Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : American Horror Story. Saison 2. Episode 11.

10 Janvier 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

american-horror-story-lana-winters-sarah-paulson.png

 

American Horror Story : Asylum // Saison 2. Episode 11. Spilt Milk.


Après la mort du Dr Arden et de Sister Mary Eunice dans l'épisode précédent, American Horror Story devait se concentrer sur de nouvelles intrigues cette semaine. "Spilt Milk" ouvre alors dans le présent avec le fils de Bloody Face. Il se trouve qu'il est tout aussi cinglé que son père et qu'il paye des prostituées pour qu'elle lui fasse goûter à son lait maternel. Franchement, en plus du filet de lait gluant autour de la bouche de Dylan McDermott qui m'a presque donné envie de rendre mes Chocapic, je trouve que l'acteur n'a vraiment peur de rien. Un peu comme Zachary Quinto me direz vous qui en tient une couche lui aussi. En effet, le personnage était encore plus pervers que l'on ne pourrait le croire alors que la série nous montre Threadson en train de monter sur le corps de Wendy afin de s'entrainer. Il a pris la petite amie décédée de Lana pour une poupée gonflable. Une vraie famille de fous. Dans l'épisode précédent, Sister Jude demandait à la Mère Supérieure de l'aider à faire sortir Lana Winters de Briarcliff car elle l'avait mise là sans raison apparente et lui avait infligé des traitements inhumains qu'elle aimerait bien voir exposé à la face du monde.

Lana va donc pouvoir s'en sortir. La scène de sa sortie de Briarcliff était stressante, opressante, le téléspectateur ne sait plus où donner de la tête et avec efficacité, American Horror Story donne alors encore une fois dans le grand suspense et dans le grand spectacle. Le jeu autour d'une conversation en arrière plan, l'accentuation du son des talons aiguilles sur le sol en marbre de Briarcliff ou encore Threadson qui court et se rend compte qu'il est cuit... moi j'étais fan. Mais ce n'est pas le seul moment jouissif mettant en scène Sarah Paulson. En effet, le retour en force de Lana Winters la journaliste était quelque chose de sacrément bien vu. De toute façon, cela ne pouvait pas se dérouler d'une autre façon. Lana devait s'en sortir, elle n'était pas le mal incarné comme d'autres personnages de la série. Le face à face avec Threadson / Bloody Face au milieu de l'épisode était lui aussi grandiose. Je ne m'attendais pas du tout à ce que la série nous offre une scène où l'on peut encore croire à l'incertitude. Lana peut-elle réellement s'en sortir ? (même si les flashforwards sont là pour nous prouver le contraire finalement).
american-horror-story-kit-evan-peters.pngSarah Paulson mérite amplement les honneurs d'un côté, mais je dois avouer que Jessica Lange était encore plus époustouflante dans cet épisode. L'actrice est bien plus impressionnante en femme à qui il manque une case, qu'à cette folle furieuse et sadique des premiers épisodes. Le contraste est difficile à jouer je suppose mais preuve encore une fois que l'actrice peut jouer n'importe quoi. Je comprends pourquoi Ryan Murphy veut qu'elle revienne dans la saison 3 pour suivre de nouvelles aventures (il parait que l'on aurait eu un indice sur la saison 3 dans l'épisode précédent, mais je ne vois pas du tout lequel. Pour ce qui est du lieu je paris sur New York, cité par Lana dans l'épisode comme une ville dans laquelle elle veut déménager). Pendant ce temps, Monsignor Howard se retrouve face à un personnage récalcitrant : Sister Jude. Joseph Fiennes est bien plus nuancé dans une série comme American Horror Story que dans ces horreurs de FlashForward ou Camelot. Ici il exploite donc son talent à merveille (à défaut d'avoir pu le faire dans une autre série non commandé par FX Network de Ryan Murphy : Pretty/Handsome).

Difficile de ne pas voir dans les face à face entre les deux personnages quelque chose de malicieux et surtout de passionnant. Encore de jolies performances d'acteurs. De leurs côtés, Grace et Kit vont pouvoir enfin vivre leur vie. Je regrette juste que la partie extraterrestre ne soit pas plus développée que cela (tout du moins pour le moment). Disons que le potentiel est là mais pas suffisamment marqué à mon goût. Maintenant que Grace et Kit sont dehors, je suis certain que l'on aura encore des rebondissements dans le prochain épisode qui devrait servir de conclusion à leur intrigue histoire de ne garder que le meilleur pour la fin.

