Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Arrow. Saison 2. Episode 23. Unthinkable.

16 Mai 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Arrow

vlcsnap-2014-05-16-02h14m59s37.jpg

 

Arrow // Saison 2. Episode 23. Unthinkable.
SEASON FINALE


Je ne compte plus le nombre de choses que Arrow a pompé cette saison sur The Dark Knight Rises (et encore plus dans ce season finale) mais je dois avouer que l’on en a eu pour nos mirettes. C’était grandiose. Ce final était tout ce que je pouvais espérer de la part de la série. C’est là que je me dis que Agents of S.H.I.E.L.D. a énormément de boulot à faire pour arriver à cette qualité là. Le face à face entre Oliver et Slade que l’on attendait tous avec grande impatience a donc eu lieu. C’était un très bon moment, jouissif comme il se doit et bourré d’action et de dialogues savamment choisis. C’est ce genre de choses que j’attends de la part de Arrow et mine de rien, le résultat est réellement au rendez-vous. Tout au long de l’épisode les twists s’enchainent (notamment celui autour de Felicity bien que j’ai réussi à le voir venir). Vous imaginez tout de même le fait que Oliver avoue ses sentiments à Felicity, annonçant qu’il la préfère elle à Laurel. C’est impensable mais c’est justement quelque chose de remarquablement bien fait et qui donne aussi à l’épisode tout son sens. On le sent arriver mais dans quel but et surtout à quel moment de l’épisode cela va servir ? C’est là toute la question qui rend le tout encore plus perspicace.

Et des éléments perspicaces, il y en a en pagaille dans cet épisode. Arrow est une série qui est bien loin des standards des séries de super-héros que l’on peut voir à la télévision. La narration et la mise en scène, tout est fait en sorte pour que l’on ait plutôt l’impression de voir un film sur petit écran qu’une série sur grand écran. La qualité est donc visuelle mais aussi scénaristique. Il n’y a pas de trous noirs et l’épisode évolue de façon jouissive sans perdre de temps. Les deux épisodes précédents nous avaient préparé à un tel épisode mais j’avais presque sous estimé Arrow pour le coup. En effet, je ne m’attendais pas du tout à un tel niveau de qualité. La mort de Moira a changé pas mal de choses dans la série. A la fois chez Oliver mais aussi dans la manière de faire évoluer les choses. La série est alors tombée dans une narration beaucoup plus sombre où tout le monde peut mourir et est capable de pire. J’ai bien aimé que l’on fasse revenir de vieux personnages que cela soit Malcolm Merlyn qui tente de nouer des liens avec sa fille, Thea, ou encore de grands amis héros qui sont là eux aussi pour sauter Starling City, peu importe la relation qu’ils peuvent avoir avec Oliver.
vlcsnap-2014-05-16-02h09m25s21.jpgCar ce n’est pas le plus important. La manière dont la ville est mise à feu et à sang encourage encore une fois ce sentiment de violence où tout est possible. Il y a de sacrées scènes où la série se permet donc tout un tas des choses. Même si Arrow aurait pu aller encore plus loin, pour le coup je ne regrette rien du tout. « Unthinkable » est tellement différent et surtout plus réussi que « Sacrifice » (1.23), le final de l’an dernier. Il y a quelque chose de très différent ici, de plus permissif. La série ne cherche pas à se mettre des barrières ou encore à se forcer à faire quelque chose pour le bien de la narration. Cela donne donc pas mal de bonnes et belles surprises. C’est aussi une manière pour Arrow de nous envoyer directement vers la prochaine saison qui promet elle aussi de très belles choses. Les flashbacks sont aussi là pour faire le lien avec ce qui se passe dans le présent et dans la relation entre Oliver et Slade. Une relation complexe et sauvage mais qui prend encore une fois tout son sens grâce à ces retours dans le passé. Arrow n’avait pas besoin de ces flashbacks et pourtant, ils s’intègrent parfaitement aux intrigues et aux personnages.

Je me demande ce que Arrow veut réellement faire à Hong Kong la saison prochaine également. Car si l’on a plus ou moins conclu le chapitre Slade (la série ne le tue pas et le garde sous le coude histoire de peut-être le faire revenir plus tard, intelligent), il y a encore pas mal de choses à faire avec l’univers de Arrow. Slade de son côté s’est fait avoir comme un bleu mine de rien. Mais il fallait bien s’attendre à ce que Oliver prouve qu’il est plus intelligent. Il y a aussi le destin de Papa Lance qui est encore en suspend. On ne sait donc pas s’il est prévu qu’il reste en vie ou bien qu’il trépasse. J’aime bien ce personnage c’est un peu le Commissaire Gordon de Arrow (les comparaisons avec Batman ne s’arrêtent plus dis-donc). Il y a aussi Isabelle Rochev. La pauvre, elle n’aura pas fait grand chose dans cet épisode et l’exécuter de la sorte aussi rapidement alors que Arrow aurait pu s’en servir la saison prochaine est presque étrange. On a donc l’impression qu’ils vont presque trop vite en besogne mais je serais tenté de leur faire confiance, tout simplement. Finalement, ce season finale de Arrow me laisse sans voix. Il était brillamment réussi et appel à plus. Heureusement, la série revient la saison prochaine.

Note : 10/10. En bref, brillant est le mot.

Commenter cet article

delromainzika 16/05/2014 17:02


Mdr ^^ et merci :))


 


Pas de soucis, pari tenu :)

Eloannowenn 16/05/2014 15:49


tres bonne review.


Cependant tu dois avoir un souci avec le verbe jouir.


C'est décidé a partir de la reprise a l'automne je compterai chaque fois ou tu emploiera les mots : jouissif et jouissive...


^^

Gleek 16/05/2014 11:18


Comme toi, j'ai trouvé l'épisode plus qu'excellent et surpassant de loin le final de la saison 1 (et comme tu le dis, elle surpasse d'encore plus loin AoS qui est loin, mais très loin d'arriver à
ce que fait Arrow!)


 


J'attends avec impatience la saison prochaine même si j'ai un peu peur qu'elle se passe sans Sara, mais bon, comme elle n'est pas morte, elle pourra tjrs revenir dans la série comme Slade... Je
trouve aussi très malin le fait "d'alterner" si on peut dire, les méchants chaque saison, la saison 1 c'était Malcolm, la 2 Slade et la 3 ce serait très probablement Malcolm puisque l'acteur
reviendra en régulier la saison prochaine. 


 


Du coup, j'attends aussi avec impatience The Flash, en espérant qu'elle soit aussi réussit qu'Arrow mais qu'elle réussisse également à se détacher de l'univers de la série mère comme TO a réussi
à le faire avec TVD cette année. Et enfin, j'attends aussi Gotham qui je l'espère, sera tout aussi excellente!