Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Arrow. Saison 2. Episode 22. Street of Fire.

8 Mai 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Arrow

vlcsnap-2014-05-08-13h25m31s212.jpg

 

Arrow // Saison 2. Episode 22. Street of Fire.


Cette seconde saison est en train de se conclure de façon particulièrement jouissive. Il faut dire que la série a vraiment su mettre en avant ses méchants. Que cela soit Slade Wilson ou encore Isabel Rochev, on est bien loin de Malcolm Merlyn l’an dernier. Cette semaine les méchants sont impitoyable et il n’y a pas de petite message idéologique derrière. C’est de la pure vengeance, de le pure haine. Cela fonctionne très bien car justement, entre temps Arrow a gagné en maturité et les personnages ont été petit à petit plongés dans la torpeur de ce monde terrible. Slade n’est donc pas comme Merlyn, il n’utilise pas le verbe pour séduire mais simplement sa violence. C’est ce qui rend le tout encore plus efficace. La manière que Slade utilise afin d’arriver à ses comptes est assez efficace en son genre. La série sait très bien s’y prendre pour mettre ses personnages en condition et pour nous délivrer quelque chose d’assez jouissif. Il est donc capable de détruire Starling City, la ville qu’aime plus que tout au monde Oliver Queen et ses amis, ses amours, etc. L’épisode m’a parfois rappelé The Dark Knight Rises. Il est vrai que derrière Slade il y a des faux airs de Bane. Vous ne trouvez pas ?

Il est donc capable de mettre un souk pas possible dans la ville et cela va permettre de faire ressortir tous les héros de la série, ainsi que ses méchants. Car il n’y a pas que Slade sur le devant de la scène mais aussi d’autres méchants. Puis dans l’autre camp nous avons maintenant Dark Archer (ou Malcolm Merlyn) qui est de retour afin de sauver sa fille Thea. J’ai beaucoup aimé la manière dont Dark Archer revient sur le devant de la scène. On est bien loin de la première saison hésitante là aussi. On sent que les scénaristes ont pris confiance en eux et que les personnages sont donc beaucoup plus efficaces dans leurs manières de faire. Il y a aussi un vrai sens de l’épique dans cet épisode. Bien que l’on n’ait pas l’impression qu’un autre épisode soit possible derrière celui-ci (un peu comme avec l’épisode précédent), celui-ci cherche avant tout à nous offrir un vrai spectacle. Que cela soit avec Dark Archer ou encore avec Diggle qui lui aussi est capable de se battre. La manière dont ce dernier est menacé par Isabel était tout de même assez intéressant. C’est un enchaînement de choses de ce genre là qui rendent cet épisode et le tout aussi captivant.
vlcsnap-2014-05-08-13h38m38s145.jpgAprès « City of Blood » il fallait s’attendre à une escalade de violence beaucoup plus importante et c’est ce qui se passe. Oliver va retrouver Laurel et la sauver de son trou à rat, Laurel va aussi retrouver sa soeur. Finalement, c’était de vraies retrouvailles pour les Lance. J’aime bien comment Laurel a évolué ces derniers temps. Le personnage était inutile fût un temps et maintenant Katie Cassidy a enfin la chance d’apporter un peu de nuance à son personnage et ce n’est pas négligeable. J’attendais peut-être un peu trop de la part de Arrow mais maintenant je suis heureux de voir que ce personnage niais des débuts commence à prendre enfin de la bouteille. « Street of Fire » est un épisode qui tente de conclure la saison de façon très complexe. Tout n’est pas simple pour les personnages de la série ce qui rend le spectacle visuellement passionnant. Je n’ai pas réussi à m’ennuyer une seule seconde devant cet épisode. Je dois avouer que c’est rare qu’une série du genre soit aussi efficace. Même Smallville a rarement réussi à faire des fin de saison aussi épique que celle-ci. Mais il faut dire que derrière Arrow il y a une vraie inspiration prise chez le Batman de Christopher Nolan. C’est ça qui rend le tout aussi jouissif.

Slade a voulu enlever à Oliver tout ce qu’il aimait. Cela a débuté par sa relation avec sa soeur, puis sa relation avec Laurel, mais également sa mère qu’il avait tué à l’issue du 2.20. Maintenant c’est à Starling City qu’il s’en prend. Il veut enlever ce qui reste de cette ville à Oliver étant donné qu’Oliver aime beaucoup sa ville. Finalement, cet épisode était vraiment bon. Même Sebastian Blood trouve tout son sens dans cet épisode. Ce dernier sort un peu de son placard afin de délivrer son meilleur. Kevin Alejandro a toujours été un bon ajout au casting de Arrow mais c’est dans cet épisode que l’on s’en rend réellement compte.

Note : 10/10. En bref, du Arrow jouissif à souhait. C’est de façon épique que cette seconde saison s’achève.

Commenter cet article

Fabio 08/05/2014 17:24


autant pour moi ;)

delromainzika 08/05/2014 15:34


Je sais bien. Je ne dis pas que c'est le dernier épisode de la saison :) Je dis même un truc du genre "on dirait que c'est le dernier mais non, comme la semaine dernière il y en a encore après"

Fabio 08/05/2014 15:27


C'est pas la fin de la saison il y a encore un épisode la semaine prochaine :)