Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Appropriate Adult. Mini-series. Part 2 to 2.

17 Septembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2011-09-17-14h07m49s152.png

 

Appropriate Adult // Mini-series. Part 2 to 2.


Alors que le premier épisode s'intéressait à la mise en justice de ce couple de tueur(se) en série, le second s'intéresse un peu plus à la relation entre Fred et son 'appropriate adult'. Notamment de par leur correspondances et différents rendez vous en prison, avec l'écriture d'un livre pour lui, et elle tentant de comprendre un peu mieux le personnage. Plus j'ai regardé ce second épisode, plus j'ai vu des ressemblances avec des fictions françaises de TF1 (et de qualité) comme Marie Besnard l'empoisonneuse où Muriel Robin m'a un peu fait pensé à Rose West, et L'Affaire Dominici évidemment pour le côté rustre et campagnard de Fred West. Les ressemblances sont là, et c'est involontaire mais j'aime bien me raccrocher à des choses quand je vois des téléfilms sur des faits divers. Là ce n'est pas un téléfilm certes mais c'est un long film divisé en deux parties, plus courtes.

L'ensemble de l'épisode place très bien son intrigue dans son contexte, on est à la fois en prison et dans le tribunal. On a donc droit à de bonnes scènes. Notamment avec la jolie réflexion de l'éthique du point de vue d'une 'appropriate adult' (qui n'a malheureusement pas d'équivalent français, ou alors je ne le connais pas). Leur histoire entre elle et Fred est assez touchante au final. C'est la que Dominic West (qui a le même nom que son personnage, pur coïncidence à mon avis) prouve une nouvelle fois toute l'étendue de son talent. Entre un homme qui au fond de lui est fier de ce qu'il a fait, mais qui tente de montrer sa culpabilité au travers de différentes émotions, tentant à tout prix de sauver son épouse de ce drame en lui évitant la prison (ce qui n'arrivera pas et puis elle se suicidera juste après sa condamnation, dans la vraie histoire).
vlcsnap-2011-09-17-14h08m34s81.pngAppropriate Adult est donc en plus d'être horrifique, touchante. J'aurais jamais cru ça possible avec un tel sujet. Mais l'horreur est bel et bien présente. On a vraiment peur pour Janet. Notamment quand Fred va l'appeler chez elle alors qu'elle ne lui a jamais donné son numéro. J'aurais jamais pensé que la mini série puisse trouver un réel intérêt à proposer une vraie relation entre "l'AA" et Fred West, alors que c'est tout le contraire, c'est réussi et mené au diapason. La fin de l'épisode au tribunal était haletante, ne sachant pas comment le tout va pouvoir se terminer quand Janet va être mise sur un pied d'estale. Au final, cette seconde partie révèle toute l'étendue du talent de la première et me rappelle justement ces fictions de fait divers que j'ai déjà pu "déguster" dans notre cher France. Ravi de voir que les anglais sont tout aussi bons.

Note : 7.5/10. En bref, l'horreur à l'anglaise fonctionne à merveille au travers de dialogues sensés et bien pensés.

Commenter cet article