Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Arrow. Saison 2. Episode 16. Suicide Squad.

21 Mars 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Arrow

vlcsnap-2014-03-20-21h55m44s38.jpg

 

Arrow // Saison 2. Episode 16. Suicide Squad.


Le cliffangher de l’épisode précédent laissait présager un très bon épisode et cela n’a pas trompé même si l’intrigue n’avait rien à voir avec l’épisode précédent (ce qui m’a étonnement surpris). J’ai beaucoup aimé « Suicide Squad ». A commencer car il met en avant Diggle. Ce personnage a déjà eu l’occasion d’avoir des épisodes qui lui étaient dédiés mais je crois que celui-ci est le plus réussi. La série sait parfaitement se servir de ses personnages et maintenant qu’ils ont tous acquis une certaine maturité (tout comme Arrow par la même occasion), cela nous permet de voir les choses sous un angle différent. Amanda Waller fait donc appel à Diggle dans cet épisode afin qu’il aide l’A.R.G.U.S afin de retrouver un gaz mortel qu’une de ses vieilles connaissances possède. Bien que cet épisode soit assez indépendant du reste, il n’en reste pas moins fascinant. Notamment quand il s’agit à son issue de nous mettre un peu plus en avant Deathstroke. Son introduction m’excite déjà au plus haut point et je me demande vraiment comment les scénaristes vont réussir à nous sortir un épisode autour de ce mythique méchant. Cela ne peut pas être mal fait, sinon je serais particulièrement déçu. Surtout quand on voit le potentiel de Arrow.

Je suppose que l’histoire de Amanda Waller et Oliver ne sera pas développée cette année mais cela pourrait être une très bonne piste pour la prochaine saison surtout que l’on ne sait pas vraiment quel passé ils ont en commun pour le moment. Ce qui fonctionne dans cet épisode ce n’est pas seulement l’intrigue c’est aussi le sens du rythme. On n’a jamais le temps de se reposer que l’épisode nous propose déjà de nouvelles choses. C’est fascinant et particulièrement bien équilibré. Cet épisode se veut donc avant tout divertissant. C’est pour cela que les traits sont très marqués d’un point de vue du fun que la série engrange. Ce n’est pas plus mal. On exploite d’ailleurs plus les personnages secondaires en mettant légèrement de côté Oliver. Ce dernier est à la recherche de Slade. On ne peut pas dire que cela soit le truc que l’épisode fait de plus passionnant mais cela permet aussi de donner un peu plus de choses à l’épisode. Celui-ci est donc plus consistant et le téléspectateur est diverti comme il se doit. Pour en revenir à l’intrigue même de l’épisode, Diggle est dans le feu de l’action ce qui est bien évidemment beaucoup plus intéressant que ce que l’on a l’habitude de voir dans Arrow.
vlcsnap-2014-03-20-22h11m09s68.jpgJ’aime bien quand le personnage agit et ne reste pas dans son coin avec Felicity. Cela montre aussi qu’il n’est pas un personnage inutile et qu’il sert le récit. Dans ce cas-ci il nous permet donc de développer l’histoire de l’A.R.G.U.S. et ça fonctionne terriblement bien. Amanda Waller a elle aussi une place que j’ai beaucoup apprécié. C’est pile poil ce que l’on peut attendre de la part de Arrow dirons nous. Malgré quelques défauts qui ne sont pas gênants, Finalement, ce nouvel épisode de Arrow était très bon dans son ensemble. Il exploite à merveille l’univers de la série, son côté plus émotionnel (avec Oliver) et son côté plus nerveux (avec Diggle). Sans parler de l’introduction de nouveaux éléments de mythologie particulièrement intéressants. Je ne sais pas quoi attendre de la suite mais en tout cas j’attends toujours mon épisode sur Felicity. Un truc bien mythologique aussi. Surtout qu’il y a de quoi faire. Dommage aussi que finalement la série n’aille pas plus loin avec certains personnages alors que le potentiel est largement présent. Sans parler du fait que cet épisode oublie complètement Moira, Thea, etc.

Note : 8/10. En bref, du très bon Arrow.

Commenter cet article