Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Arrow. Saison 2. Episode 6. Keep Your Enemies Closer.

15 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Arrow

vlcsnap-2013-11-14-21h59m48s155.png

 

Arrow // Saison 2. Episode 6. Keep Your Enemies Closer.


Felicity - « What happens in Russia stays in Russia… even if it makes no sense »
Je ne sais pas si c’est l’absence de Laurel ou l’intrigue se déroulant en Russie qui fait que cet épisode était bien meilleur que ceux que l’on a pu voir précédemment cette saison mais je dois avouer que j’ai été plutôt ravi. Il y a encore pas mal de défauts c’est certain, mais il y a aussi pas mal de bonnes choses. Il y avait quand même des scènes qui n’avaient pas nécessairement de sens (comme l’indique le « even if it makes no sense » de Felicity) mais je crois que c’est aussi ce qui rend le tout beaucoup plus intéressant. L’introduction d’Isabel Rochev, incarnée par Summer Glau, dans Arrow n’avait pas encore délivré ce que l’on devait attendre de sa part. Cet épisode permet de se concentrer sur Isabel et de lui offrir une exposition de rêve. Même en embrassant Oliver. Disons que cette scène fonctionne très bien sur le monde, grâce à la spontanéité des deux personnages. Mais je ne pense pas que cela serait une bonne idée que d’aller beaucoup plus loin là dessus. Je n’ai pas envie de voir Isabel et Olive ensemble. Ce serait gâcher leur potentiel des deux personnages individuellement, et surtout Oliver.

Tout cet épisode débutait au détour d’une intrigue pourtant assez simpliste : Diggle découvre que Lyla est détenue dans une prison russe et Oliver va bien évidemment l’aider à la sortir de cet enfer. Cela permet de booster un peu les scènes d’action de la série et d’offrir à celle-ci une ambiance de folle réussite. L’idée de mettre Diggle en avant cette semaine était excellente surtout que Diggle est un bon personnage qui a déjà le bagage de la première saison. On avait déjà eu l’occasion d’en découvrir plus à son sujet et forcément quand il doit aller sauver la vie de son amie Lyla, c’est en toute logique que Arrow aille dans cette direction. Certes, la série ne s’empêche pas d’y aller un peu fort sur les clichés russes mais ce n’est pas pour autant une mauvaise chose. Notamment car sans forcément le vouloir cela permet d’ajouter un peu de second degré. C’est en tout cas comme ça que je l’ai ressenti. C’était plus léger qu’un épisode bourré aux scènes d’action et à la testostérone. L’ajout d’Isabel est d’ailleurs une bonne idée dans cette histoire, permettant d’avoir plus de visages féminins (c’est presque ce qui manque parfois dans Arrow).
vlcsnap-2013-11-14-22h02m31s248.pngLes flashbacks d’Oliver ne sont pas les meilleurs moments de l’épisode. J’ai un peu de mal cette année avec ces flashbacks qui à mon sens sont beaucoup trop déconnectés du reste de la saison. J’aurais bien aimé qu’on laisse de côté les flashbacks un temps afin de développer la série de façon plus autonome par rapport au passé de son héros. Le passé n’est pas ce qui m’intéresse le plus et l’an dernier c’était devenu lors de la seconde partie de la saison assez longuet. Du coup, retrouver encore cette mécanique dans la saison 2 n’est pas la meilleure idée que les scénaristes aient pu avoir. Cet épisode cherche donc avant tout à démontrer l’indépendance de Diggle par rapport à Oliver. Au fond il n’a pas besoin de lui pour sauver quelqu’un (enfin, même si Oliver va offrir son aide bien évidemment). La partie la moins intéressante dans cet épisode est celle sur Thea et Ray. Je ne dis pas que je n’aime pas les deux personnages (c’est en tout le contraire) mais disons que j’aimerais bien que la série cherche à leur donner un autre sens. C’est pour le moment un peu maigre.

Note : 7/10. En bref, du bon Arrow malgré quelques faiblesses ici et là.

Commenter cet article

eloanno 15/11/2013 15:48


salut! bah moi je trouve qu'isabel rochev n'avait rien foutre dans l'histoire... elle est un peu conne non? il parte a 4 en russie et il revienne a 5... diggle est légèrement amoché genre le
petit pansement sur l'arcade! wouaouh aie! contrairement a toi j'ai bien aimé les flashbacks. sara qui manipule oliver, ivo qui manipule sara tout va bien. shado qui se rapproche de slade
tranquillement.... puis surtout le mec russe j'aime bien l'acteur lui il jouait dans stargate atlantis dans le role d'un russe. et felicity qui est a fond sur oliver qui lui s'en doute qu'elle
est a fond sur lui... la ou je suis d'accord avec toi c'est sur la partie théa et roy! roy qui balance au detective lance qu'il bosse avec arrow... pas compris pourquoi...