Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Arrow. Saison 1. Episode 5. Damaged.

7 Novembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Arrow

vlcsnap-2012-11-07-19h55m34s126.png

 

Arrow // Saison 1. Episode 5. Damaged.


La dernière nouveau de The CW en matière de super héros continue de me surprendre dans le bon sens du terme. Tout n'est pas parfait, bien entendu, mais globalement on a une série qui avance et ne perd pas de temps. À la fin de l'épisode précédent Oliver Queen était arrêté par le détective Lance pour être le fameux Arrow qui lave les rues du mal qui les ronge. Évidemment, la série s'en sort royalement quand il s'agit de montrer que le tout évolue et ce dans le bon sens. Notamment quand Oliver nous informe qu'il avait prévu tout ça qui lui arrive uniquement pour être sûr qu'il soit lavé de tout soupçon. Afin de justifier la présence de Laurel dans l'épisode, elle a alors jouer le rôle de son avocate. Encore une fois, j'ai beaucoup de mal à apprécier totalement Laurel. Katie Cassidy n'est clairement pas a sa place dans la série et cela se ressent constamment. Mais je dois avouer que globalement le tout parvient à tenir la route, notamment quand elle confronte Oliver à la fin de l'épisode en disant que finalement il aurait très bien pu mentir sur le fait qu'il n'est pas Arrow.

Le discours ambigüe de ce moment de l'épisode laisse pensif. De même que le fait sur les deux ne peuvent pour le moment pas construire de relation amoureuse. C'est d'une logique imparable, on ne peut pas mettre les deux personnages ensemble dès les débuts de la série, ce serait complètement fou de la part des scénaristes de faire un jump the shark aussi gros. Mais ce n'est pas de cela dont l'on parle. Contrairement à beaucoup de séries, Arrow ne fait aucune rétention d'information ce qui est une excellente chose dans le sens où cela permet d'en savoir plus. Toujours plus et ce même si tout les personnages ne le découvre pas encore. Je pense notamment au personnage de Moira, la mère d'Oliver. Ses manigances pourraient très bien être la cause de sa perte un jour ou l'autre mais pour le moment je me réjouis de voir qu'il n'y a pas de petits rôles pour cette série. Un peu comme avec ses rendez vous avec le personnage de John Barrowman. Ce dernier n'a pour le moment pas encore montré ce dont il était complètement capable mais j'ai bon espoir de voir une évolution prochaine.
vlcsnap-2012-11-07-19h55m31s97.pngNotamment car ce n'est sûrement pas le genre de personnages à se laisser marcher sur les pieds. J'ai tout aussi apprécié le développement de la relation entre Oliver et Diggle. Les deux personnages forment un bon duo (même si faire entrer Diggle dans le costume de Arrow n'a pas du être une mince affaire pour le personnage vu la différence de corpulence entre les deux personnages). Mais c'est bien fait et je dirais même que j'ai hâte de voir cela passer au duo. L'épisode n'oublie pas non plus de nous offrir un méchant mais ce sera uniquement dans les flashbacks alors qu'Oliver fait la rencontre des mercenaires de la forêt de l'île. Nous allons alors retrouver Slade Wilson, un ex militaire dont les capacités ont été décuplées par une modification génétique (tout cela n'est pas dit dans l'épisode mais je me suis renseigné). Il est maintenant devenu un vrai assassin. Pas sur que cela soit pour le moment un danger pour Oliver mais n'a hâte de voir comment ils vont les faire se rencontrer de nouveau.

Note : 6.5/10. En bref, la série continue de me surprendre dans le bon sens du terme.

Commenter cet article