retrouver l’amour de Ben pour sa personne. L’épisode est tout de même très incohérent avec Hayden car Ben sait pertinemment qu’elle est bien morte et enterrée, il l’a vu de ses propres yeux. Sauf que… son orgueil masculin semble l’oublier. La Maison devient dans cet épisode la maison des plaisirs et des désirs les plus profonds. Ben va être tentés à plusieurs reprises par Moira. Le cliffangher nous permet enfin de laisser Ben dans le bon chemin. Je vois mal Ben mourir à la fin de la saison, il ne peut pas, surtout qu’il commence à voir les choses « as they are » comme nous indique Moira (sous les traits de Frances Conroy) à la fin de l’épisode. Moira disparait donc à la fin de l’épisode, mais pour combien de temps. Je vois mal Ben ne pas demander de réponses à Moira sur tout ce qui se passe autour de lui depuis qu’il a rejoint cette Maison avec sa famille.

american-horror-story-1-09.jpg

Pour revenir sur Hayden, elle veut récupérer Ben et va s’en donner les moyens. Notamment en aidant Ben dans pas mal de choses (comme la sœur de Hayden qui pense que sa sœur est portée disparue, à juste titre d’ailleurs puisqu’elle est morte, mais son esprit étant toujours visible). C’est pratique pour l’histoire. Mais Hayden va également profiter de l’absence de Vivien et de la faiblesse de plus en plus retentissante de Ben durant l’épisode. Hayden va aussi s’enticher de Travis, l’actuel petit ami de Constance (et jeunot qui plus est). Ce personnage ne fait pas long feu puisqu’il est tué par Hayden elle-même. Le premier but de Hayden était de savoir si elle « could do it with a guy who's still alive ». Autrement dit, si elle pouvait coucher avec quelqu’un en vie. Astucieux le scénario de American Horror Story tout de même qui justifie très bien toutes les questions que l’on peut se poser sur les possibilités multiples qu’offrent les esprits. J’ai adoré le moment le Dr Montegomery, Hayden et Travis lui-même se penchent sur le cadavre encore chaud de ce dernier. Cela pourrait presque être de la parodie. J’aime bien.

 

« A child born of human and spirit will usher in the end of times. It is the essence of evil. A perversion of the Immaculate Conception ».

 

Vivien est donc interné pour son bien depuis la fin du dernier épisode. Mais c’est surtout un prétexte pour nous apprendre que Vivien est enceinte de jumeaux de pères différents. Donc elle est enceinte et de Ben et de… Tate. Constance sait que c’est Tate, le Rubber Man. Et Vivien sait qu’elle a été violée par… le Rubber Man justement. J’ai hâte de voir la suite. Constance est toute contente d’avoir un fils à venir, né des fruits des entrains de son fils Tate. Sauf que Billie Dean (Sarah Paulson) informe Constance que c’est l’Antechrist qui dort encore dans le ventre de Vivien. Ce qui pourrait expliquer ses faims titanesques notamment. Bref, au final ce nouvel épisode de American Horror Story était excellent du début à la fin, cohérent également et surtout apportant une suite digne à l’histoire tout en introduisant de façon astucieuse des personnages et des nouveaux éléments. Une vraie histoire horrifique qui prend racine et qui se développe de façon excellente. Hâte de voir la suite car plus on avance plus le mystère s’épanoui. Un vrai délice.

 

Note : 10/10. En bref, délicieux met, voilà une série qui est menée au diapason.

Commenter cet article

delromainzika 01/12/2011 18:48


Je suis pas trop d'accord car si tu vois bien le fantôme de la semaine a.k.a n'est qu'accessoire pour développer une référence à une histoire. Et on s'en sert également pour de petits clin d'oeil
durant l'épisode comme sa discussion avec Haley ou encore la fin avec le cadavre. Et donc Elizabeth comme elle a pris conscience qu'elle est morte va pas rester. Ensuite il y a bcp de fantômes
certes mais c'est une série sur des esprits avant tout :)

julien 01/12/2011 18:33


épisode pas mal, mais de voir un nouveau fantôme débarquait chaque semaine ca en revanche j'aime moins!  il y en a un peu de trop je trouve, ce serait pas mal de se concentrer sur les
piliers!


la séquence du pape est limite presque ridicule, la serie est toujours sur un fil je trouve.  je trouve dommage que la serie n'ait que 13 épisodes nip tuck que j'ai vite méprisé en avait
22!!