Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Arrested Development. Saison 4. Episodes 7 et 8.

9 Juin 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-06-09-13h42m33s21.png

 

Arrested Development // Saison 4. Episodes 7 et 8. Colony Collapse / Red Hairing.


Je l'attendais mon épisode sur Gob Bluth depuis le début de la saison. Comme j'ai déjà pu le dire dans les reviews précédentes de Arrested Development, je suis un grand fan de Will Arnett. Je me souviens que Gob est le premier rôle dans lequel j'ai pu voir l'acteur il y a plusieurs années de ça. Bref, "Colony Collapse" était excellent car il se sert du meilleur de Gob pour en faire un épisode à la fois hilarant et jouissif. Je ne pouvais pas rêver mieux. Je pense que de toute façon ce sera mon épisode préféré de la saison. Entre le caméo de Ben Stiller, ou encore les diverses cocasseries on a été servi. Mais j'aimerais dans un premier temps revenir sur cette histoire d'amour avec Ann, ex petite amie de son neveu George Michael. Tout cela était excellent et l'on ne peut rien dire à Mae Whitman car cette dernière est tout simplement très en forme elle aussi. Cela donne un cachet intéressant à l'épisode et surtout un petit truc en plus. Cette actrice, que j'adore dans Parenthood, est tout aussi brillante ici.

La relation qu'elle entretient avec Gob dans la série est tout simplement brillante. Une très bonne idée qui permet de mettre en avant le talent des acteurs mais aussi des scénaristes de la série. L'autre bonne chose de cet épisode était cette mise en scène ridicule de la religion de Ann. C'était tellement barré et plein de dérision que le tout devient alors jouissif. Surtout que Will Arnett s'en donne à coeur joie. Cet acteur est toujours excellent quand il en fait des tonnes et c'est même l'un des problèmes de Up All Night (une comédie dans laquelle il a officié durant un an et demi). J'ai trouvé dommage que les scénaristes ne lui donnent pas beaucoup de moments complètement barrés mettant en avant son talent. Mais ce n'est pas grave au fond car j'avais bien aimé Up All Night malgré tout. Cet épisode est aussi l'occasion de revenir sur les aventures de Gob vis à vis du reste des membres de la famille. Notamment vis à vis de Michael Bluth. J'aime bien la place qu'a Jason Bateman dans cette série et la manière dont les choses s'orchestrent autour de lui.
vlcsnap-2013-06-09-13h58m14s210.pngEn effet, ce que l'on peut voir dans l'épisode de Lindsay, "Red Hairing", c'est que si l'on regarde bien toute la saison dans son intégralité, il y a des choses qui se recoupent et des destins qui se sont entrecroisés. C'est même l'épisode le plus ingénieux que l'on ait pu voir depuis le début de la saison. J'ai bien aimé la manière dont les choses évoluent également pour Lindsay. Entre cette histoire de caïman dans le désert (mal en point à cause de l'escroquerie de camping de George), en passant par cette aventure d'explosif qui va mal finir (à côté de Gob), sans compter sur son histoire naissante avec d'autres personnages. Lindsay avait réellement de quoi nous satisfaire. Ce personnage évolue constamment et nous donne envie de suivre ses intrigues. Surtout qu'elles sont liées aux autres personnages de la série. Bien entendu, je pense que le défaut de cette saison 4 de Arrested Development c'est de se concentrer sur les intrigues de tel ou tel personnage de façon très décousu. Je pense qu'avec un peu plus de liens cela aurait été appréciable.

Alors certes, cet épisode notamment fait pas mal de liens connexes avec les épisodes précédents de la saison, mais je suis certain qu'ils auraient pu forcer un peu plus les traits. Finalement, ce nouvel épisode de Arrested Development était très réussi, mais j'ai largement préféré "Colony Collapse" qui était pile poil ce que l'on peut attendre d'un tel personnage comme Gob. Maintenant, j'ai déjà l'envie de revenir afin de voir ce que Arrested Development peut encore nous réserver. Mais je vais éviter de me jeter trop rapidement sur les épisodes afin de m'en garder quelques uns en stocks. Mon seul regret va à Terry Crews qui ne servait pas à grand chose dans ce dernier épisode. J'aurais tellement aimé qu'il soit aussi drôle que dans Everybody Hates Chris mais à part deux bonnes répliques, je ne retiens pas grand chose de son apparition.

Note : 9/10 et 6.5/10. En bref, un magnifique épisode avec Gob, et un épisode ingénieux avec Lindsay. Du très bon Arrested Development.

Commenter cet article