Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Anger Management. Saison 1. Episode 4.

13 Juillet 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2012-07-13-08h25m21s26.png

 

Anger Management // Saison 1. Episode 4. C harlite and Kate Battle Over a Patient.

 

Je crois que ce que j’adore encore plus que tout dans Anger Management c’est les références que fait la série au dernier boulot en date de Charlie Sheen : son rôle de Charlie Harper dans Two and a Half Men (aka Mon Oncle Charlie). C’est très souvent le synonyme d’un humour potache, vache et drôle. Cette semaine c’est au look vestimentaire de Charlie que la série s’attaque. Un moment, dans ce nouvel épisode, Charlie Goodson va parler de ses anciennes tenues (et évidemment ce n’est rien d’autre qu’une grosse référence poussée – et bonne – aux style vestimentaire de Charlie Harper avec ses fameuses chemises de bowling). Cette scène là était très drôle même si encore une fois, je pense que pour pleinement apprécier Anger Management, il faut en comprendre Charlie Sheen. Il faut aussi connaitre Mon Oncle Charlie pour comprendre certaines références. Mais bon, cela reste au-delà de ça une bonne comédie malgré tout. En effet, ce nouvel épisode tente de changer la donne. Dans un premier temps parce que Patrick décide de quitter le groupe pour rejoindre Kate en thérapie solo.

 

Patrick c’est le personnage égocentrique du groupe, celui qui ne pense qu’à lui et rabaisse toujours les autres pour se sentir mieux au sujet de lui-même. Je l’aime bien ce personnage et ce sera sa fête dans les premières minutes de l’épisode où l’on va trouver le moyen de le rendre plutôt intéressant en son genre. Mais Patrick n’est pas le seul sujet de cet épisode d’Anger Management, bien évidemment, il faut aussi quelques intrigues annexes pour ramifier le tout et que cela donne un épisode lisible et intéressant. C’est pourquoi l’ex femme de Charlie, Jennifer, est la bienvenue. Elle s’achète des romans érotiques et Charlie va forcément trouver le moyen de s’en moquer. C’est bon enfant, et cela ne mange pas de pain. Encore une fois, Anger Management reste une comédie familiale un peu comme Mon Oncle Charlie l’était à l’époque. On peut parler de choses graves aussi, mais cela reste assez léger pour que ce soit accessible. Shawnee Smith était donc assez drôle dans le rôle de la femme prise à son propre piège. Mais le problème pour les deux parents c’est que Sam va tomber sur les livres de sa mère.

vlcsnap-2012-07-13-08h25m05s116.png

Comme elle en a marre que ses amies la prenne pour une fille fermée à toute aventure sexuelle à l’université, elle va s’inventer une petite histoire (hilarante au passage), avec un garçon d’étable. C’était donc plutôt bien foutu là aussi. Ce qui est bien avec Anger Management c’est que la série s’équilibre toute seule avec ses personnages tellement différents. Le tout est complété par Kate et sa relation avec Charlie. C’est toujours ambigu entre ses deux personnages. Anger Management arrive malgré tout à très bien gérer tout cela grâce à des bonnes blagues et des quiproquos (comme celui de la scène où elle se retrouve à se déshabiller devant lui en pleine session). Enfin, toujours un petit mot pour Ed, le pilier humoristique de la série (le coup des messages m’a tué). Au final, je suis toujours aussi content devant Anger Management. Ce n’est pas la sitcom du siècle mais elle est bonne malgré tout. Cela fait rire, c’est efficace et les personnages sont sympathiques. Ce nouvel épisode prouve une fois de plus que cette comédie est un bon divertissement estival. Et oui, on peut en exiger quelques rires que j’esquisse à chaque épisode diffusé pour le moment.

 

Note : 6/10. En bref, une référence non dissimulée à Mon Oncle Charlie, des bons moments humoristiques efficaces et simples, de la comédie familiale. Tous les éléments de la réussite.

Commenter cet article