Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Arrow. Saison 1. Episode 16. Dead to Rights.

28 Février 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Arrow

vlcsnap-2013-02-28-12h19m40s249.png

 

Arrow // Saison 1. Episode 16. Dead to Rights.


Ce que j'aime bien avec Arrow c'est qu'elle a un esprit calculé. Elle sait où elle va et la manière de nous tenir en haleine. Avant de partir en pause, elle tente donc de nous offrir un tout particulièrement palpitant même si tout n'est pas parfait. Tous les personnages sont exploités dans cet épisode. C'est peut être ce qu'il manquait à Arrow finalement, de ne pas exploiter tous ses personnages dans un seul et même épisode. Surtout que chacun trouve une place toute trouvée dans l'intrigue de la semaine. Malcolm va donc tenter de se réconcilier avec son fils, Tommy, sauf que la tâche n'est pas facile. Même si la série joue astucieusement avec la relation complexe du père et du fils depuis le début de la saison, je trouve qu'Arrow fait enfin éclore ce qu'elle pouvait faire de bien de ce point de vue là. Le seul problème que j'ai vis à vis d'Arrow c'est qu'elle ne balance la sauce (comme avec cet épisode) qu'à de très rares occasions alors qu'elle pourrait très bien faire des épisodes originaux comme celui ci bien plus souvent.

"Dead to Rights" permet donc dans un premier temps de revenir sur Malcolm et son entité maléfique. Cela me rappelle beaucoup le bouffon vert de Spiderman (de Sam Raimi). Il y a une ambiance presque similaire et palpable. Arrow s'inspire beaucoup de ses confrères et consoeurs. C'est intelligent et surtout assez bien fait. Cela permet aussi à Arrow de trouver un moyen de mettre les téléspectateurs dans un univers qu'ils semblent déjà connaitre malgré le fait que le personnage de Green Arrow ne soit pas le plus connu de tous. Deadshot va donc reprendre du service de ce son côté. Ce personnage me plait. Il a de quoi tenir sur plusieurs épisodes et en plus de cela, il ajoute une bonne dose d'action dans chaque épisode. Car auparavant, il fallait attendre du cas de la semaine qu'il apporte son lot de séquences d'action. Du coup, le fait qu'il soit de retour permet aussi au téléspectateur de voir qu'Arrow n'oublie pas ses premiers épisodes. Il faut dire que John Barrowman est un personnage récurrent dans la série. Il était donc logique qu'il revienne.
vlcsnap-2013-02-28-12h19m42s16.pngOliver a des problèmes : il a du mal à concilier ses occupations à la ville et ses occupations de l'ordre privée. Sa relation amoureuse reste encore très fragile pour le moment. Il ne peut pas non plus trop s'impliquer de peur que les vilains qui poursuivent son entité s'attaque à elle. Diggle et Felicity trouvent pendant ce temps une place intéressante dans l'épisode alors qu'ils ne sont pas là pour boucher les trous. On voit que la série de Greg Berlanti veut aller dans une direction avec eux deux. Reste à voir comment les choses vont évoluer dans les prochains épisodes. Enfin, Moira s'implique de plus en plus dans les affaires de Malcolm. Leur association pourrait être terriblement fun si seulement Arrow exploite le tout avec malice. Finalement, je n'attends pas grand chose de Arrow si ce n'est d'être diverti. Elle rempli pleinement la tâche avec "Dead to Rights". J'ai aussi bien apprécié le fait que chacun des personnages sert à quelque chose. Je suis cependant un peu déçu par le cliffangher.

Note : 7.5/10. En bref, énergique avec des personnages à leur place et avec des enjeux.

Commenter cet article