Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Anger Management. Saison 2. Episodes 21 à 30. BILAN

2 Août 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-08-02-09h46m07s86.png

 

Anger Management // Saison 2. Episodes 21 à 30.
BILAN


Anger Management a été victime d'une vraie débacle il y a de ça quelques semaines. En effet, Selma Blair était virée de la série par Charlie Sheen car elle aurait dit aux producteurs qu'il n'était pas très professionnel de sa part d'arriver en retard sur le tournage. Charlie Sheen, montant sur ses grands chevaux aurait alors dit que c'était sa série et qu'il faisait ce qu'il veut. Un vrai gosse. D'un côté il a raison dans le sens où Anger Management c'est un sa série car il en incarne le héros mais il n'avait pas prendre la mouche de la sorte et surtout virer Selma Blair. Cette dernière doit cependant être ravie de quitter une série qui ne fonctionne pas du tout et qui en plus de ça subit les foudres des critiques. Ce qu'il y a d'ailleurs d'assez dramatique c'est que les scénaristes de Anger Management ne sont pas tous mauvais et dès qu'ils commencent à écrire un épisode de cette comédie, tout d'un coup le soufflé tombe comme de la glace fond au soleil. Selma Blair sera donc présente jusqu'à l'épisode 33 de la saison 2 de Anger Management et elle laissera ensuite sa place à Brian Austin Green, déjà présent depuis plusieurs épisodes, qui a été promu régulier.

Le pauvre, il ne sait pas dans quelle galère il s'embarque. Ce que je trouve de dommage finalement avec Anger Management c'est qu'elle ne se sert pas vraiment du film éponyme dont elle est inspirée. Jack Nicholson était plutôt drôle dans ce film et Charlie Sheen, bien que j'apprécie l'acteur, n'est pas non plus quelqu'un de mauvais. Enfin, j'adorais son personnage dans Two and a Half Men comme je le répète souvent mais je dois avouer que je ne sais pas vraiment si j'apprécie autant Charlie Goodson. J'ai un problème avec ce personnage c'est le manque cruel d'intérêt que lui porte le scénario. Je n'ai pas l'impression de voir ce personnage réellement évoluer depuis le début de la série et c'est dommage car je suis certain qu'il y avait de quoi faire quelque chose de beaucoup plus fun et libre. La série se retient sur tout un tas de choses en voulant entrer dans le moule de la comédie familiale alors que FX Network est une chaîne bien plus subversive. Elle nous diffuse quand même Wilfred dans le registre de la comédie et ce n'est pas les Bisounours. Bruce Helford, le créateur de Anger Management, n'a pas su donner une direction suffisamment plaisante à sa série je trouve.
vlcsnap-2013-08-02-09h46m07s81.pngL'une des meilleures choses qui est arrivé parmi ces 10 épisodes que j'ai enchaîné façon binge-watching, c'est Patrick et Ed. Disons que ces deux personnages ne servaient pas à grand chose ces derniers temps et notamment dans les dix épisodes précédents dont j'avais pu vous parler. Sauf que là, dès "Charlie & His New Therapist" 2.21, les choses changent dans une direction bien plus agréable. Notamment quand Patrick se décide à faire croire à Ed qu'il a gagné au lot. Ce dernier, comme un cruchot va croire qu'il a réellement gagné, quitter sa femme et dire au revoir à la vie qu'il connaissait. Et puis il va finir par vivre en collocation avec Patrick. Un choix intelligent qui va permettre de confronter les deux personnages. Ce n'est pas parfait et encore moins ce qu'il y a eu de plus hilarant dans Anger Management, mais c'était une bonne intrigue qui va permettre de suivre quelque chose d'un tantinet plus plaisant tout au long de la saison. Il faut dire aussi qu'avec autant d'épisodes la saison 2 est une plaie. Tout s'étire trop. L'humour aussi.

L'autre bonne idée de cette floppée d'épisode c'est Sean. Brian Austin Green (Terminator The Sarah Connor Chronicles) est un acteur que je trouve assez sympathique et qui m'avait fait rire dans Wedding Band il n'y a pas si longtemps que ça. Retrouver l'acteur dans Anger Management n'était certainement pas ce dont je rêvais mais pourquoi pas. Il va permettre d'apporter autre chose à la série. Outre le fait que c'est un personnage bien plus frais que tous les autres déjà usé jusqu'au talon depuis pas mal de temps maintenant, c'est aussi quelqu'un d'agréable. Disons que l'acteur est un bon pote et que Sean est un personnage pas si désagréable que ça. Cela ne voulant pas pour autant dire qu'il est attachant ou bien écrit. Je ne sais pas ce que le personnage apportera à la série quand il sera régulier, d'autant plus que la relation que Sean entretient avec Jen est assez ennuyeuse. J'aurais bien aimé que Jen porte avec Kate. Cela pourrait faire un petit couple lesbien très tendre mais aussi niais que leurs personnages. Shawnee Smith est tellement ennuyeuse. Si elle trouve son intérêt dans quelques épisodes (notamment "Charlie and the Airport Sext" 2.25), elle n'est pas ce que j'apprécie dans Anger Management.
vlcsnap-2013-08-02-12h07m15s30.pngD'ailleurs, il y avait tout de même de quoi rire par moment, surtout quand Sean est assigné à de la thérapie et va révéler qu'il était un escort. "Charlie and the Secret Gigolo" 2.23 était un épisode assez cocasse grâce à la relation qu'il y a entre Sean et Charlie. Cependant, c'est occassionnel et je ne sais pas si cela sera réellement bénéfique à la série d'exploiter ce filon durant la suite de la saison pendant plus de 30 épisodes (s'il a signé jusqu'au bout). Un peu comme "Charlie and the Hot Nerd" 2.26 alors que Charlie sort avec une fille un peu geek sur les bords. Cet épisode était bourré de références de la pop culture grâce à sa référence au Comic Con mais c'est dommage d'avoir voulu ruiner cet épisode en ne cherchant pas à se sentir des références comme des ressorts comiques. Les relations de Charlie ne sont pas stables et libertine. Sauf qu'il est dommage de ne pas chercher à s'inspirer de la vie de Charlie Sheen pour faire des scénarios pour Anger Management. Du coup, le scénario de ces épisodes sensés trouver de nouvelles petites amies à Charlie Goodson sonnent faux. Le pire est tout de même "Charlie Dates a Serial Killer's Sister" 2.27.

Je pense que l'on peut dire que la série n'a pas beaucoup évolué, même l'intrigue de l'étude que conduisent Charlie et Kate n'a aucun intérêt (même la scène sur les cartes iTunes n'était pas drôle). Je ne pense pas avoir un mauvais humour étant donné que je suis plutôt bon public mais sincèrement, Anger Management a de sérieux problèmes à résoudre. J'espère que le départ de Selma Blair poussera les scénaristes à drastiquement modifier la série en une bonne petite comédie de potes peut être ?

Note : 3.5/10. En bref, si certains épisodes délivrent quelques bonnes idées, globalement cela manque de fond et de forme. Tout est plus ou moins à revoir. Dommage.

Commenter cet article