Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Awkward. Saison 1. Episode 4.

11 Août 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2011-08-11-00h43m55s28.png

 

Awkward // Saison 1. Episode 4. The Scarlet Eye.


Après l'épisode de la semaine dernière qui aura divisé les avis, notamment à cause du fait que la série prenait le raccourci de l'humour potache de Carambar, cette fois on en revient à quelque chose de plus conventionnel mais toujours aussi bon. Awkward c'est une comédie que l'on attends pas, elle sort vraiment des trucs intéressants, passionnants et même si le traitement de l'adolescence pourrait être bien mieux fait, les quelques moments de réflexions sont bons. Notamment ici sur les parents de Jenna. Ils sont complètement irresponsable. Ils sont eu Jenna très tôt, mais pour couronner le tout et ne pas donner d'exemple à leur fille ils vont fumer de l'herbe dans leur voiture alors qu'ils sont là pour l'accompagner à une fête de l'école.

Mais le truc le plus intéressant c'est l'intrigue autour de Jenna et Matty. Jenna voudrait que Matty assume leur relation. On découvre de mal en pis que ce dernier aime bien Jenna mais qu'il a peur pour son image. Mais d'un autre côté, elle a Jake qui n'a qu'une envie : être le petit ami de Jenna. J'espère que ce dernier gagnera la manche car Matty n'est pas réglo et responsable. Le personnage manque d'un petit truc. Bon, il est fun, et la fin de l'épisode était craquante mais voilà. Matty reste un salaud qui n'est pas fait pour Jenna. L'autre intrigue de l'épisode donne son nom à l'épisode. Une histoire de maladie vénérienne chopée dans le jacuzzi chez Sadie. Cela aura eu le mérite d'être bien fun avec les filles qui veulent faire croire aux garçons qu'elles aiment (et qui ont eux aussi l'oeil rougi) qu'elles sont pareils.
vlcsnap-2011-08-11-00h43m36s87.pngAu final, l'épisode m'a bien plu. J'ai beaucoup aimé Tamara dedans également. Elle sait prendre ses positions cette fille et prouve qu'elle a du caractère à revendre. C'est agréable ce genre de personnages. Bref, j'aime bien Awkward, c'est souvent bien fichu, bien que le traitement final manque de sujets et de fonds, on en revient à une jolie chronique de l'adolescence qui aurait pu tout droit sortir du cinéma indépendant. Je craque pour la voix off, je trouve le concept toujours très bon et très peu employé (à bon escient) par la série. Là c'est agréable et fluide. Rien à dire, Awkward est la comédie surprise de cet été.

Note : 7/10. En bref, cette série est toujours aussi fun et décalé. J'adore l'esprit.

Commenter cet article