Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Babylon. Saison 1. Pilot (UK).

14 Février 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2014-02-14-18h48m55s137.jpg

 

Babylon // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Alors que les frontières entre le monde des séries et le cinéma sont de plus en plus étroites, il n’est pas étrange de voir Danny Boyle réaliser un épisode et plus particulièrement ici le pilote d’une série anglaise. Danny Boyle retourne sur ses terres naturelles, l’Angleterre, afin de réaliser le pilote d’une série policière à laquelle il impose son propre style. Créée par Sam Bain (Fresh Meat, Peep Show) et Jesse Armstrong (Fresh Meat, Peep Show) cette série tente de donner un autre visage du monde de la police sauf que personnellement, je n’ai pas trouvé ce visage si différent de ce que l’on a l’habitude de voir ces dernières années dans le monde des séries. Ce qu’il y a d’original (si l’on n’a jamais vu de films de Danny Boyle) c’est la manière dont le réalisateur utilise la matière qu’il a entre les mains pour faire un épisode assez réussi. C’est visuellement très bon mais ce n’est pas la première fois que Danny Boyle se prête au jeu de la série policière puisqu’il a déjà réalisé dans son pays natal deux épisodes d’Inspecteur Morse (en 1990 et 1992) aux débuts de sa carrière.

Une vision moderne du monde de la police...
vlcsnap-2014-02-14-18h26m27s233.jpgJe dois avouer que je m’attendais tout de même à quelque chose de beaucoup plus intéressant. L’angle de la dramédie manque parfois d’équilibre ce qui ne donne pas forcément l’occasion aux protagonistes de montrer un quelconque potentiel. Je me demande cependant ce que seront les prochains épisodes puisque si le pilote de Babylon a été diffusé maintenant, la suite n’a pas encore été tournée et sera probablement diffusée à l’automne. Il y a donc encore un laps de temps pour faire quelques modifications et corriger les défauts. Car avec l’ambition qu’il y avait derrière (on nous vent une vision moderne de la police) et finalement le produit que l’on a au final n’a pas réussi à me séduire comme je pouvais l’attendre. La télévision a toujours exploité le monde de la police mais Sam Bain et Jesse Armstrong n’ont pas voulu entrer dans un quelconque moule. Sauf que dans leur petite popote, on se rend compte qu’ils ont finalement fait plus ou moins tout ce que l’on voit déjà ailleurs dans un seule et même série.

Le pot pourri manque alors de forme et sévèrement d’ambition. Certes il y a de bonnes choses, comme la vision très absurde de certaines choses, presque kafkaïenne mais voilà, on est légèrement en droit d’attendre quelque chose d’un tel produit et qui n’est pas celui que l’on peut voir à la fin. Le casting en plus de ça est convaincant voire même très. Je pense notamment à Brit Marling et James Nesbitt qui incarnent respectivement Liz et le commissaire Miller. Mais voilà, si l’on cherche à creuser un peu plus tout ce qui est mis en place ne renouvelle pas le genre tant que ça. J’ai plus l’impression de voir une dramédie qui repose avant tout sur son aspect visuel qui lui, est moderne. Danny Boyle aurait également pu être remplacé par un Steven Soderbergh. Il y a un sens aiguisé de la caméra et de son utilité. Babylon multiple donc les prises de vues différentes. Finalement, malgré quelques qualités, le tout a encore à faire ses preuves.

Note : 5/10. En bref, décevant.

Commenter cet article