Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Arrow. Saison 2. Episode 4. The Crucible.

31 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Arrow

vlcsnap-2013-10-31-15h19m57s225.png

 

Arrow // Saison 2. Episode 4. The Crucible.


Ce que je trouve de remarquable finalement c’est le fait que les révélations faites à la fin de cet épisode change la perception de ce que l’on a pu voir auparavant. La révélation finale autour de Sebastian Blood ne surprend pas nécessairement (on se doute bien que les personnages introduits dans Arrow ne sont pas vraiment là pour faire le bien, comme on avait pu le voir l’an dernier avec notre industriel touche à tout incarné par John Barrowman). Je me demande cependant ce qu’il faut attendre de lui dans les prochains épisodes, notamment car la série semble claire vouloir l’emmener dans une direction. Brother Blood est donc quelqu’un que j’ai envie de découvrir maintenant que l’on a pu voir qui était l’homme sous le masque. Ce serait intéressant de le mettre en compétition avec le reste des personnages et pas seulement les gentils. Alors certes, c’était assez prévisible d’introduire un personnage dénommé Sebastian Blood afin d’introduit Brother Blood mais tout de même c’était assez intéressante. Au fond, on peut ressentir que Oliver et Sebastian sont des alliés à un moment donné mais étant donné que maintenant c’est aussi l’un des ennemis de Green Arrow… Forcément cela ne va pas se dérouler comme il faut.

Cependant, cette révélation permet aussi de faire avancer les choses assez rapidement. Cela me rappelle énormément la première saison qui était également allé assez vite sur tout ce qu’elle voulait faire au début de la saison avant de calmer petit à petit le jeu pour développer quelques intrigues et quelques personnages. La révélation autour de l’identité de Black Canary permet donc de développer aussi la mythologie de la série et de mieux cerner son utilité. Sara Lance est un personnage bien plus piquant et intéressant que Laurel. Je dois avouer que parfois j’ai du mal à comprendre où est ce que Arrow veut en venir avec Laurel. Il y a un sérieux manque de ce point de vue là et du coup, j’ai bien envie que l’on aille dans une toute autre direction. Je me demande vraiment comment la famille Lance va évoluer cette année. Il y avait déjà eu un épisode cette saison autour de cette famille, fait avec malice d’un côté mais ennui d’un autre. Je pense qu’il faut encore travailler pour donner plus de personnalité à Laurel. La pauvre est parfois un peu décevante. Cela ne vient pas du jeu de Katie Cassidy (qui a déjà prouvé ailleurs qu’elle pouvait être bonne) mais plutôt du personnage, trop plat.
vlcsnap-2013-10-31-15h05m37s72.pngMais il faut bien comprendre également que Arrow ne sait pas forcément quoi faire d’elle tant qu’elle n’est pas avec Oliver. De son côté, Diggle parvient lui aussi à apporter un peu plus de choses à la série grâce à la place du personnage et aussi à ce qu’il se destine à faire autour de The Hood. Les flashbacks sont eux aussi là pour nous aider à comprendre Oliver. Il se retrouve cette semaine sur un bateau bourré de russes avec Anatoli Knyazev. Pour le moment je ne suis pas suffisamment servi par Black Canary. Je dois avouer que sa philosophie de vie (certes intéressante au premier abord) manque parfois d’un petit je ne sais quoi. Comme avec le Maire Bennett par exemple. Ce dernier est un bon méchant mais je ne suis pas certain que Arrow l’exploite à sa juste valeur. Sans parler de Summer Glau qui n’aura droit qu’à une petite apparition. C’est assez maigre finalement pour un personnage que j’aimerais voir beaucoup plus souvent. Finalement, ce nouvel épisode de Arrow nous réserve pas mal de choses. Cette série est suffisamment dense pour trouver de quoi nous occuper durant 43 minutes. C’est parfois même un peu trop.

Note : 6.5/10. En bref, Arrow cherche à nouveau à surprendre. Quelques révélations et puis le téléspectateur est réjoui.

Commenter cet article

quentin 31/10/2013 22:17


L'univers est bon, mais l'écriture est loin d'être bonne : C'est un peu le batman du pauvre finalement. Cela reste la meilleur série de CW en ce moment. Et les "méchants de la semaine" sont
toujours aussi mal introduit et develloper, à l'image du maire totalement transparent et cliché.