Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Anger Management. Saison 1. Episode 7.

3 Août 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-08-03-14h02m48s127.png

 

Anger Management // Saison 1. Episode 7. Charlie's Patient Gets Out of Jail.


Episode mineur pour Anger Management cette semaine. Je n'ai pas tant ri que ça devant ce nouvel épisode et c'est en partie de la faute de Cleo, l'un des patients de Charlie au centre pénitencier. Il va débarquer chez Charlie alors qu'il vient juste d'être libéré de prison. Cleo n'est pas un personnage que j'aime tout particulièrement. Il incarnait dans la prison la fameuse "gay bitch", mais en fait il a une femme qui l'attendait dehors. Jusqu'au moment où il découvre que finalement elle est partie vivre à San Diego avec un chinois et à eu des enfants avec lui. Malheureusement, je n'ai pas spécialement trouvé la mise en bouche intéressante. Il faut attendre la suite de l'épisode pour que le tout devienne un tantinet plus palpitant. Notamment quand Jennifer s'engage dans cette histoire. Jennifer c'est l'ex femme de Charlie, toujours là pour voir que Charlie n'a pas changé de mode de vie et qu'il reste le même finalement. Quoi qu'il en soit, ce n'était pas spécialement drôle.

Je sais bien que Charlie Goodson a deux groupes de thérapie. Un qui vient chez lui régulièrement et l'autre à la prison du comté. Sauf que tous les passages dans la prison ne sont pas les meilleurs. Le début de l'épisode manquait ainsi de pep's et de fun. Le prisonnier qui commence à perdre son calme n'était pas crédible pour un sou. Ce qui est là aussi très dommage. Du coup, l'épisode commence réellement à être plus intéressant dès que Jennifer entre en jeu dans la seconde partie. Même si la dynamique manque, le tout était tout de même un peu plus drôle. Pendant ce temps, nous allons continuer d'avoir droit aux jérémiades des divers membres du groupe de thérapie que l'on connait depuis le début de la saison. La meilleure réplique vient de Lacey qui pense qu'à son âge ses parents peuvent encore être son compte en banque personnel. Mine de rien, elle était excellente celle ci. Surtout donnée sur ce ton.
vlcsnap-2012-08-03-14h02m46s112.pngJe retiens également la scène dans le bar avec Nolan. Ce dernier n'a vraiment pas de chance mais c'est amusant à suivre. Le personnage ne manque pas d'humour avec son côté grand benêt. Du coup, Anger Management nous offre un épisode assez décevant cette semaine. Même si Charlie Sheen reste égal à lui même et que la série contient son lot de bonnes choses et de personnages sympathiques, la dynamique vient clairement à manquer. J'aurais largement préféré qu'Anger Management joue la carte de la dérision totale. Cela aurait été sûrement plus passionnant tout d'un coup mais bon, je ne peux pas trop en vouloir à la série car globalement elle me permet de passer un bon moment et que c'est le premier épisode très décevant que je vois depuis le début. On va dire que cela arrive à toutes les séries (et encore plus aux comédies) d'avoir des coups de mou un jour ou l'autre.

Note : 2.5/10. En bref, Anger Management en mode très mineur.

Commenter cet article