Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Arrow. Saison 2. Episode 5. League of Assassins.

7 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Arrow

vlcsnap-2013-11-07-17h13m26s146.png

 

Arrow // Saison 2. Episode 5. League Of Assassins.


Nous voici en face de ce qui est certainement le meilleur épisode de la saison 2 pour le moment. Ce que je trouve de plutôt bien ficelé dans cet épisode c’est le fait que tout ce qui tourne autour de Black Canary fonctionne à merveille. Surtout que Sara est un personnage réellement intéressant aussi bien d’un point de vue de l’histoire que d’un point de vue plus émotionnel. Ce que Arrow a toujours réussi à faire c’est construire son histoire autour de secrets que les personnages peuvent garder. Cela passe notamment par Oliver et Sara qui gardent des secrets et ne les révèlent pas à Diggle et Felicity alors que les quatre tentent de protéger les Lance de la vérité. Le fait que les secrets construisent la série est une très bonne chose car cela permet aussi de relancer les intrigues avec des révélations, des faces à faces, etc. Je ne demandais pas mieux de la part de Arrow. « League of Assassins » était passionnant du début à la fin car il cherche à étayer tout ce qu’il raconte et à faire les choses bien en mêlant action et émotion. Le face à face entre Sara et son père est certainement l’un de mes moments préférés de l’épisode.

Je ne sais pas trop pourquoi mais c’est le genre de moments qui forgent l’identité d’une série à mon humble avis. Cela permet de donner du cachet à l’aspect émotionnel des personnages. La Ligue des Assassins veut donc mettre la main sur Black Canary et cela ne sera pas de la tarte. Le fait que Malcolm Merlyn soit impliqué dans l’histoire permet de rassembler tout un tas de choses de la série en un seul point et je dois avouer que cela me plait tout particulièrement. L’épisode permet également d’injecter un peu d’action dans l’épisode. Les rebondissements donnent un rythme c’est certain mais les scènes d’action permettent de démontrer à quel point la série sait faire les choses de façon plutôt intelligente. Par ailleurs, l’épisode prouve au travers de Laurel qu’il souhaite également jouer avec les émotions des téléspectateurs. En effet, son petit discours sur le fait que tout le monde semble la laisser tomber à un moment ou à un autre était assez touchant mais le problème c’est que le personnage de Laurel en lui-même n’est pas ce qu’il y a de plus finaud. Disons que c’est une fille un peu niaise.
vlcsnap-2013-11-07-17h20m01s2.pngFinalement, cet épisode de Arrow était assez intéressant car il associe tout un tas de choses bonnes qui font que la série est réussie. Les secrets, la manière dont s’articule l’histoire de Black Canary, les Lance qui commencent enfin à prendre forme, etc. Tout fonctionne de façon intelligente et la seule envie que j’ai c’est de retrouver les personnages la semaine prochaine. Je ne sais pas ce qu’il se passe avec cette seconde saison car par moment j’ai l’impression de ne pas être aussi attaché à la série que je ne l’étais auparavant. L’univers se construit petit à petit et mettre Laurel et son père en danger n’est pas nécessairement une mauvaise idée. Le problème que j’ai avec les Lance ce n’est pas tant le père ou encore le très bon personnage de Sara, le problème c’est surtout Laurel. Cette dernière ne parvient pas à sortir du lot. C’est dommage car je suis certain qu’avec un peu plus d’entrain, le personnage pourrait parvenir à devenir beaucoup plus intéressant que l’on ne semble le penser.

Note : 7/10. En bref, un solide épisode mêlant tout les bons ingrédients de Arrow.

Commenter cet article