Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Anger Management. Saison 2. Episodes 3 et 4.

1 Février 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-02-01-20h40m22s109.png

 

Anger Management // Saison 2. Episodes 3 et 4. Charlie and the Ex-Patient / Charlie's Dad Breaks Bad.


"Charlie and the Ex-Patient", écrit par Daley Haggar (un scénariste à qui l'on doit déjà des épisodes de The Big Bang Theory ou encore Friends with Benefits) était plutôt correct dans son ensemble. En effet, j'aime beaucoup l'alchimie qu'il y a entre Selma Blair et Charlie Sheen. C'est presque pervers finalement car j'en viens à me demander s'ils ne sont pas amant dans la vraie vie. Les scénaristes de la série ont tenté d'être un peu plus incisif avec cet épisode, un peu comme à l'époque de Two and a Half Men pour Charlie Sheen. Mais le problème c'est que cela manque d'humour. Disons que je n'ai pas trouvé cet épisode particulièrement drôle. C'est sympathique mais cela s'arrête là. Ce qui est assez dommage dans le sens où dans Two and a Half Men, Sheen était tout bonnement excellent. En termes de comédie, j'étais complètement fan (surtout des premières saisons). On se rend surtout compte avec cet épisode tout particulièrement que les scénaristes n'exploitent pas le casting de la série à sa juste valeur ce qui est bête surtout quand l'on sait des pointures comme celles que j'ai cité plus haut.

L'épisode se rattrape donc avec la relation de Charlie et Kate comme je le disais plus haut. Un choix éditorial intéressant qui finit clairement par payer ses fruits. Lors des premiers émois de ce duo dans la première saison de la série, je n'en étais pas particulièrement très fan. Et puis les choses ont évoluent d'une façon assez intéressantes. Maintenant j'attends ma dose de Charlie et Kate chaque semaine. Cette semaine, Charlie se heurte à une de ses anciennes patientes et accepter de sortir avec elle. Sauf que la déontologie veut qu'il refuse pendant cinq ans sinon il pourrait perdre son droit d'exercer. Anger Management joue assez mal sur ce ressort qui aurait pu amener une bonne dose d'effets comiques. Un peu comme cela pourrait être le cas avec Rose par exemple dans la comédie de CBS dans laquelle Sheen s'est illustré plusieurs années. Finalement, voilà un épisode assez correct d'un côté mais peu folichon. Comme si le fait que Anger Management était renouvelée pour 90 épisodes avait complètement découragé les scénaristes.
vlcsnap-2013-01-30-23h23m23s157.pngvlcsnap-2013-01-30-23h23m26s192.pngS'en suit "Charlie's Dad Breaks Bad". S'il y a bien quelque chose de réussi dans Anger Management et qui remonte sévèrement le niveau de certains épisodes c'est la présence de Martin Sheen dans le rôle de Martin Goodson, le père de Charlie. J'adore la relation qu'il y a entre les deux personnages se piquant avec des répliques en forme de règlement de compte familial. C'est parfois à se languir devant en mangeant du popcorn. Bien que cet épisode n'était pas parfait, encore une fois Martin et Charlie trouvent leur compte. C'était amusant sans être exceptionnel tout simplement. Sans compter sur les interventions de Kate et de Jennifer qui ajoutent une dose supplémentaire de fun. Disons que cette semaine c'était au tour de Martin de finir mal. L'introduction de l'épisode était plutôt drôle et rappelle ce que pouvait faire Charlie Sheen dans Two and a Half Men mais en bien (contrairement à l'épisode précédent qui faisait ça assez mal de mon point de vue).

Ecrit par Eric Weinberg (Scrubs), on a un épisode qui joue un peu plus sur les bons sentiments et le comique de situation. Si la partie émotionnelle est gérée par la famille Goodson, la partie comédie de situation c'est à Lacey et Patrick qu'on la doit. Pour une fois, ces deux là vont faire un duo d'enfer alors que Lacey va toucher tranquillement dans se soucier de Patrick avec le crush gay de ce dernier. Le fait que la plupart des scènes qui s'enchainent étaient efficace prouve aussi que le casting secondaire a des choses à raconter et qu'il ne sert pas uniquement là que pour la décoration. Finalement, j'ai plutôt bien aimé ce second épisode. Alors que le premier était assez décevant, je trouve que Martin Sheen (absent du 2.03) apporte une nouvelle dose de fraicheur à l'épisode 2.04. Maintenant, la série a choisie d'alterner un épisode avec Kate et un épisode avec Martin. Pas nécessairement la bonne technique puisque cela pourrait rapidement lasser les téléspectateurs.

Note : 4/10 et 5.5/10. En bref, de bonnes choses d'un côté et de médiocres de l'autre.

Commenter cet article