Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Arrested Development. Saison 4. Episodes 11 et 12.

7 Juillet 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-07-07-14h01m47s117.png

 

Arrested Development // Saison 4. Episodes 11 et 12. A New Attitude / Señoritis.


Encore une fois, Arrested Development trouve de nouvelles choses assez amusantes à nous raconter. Surtout quand il s'agit de se concentrer sur Gob. Le personnage de Will Arnett est réellement drôle et le fait qu'il se retrouve face à Ben Stiller dans cet épisode à faire croire qu'il est gay était réellement drôle. Alors que Gob pense que Tony Wonder (incarné par Ben Stiller) est celui qui a ruiné sa vie, il va alors préparer sa revanche. En se faisant passer pour un gay avec pour petit ami George Michael, son neveu. J'ai trouvé tout cela assez drôle dans son ensemble sans pour autant que cela ne soit brillant non plus. Disons que cela manquait de quelque chose. L'introduction n'était pas assez drôle et fun à mon goût. Fort heureusement que l'épisode reprend rapidement du poil de la bête alors que l'intrigue est lancée et que les deux personnages vont se voir leur vie ruinée au fil de l'épisode par quelqu'un d'autre. Le fait que Tony et Gob parviennent également à devenir ami était inespéré. J'ai trouvé ça assez bien fait, surtout que les sentiments exacerbés de chacun ne font pas faux.

C'est même assez touchant finalement. Ben Stiller est absolument fabuleuse dans le rôle de Tony et en face à face avec Will Arnett, il était difficile d'avoir mieux. Mais "A New Attitude" permet également d'avoir enfin un épisode où Gob est mis en avant. J'avais été un peu déçu par la place accordée au personnage depuis le début de la saison, il était que les scénaristes y remédie. D'ailleurs, c'est là que l'on voit à quel point Mae Whitman peut être excellente dans d'autres registres que ceux de Parenthood. Dans cet épisode elle était tout simplement brillante et je trouve même qu'ils auraient pu aller encore plus loin avec là et la manière dont elle manipule Gob et Tony afin qu'ils ruinent tous les deux leur vie ensemble (avant de se rendre compte que finalement ils peuvent être des amis). Globalement, cet épisode n'était pas mauvais et je dois même avouer que j'ai trouvé certaines idées assez ingénieuse d'un point de vue comique. Alors, je crois que j'ai préféré "Señoritis" dans le genre. Un épisode bien plus drôle et léger que le précédent.
vlcsnap-2013-07-07-14h28m43s148.pngEt pourtant, cela vient d'un grand fan de Gob. En effet, Maeby Fünke, incarnée par Alia Shawkat va se retrouver au beau milieu de plusieurs histoires. La première est celle qu'elle partage avec Barry (incarné par Henry Winkler) qu'elle va surprendre en train d'aller à l'école. Et puis il y a cette aventure avec un jeune garçon qu'elle pensait être un flic infiltré dans l'école alors qu'en fait il n'avait que 17 ans (et que bien entendu elle a couché avec lui, et se retrouve maintenant arrêtée par avoir couché avec un mineur). Mais le jeune garçon ne savait pas qu'elle était aussi âgée (elle a 23 ans). Il pensait qu'elle avait elle aussi 17 ans. Pour ce qui est de la partie avec  George Michael, l'idée était assez bien traitée, même si j'aurais aimé qu'il y ait un peu plus de scènes piquantes. Globalement, cet épisode de Arrested Development était plutôt bon et même plus drôle que le précédent car elle recoupe plusieurs intrigues dans un seul et même épisode et parvient également à mieux gérer les personnages.

En effet, tout ne part pas dans tous les sens et du coup, derrière ce sens de l'organisation se cache quelque chose de bien plus fun à regarder. Finalement, il ne me reste pas grand chose à voir de la saison 4 de Arrested Development et même si ce n'est pas aussi bon que les trois premiers saisons (les attentes étaient en même temps décuplées), je trouve pour le moment que ce n'est pas trop mal et qu'ils sont parvenu à transformer cette saison 4 en quelque chose d'agréable et de drôle à la fois. Alors bien entendu que tout aurait pu être encore plus hilarant, et surtout mieux organisé au travers des diverses intrigues des personnages mais je ne vais pas me plaindre car au fond j'ai passé un bon moment et je pense que c'est qu'il faut retenir. Mais je pense que le fait que j'ai été un peu déçu sur les bords par l'épisode sur Gob mais que celui du Maeby m'a plu, m'a permis aussi de voir Arrested Development sous un jour différent. En effet, j'ai souvent été le partisan du personnage de Will Arnett et pas nécessairement des autres alors du coup… cette saison m'a fait aussi apprécié tout le reste du groupe.

Note : 6/10 et 7/10. En bref, deux plutôt bons épisodes d'Arrested Development. Même si j'ai eu une préférence pour Maeby cette fois ci.

Commenter cet article