Note : 9/10. En bref, brillant. Sarah Paulson et surtout Jessica Lange font voler la série en éclats.

Commenter cet article

carine 16/01/2013 14:40


Cet épisode a eu pour moi le mérite de répondre à une question qui me trotait dans la tête: le fils de bloody face,  celui de Kit et Grace puisqu'avant la sortie de Lana et ses révélations,
pour le public "Bloody Face" c'était Kit, ou celui de Lana et Threadson. 


Je suis contente d'avoir eu cette réponse, mais j'ai encore plein de questions: je voulais aussi savoir si le "diable" avait réellement était tué? Est-ce qu'il n'est pas allé posséder
Monseigneur? et les extra-terrestre? 


Bref, j'attends le dernier épisode avec impatience. Pour le moment j'ai adoré cette saison 2, même si, il faut l'avouer, certaines scènes sont tellement dérangeantes que je me demande où est la
iimite de Ryan Murphy.

Marissa 11/01/2013 15:19


genialissime cette saison 2 il n'y a pas un épisode qui m'a déplu ! celui ci était tout aussi réussi l'ambiance, le jeu des acteurs (jessica lange et sarah paulson sont incroyables), le scénar
tout est parfait ! apres la disparition du dr arden la semaine derniere j'avais un peu peur qu'il me manque trop mais là d'un coup on a a faire face à la disparition de bloody face et la
liberation de lana, kit, et grace...tellement de rebondissements qu'on ne les compte plus. plus que deux épisodes, j'ai hate de voir comment ça va tourner..

delromainzika 10/01/2013 22:42


Je rêverais pour la saison 3 de Sharon Stone dans un rôle proche de celui qu'elle avait dans Basic Instinct à New York (non, je ne parle pas de Basic Instint 2 :p)

Fred 10/01/2013 22:18


Ah non je ne suis pas du tout déçu pour ma part! De l'horreur, on en a eu pour notre grade! Là on approche de la fin et on espère aussi voir certains personnages s'en sortir comme Lana ou bien
Sister Jude... Ryan Murphy a du style et la série est vraiment bien réalisée, et le contenu est aussi bon! La forme joue beaucoup mais rendons à César ce qui appartient à César tout de même :
Ryan Murphy est un génie, preuve en est avec les deux premières saisons d'American Horror Story! Et je ne parle même pas de ses autres séries toutes aussi originales comme Nip/Tuck, Glee et The
New Normal! Chacune de ces séries parvient à sortir du lot par son originalité tant au niveau du scénario que de sa réalisation. Alors je n'écris pas beaucoup de commentaires sur ce blog que je
suis depuis longtemps maintenant (après avoir visionné chaque série je viens lire tes critiques), mais je tiens ici à défendre l'honneur de Ryan Murphy et de American Horror Story. 

julien 10/01/2013 21:24


Quelle déception! Certes les scènes de Lana arrivent à être captivantes( bien filmées, bonne musique) encore que le dénouement est si mauvais! Lana tire sur son bourreau...  12 épisodes pour
ça? On est dans une série d'horreur ou pas? je m'attendais à une fin surprenante!! trop facile!


En quoi jessica lange a fait voler en éclat la série? elle n'a rien fait de surprenant dans cet épisode ! Seulement gueulé un peu fort et se faire emprisonnée... Là encore je m'attends à une fin
désuète...


Le reste des intrigues ne m'intéresse plus! Cette saison a eu un bon début mais elle n'a pas été maîtrisé par la suite, elle a du style et une superbe réalisation mais la coquille parait souvent
vide! (Tiens ça me rappelle Glee)


Je regrette qu'on garde encore jessica lange pour la saison 3, oui elle est douée et surprenante mais bon elle lasse aussi! Et puis des actrices à oscar de plus de soixante ans et pas trop
défigurées par les liftings, il y en a plein au chômage, ça manque pas!


Je ne sais pas si je suis le seul mais je suis vraiment déçu!