Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Banshee. Saison 2. Episode 5. The Truth About Unicorns.

9 Février 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-02-09-13h56m11s52.jpg

 

Banshee // Saison 2. Episode 5. The Truth About Unicorns.


Cet épisode de Banshee n’est clairement pas le meilleur de la série. Le problème c’est qu’il passe le plus clair de son temps à faire de la contemplation pas très passionnante. On sent que cet épisode est avant tout là pour faire la transition vers la suite de la saison mais ce n’est pas nécessairement ce que j’attendais de la part de Banshee. Je préfère quand elle s’éclate la tête dans tous les sens, comme à la fin de « The Truth About Unicorns » alors que la série ose tuer Racine alors que l’on ne voit pas ce personnage depuis longtemps. Zeljko Ivanek tentait d’apporter une certaine menace intelligente mais l’on ne peut pas dire que cela soit ce que Banshee ait fait de plus excitant non plus, surtout que Racine n’est pas le personnage dont ils ont le plus profité. Du coup, cette semaine la série contemple Hood et Ana. Leur relation est à nouveau au centre de l’histoire de la série. Si au premier abord je n’ai pas été très emballé, cela permet malgré tout de conclure une partie de la série de façon assez intelligente. Notamment à la fin. Cet épisode était un vrai mélange, pas toujours juste non plus. Mais c’est le problème de Banshee, dès qu’elle ne se bastonne pas, ce n’est pas aussi efficace que l’on ne pourrait le vouloir.

Les intentions des scénaristes sont louables en tout cas. De faire revenir Ana et Hood sur le devant de la scène histoire de jouer sur les bons sentiments. Car Banshee est aussi une série qui peut avoir du coeur d’après ce qu’elle met en abîme ici même. Bien que cette saison ait plutôt besoin de se secouer que de nous envoyer sur la route des souvenirs, on peut au moins saluer l’effort que la série fait de développer ses personnages et leurs émotions. Même si cela est fait de façon décevante. Je ne suis pas forcément un grand fan des sentiments indéfinissables de Ana envers Hood. On ne sait pas toujours sur quel pied danser dirons-nous. Fort heureusement que l’épisode ne passe pas son temps que sur Ana et Hood et qu’il y a Racine dans tout ça pour ajouter un peu plus de piquant. Le truc que je trouve dommage cependant dans cet épisode c’est qu’il n’y ait pas de scène de combat. C’est tout ce que l’on attend de la part de Banshee et généralement elle sait me satisfaire pleinement de ce point de vue là. Mais cette semaine le but était clairement de revenir sur le passé et de ruminer tout ça.
vlcsnap-2014-02-09-13h51m45s207.jpgJe ne suis pas le plus grand fan de ces histoires de passé mais bon, il faut bien faire avec puisque ce n’est que comme ça que Ana et Hood peuvent évoluer apparemment. En tout cas, cet épisode tente de démontrer qu’au fond tout n’est pas perdu et que Banshee reste elle-même. Notamment au travers de la fin de l’épisode. Ce que j’ai cependant du mal à comprendre c’est la scène post-générique qui me questionne sur où veut aller la série maintenant. Je m’attendais vraiment à ce que Racine soit le grand méchant de la semaine en plus du Rabbit mais apparemment ce n’est pas du tout vu comme ça. Nous sommes maintenant à la fin de la première partie de la saison, cette issue nous emmènera par la suite vers quelque chose de totalement différent. Par ailleurs, je me demande si la scène dans le champ de blé n’était pas une référence au film Le Dernier Rempart avec Arnold Schwarzenegger. Il y avait une scène assez similaire. Peu importe, en tout cas c’est ce que je retiens de cet épisode et uniquement ça.

Note : 4.5/10. En bref, déçu par cette histoire contemplative. Ce n’est pas ce que Banshee sait faire. Heureusement la fin de l’épisode rattrape plus ou moins le tout.

Commenter cet article