Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Banshee. Saison 2. Episode 7. Ways to Bury a Man.

23 Février 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-02-23-15h05m11s5.jpg

 

Banshee // Saison 2. Episode 7. Ways to Bury a Man.


Je me demande ce que cet épisode voulait réellement faire avec Banshee. Il ne nous offre rien de réellement surprenant si ce n’est qu’il s’inscrit dans une certaine continuité. Ce n’est pas plus mal dans un sens mais l’on pourrait être en droit de demander beaucoup plus. Surtout du point de vue de Hood. Ce dernier se retrouve au beau milieu d’une histoire de la semaine alors qu’il tente de faire tomber le petit business d’extasy de la région. Tout cela nous emmène certes dans un environnement différent mais qui se rapproche énormément de ce que Banshee semble aimer : le sexe. Ce n’est pas anodin que cela se déroule autour d’une boîte de strip-tease. On a donc des seins nus, de la pole dance, etc. En somme, que des choses qui semblent faire énormément plaisir à une certaine catégorie de téléspectateurs dont je ne fais pas du tout partie. Mais ce sont les coutumes de Banshee vous allez me dire. Je les accepte de toute façon depuis la première saison et ses longues scènes de sexe inutiles. Car oui, le sexe dans cette série ne sert que très rarement à quelque chose. Bref, tout cela nous emmène malgré tout dans un univers beaucoup plus intéressant.

Car si Hood enquête c’est qu’il y a de l’action. Et il y a quelque chose d’intéressant qui se met en place dans la seconde partie de l’épisode. Tout commence à s’enchaîner et l’épisode prend alors une forme beaucoup plus plaisante. Mais d’un autre côté, je ne peux m’empêcher de me dire que Banshee pourrait faire encore plus et surtout ne pas oublier tout ce qu’elle a pu faire précédemment avec les amérindiens ou encore les Amish. C’était les meilleures idées que Banshee avait pu avoir. Malgré tout, dans son exploitation des bas fonds de cette petite ville de Banshee, la série parvient à dégoter quelques bonnes idées. Et cela ne vient pas seulement de Proctor. Il y a aussi Carrie, Deva et Gordon qui se retrouve en pleine crise familiale. Un moyen comme un autre de donner à Banshee l’occasion de nous montrer un aspect différent de sa personnalité. J’ai toujours apprécié l’aspect familial de la série. Cela permet aussi de voir que finalement, derrière tous ces personnages pas si humain que ça en apparence (notamment au travers de leur violence), il y a aussi encore un peu de sentimentalisme. C’est très léger mais peu importe, c’est ce que j’ai le plus aimé dans cet épisode.
vlcsnap-2014-02-23-15h06m54s12.jpgPuis il y a Alex également. On conserve grâce à lui les racines de la série et même de l’univers. Je ne sais pas quoi penser de son histoire même si cela permet aussi de donner à Banshee un peu de matière pour faire d’autres choses et ce n’est pas plus mal. Ce que j’aurais peut-être apprécié c’est qu’ils cherchent à mettre un peu plus en avant le personnage. En effet, il est ici assez noyé au milieu de tout un tas d’autres choses alors qu’il y a deux épisodes de ça par exemple il ne se passe strictement rien dans Banshee. Et puis il y a aussi Job. Ce dernier n’est pas d’une très grande utilité cette année même si depuis deux ou trois épisodes il commence à se réveiller. Je ne sais pas trop quoi en penser si ce n’est que j’aurais peut-être apprécié que Banshee aille un peu plus loin avec lui également. C’est un personnage fantastique qui a énormément de potentiel en étant un peu plus présent. Mais comme il y aura une saison 3 de Banshee l’année prochaine, j’ai bon espoir qu’ils donnent un sens beaucoup plus important à ce personnage. Ce serait une bonne idée vous ne pensez pas ?

Note : 5.5/10. En bref, légèrement décevant malgré de bonnes idées.

Commenter cet article