Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Arrow. Saison 2. Episode 21. City of Blood.

1 Mai 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Arrow

vlcsnap-2014-05-01-16h19m25s98.jpg

 

Arrow // Saison 2. Episode 21. City of Blood.


Quel épisode ! Il ne reste que deux épisodes avant la fin de la saison mais je dois avouer qu’avec ce que l’on a pu voir dans « City of Blood » j’ai vraiment hâte de voir ce qu’ils nous réservent encore. Cet épisode est l’aboutissement d’une saison qui avait débuté de façon légèrement laborieuse et qui a su petit à petit grimper dans mon estime. A la fin de « Seeing Red » la semaine dernière, nous assistions au meurtre de Moira. Un meurtre particulièrement terrible dans le sens où en plus de ne pas m’y attendre (malgré le fait que l’épisode nous y préparait grandement), je dois avouer que l’implication émotionnelle était là. « City of Blood » vient ajouter une couche supplémentaire et je dois avouer que j’ai trouvé ça assez jouissif. L’épisode enchaîne à la fois les conflits et les révélations. On peut en tout cas se demander ce que Arrow a encore en réserve pour nous car il y a encore deux épisodes à remplir et l’on a déjà l’impression que la série a abattu la plupart de ses cartes. Mais l’épisode se permet également de se concentrer sur Felicity et Diggle ce qui permet de voir d’autres aspects de la série et surtout de voir qu’au fond il n’y a pas qu’Oliver dans cette histoire mais une vraie équipe. Le fait qu’Oliver soit au second plan permet donc de donner la chance à d’autres personnages d’évoluer.

Mais c’est aussi pour mieux faire revenir Oliver au second plan, notamment quand ce dernier annonce à Blood qu’il est purement et simplement The Arrow. La quête pour retrouver Oliver (notamment quand on pense qu’il est reparti sur son île) cherche à donner un sens différent à cet épisode. Cela permet aussi de se concentrer sur l’attachement de ses amis. Cet épisode est également riche en rebondissements, alors que Blood prend la place de Maire de Starling City (logiquement puisque sa concurrente, Moira n’est plus en vie) et que Isabel dilapide les avoirs des Queen sans vergogne. Mais Olivier est clairement dans une position très peu confortable. On ne peut qu’avoir envie de l’aider et c’est ce que vont tenter de faire ses amis. La mort de Moira a eu un impact important dans son combat contre Slade. Slade a voulu détruire Oliver et je crois que la mort de sa mère était le coup de grâce. Il ne pouvait pas aller plus loin pour détruire le personnage et le faire tomber plus bas que terre. Car au fond Slade ne veut pas tuer Oliver mais simplement lui rendre la monnaie de sa pièce et le faire souffrir. Cet épisode c’est aussi l’occasion de faire revenir Laurel sur le devant de la scène. Un retour presque inespéré mais qui fonctionne étrangement bien.
vlcsnap-2014-05-01-16h05m39s37.jpgLa série se sert de cet épisode afin de redonner de l’intérêt au personnage qui n’en avait plus depuis bien longtemps. Cela ne pourra qu’être bénéfique aux deux prochains épisodes alors que la série va devoir miser sur la relation entre Laurel et sa soeur. Il y a encore beaucoup de choses à raconter de ce point de vue là. Il serait donc bête de ne pas s’en servir. Cet épisode cherche donc à plus ou moins se concentrer sur ce qui entoure Oliver en laissant ce dernier de côté. C’est ce qui permet de voir d’autres personnages que l’on n’a pas le temps de voir trop longtemps habituellement. L’épisode prépare clairement la fin de la saison et nous donne même déjà un sens de la conclusion. On a l’impression qu’Oliver a déjà tout perdu et que l’on ne fait qu’attendre le cliffangher de fin de saison qui va nous donner envie de revenir la saison prochaine. Si l’épisode précédent souffrait par moment d’une narration pas toujours juste, celui-ci ne souffre de rien du tout. Il associe tout ce qui fonctionne dans Arrow et injecte énormément de retournements de situations, d’action et d’émotions afin de nous donner l’impression qu’il n’y a aucun trou dans l’histoire. Et c’est bien vrai, car ce n’est même pas une impression. Cet épisode n’a aucun temps mort.

C’est rare de voir de telles séries de super-héros à la télévision, surtout quand en face on a Agents of S.H.I.E.L.D. qui, malgré ses gros progrès, n’est pas du tout du niveau de Arrow. L’épisode était également parsemé de flash-backs qui n’étaient pas très utiles à mon goût. C’est peut-être la seule grande faiblesse de cet épisode et encore, cela permet encore une fois de donner de la substance à la vengeance de Slade ce qui n’est pas plus mal. Finalement, cet épisode de Arrow se questionne sur la définition même du héros qu’est Oliver au travers des autres personnages de la série. C’est malin, astucieux et surtout très efficace. J’ai déjà hâte de voir les deux derniers épisodes qui, bourrés de promesses, ne peuvent pas nous décevoir.

Note : 10/10. En bref, brillant.

Commenter cet article

Lhadi 01/05/2014 18:40


Super épisode ! L'appel que reçoit Felicity de Star LABS me donne beaucoup d'espoir. Le remède contre le Mirakuru ou le réveil d'un certain personnage