Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Banshee. Saison 2. Episode 8. Evil for Evil.

4 Mars 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-03-01-23h29m49s45.jpg

 

Banshee // Saison 2. Episode 8. Evil for Evil.


Le précepte de Banshee est de nous montrer ce qu’une série d’action est. Cinemax s’est d’ailleurs donné pour direction de produire des séries de ce genre là et de ce genre là uniquement. Autrefois productrice de séries érotiques, elle a laissé tout cela de côté afin de se concentrer sur l’action. On a pu la voir diffuser Strike Back (reprise aux anglais), co-produire The Transporter : The Series (sans la diffuser à cause de sa piètre qualité), racheter les droits de diffusion de Hunted et puis lancer Banshee, produite par Alan Ball. Au fil des épisodes, cette série est devenue brillante. Notamment dans sa manière de monter en épingle des scénarios qui sont là pour générer de magnifiques scènes de combats à mains nues et d’action explosives. Cette seconde saison s’était brillamment ouverte, reprennent les préceptes de la première saison. Les qualités étaient là et puis tout d’un coup, les choses se sont peu à peu tassées afin de laisser place à des épisodes soit plus contemplatifs soit revenants plus ou moins à ce que la série peut faire de moins fascinant. Heureusement pour moi, «  Evil for Evil » était un très solide épisode de Banshee.

Disons que celui-ci mélange tous les bons ingrédients d’une bonne série d’action. L’une des scènes les plus jouissives de cet épisode est certainement celle où Hood débarque chez Proctor avec un mandat afin de fouiller chez lui et l’arrête avec un grand sourire. Cette scène était jouissive et permet à Banshee de nous délivrer quelque chose d’efficace. C’est peu mais c’était juste et tout à fait le genre de choses dont la série est capable. Proctor a beau être un bon personnage dans cette série, et servir à merveille le récit, il est intéressant de le mettre dans une toute nouvelle situation. C’était aussi une bonne idée que de donner l’occasion à Hood d’être dans une position plus confortable et moins morne. Je le préfère en train de s’amuser, tout simplement. Vous vouliez des scènes de face à face violents ? Vous pouvez l’avoir, notamment avec Emmett. Ce dernier va nous offrir l’un des moments les plus jouissifs de l’histoire alors qu’il se venge sur Sharp et ses amis skinhead. Le combat à mains nues a toujours été l’une des forces de Banshee, aussi bien d’un point de vue de la mise en scène que d’un point de vue de la narration.
vlcsnap-2014-03-01-23h21m53s151.jpgEt l’on voit encore une fois la série très bien s’en servir. Que demander de plus. Je ne m’attendais pas nécessairement à ce que Emmett prenne ce chemin là mais c’était une très bonne idée. Dans un tout autre registre, Banshee parvient à remettre sur le devant de la scène le Rabbit grâce à Job. Il était temps qu’il revienne sur le devant de la scène alors que la fin de la saison approche à grand pas. Les deux derniers épisodes se concentreront sûrement sur ce personnage. C’est en tout cas ce que je souhaite. Carrie de son côté n’est pas le personnage le plus intéressant de l’épisode. Bien au contraire, j’ai trouvé ça assez ennuyeux. Mais l’épisode m’a fait me demander quelque chose : où Banshee veut encore aller ? Il y a eu tellement d’idées cette année, mais aucune ne semble vouloir durer jusqu’au bout. Du coup, le téléspectateur que je suis est dans l’attente de quelque chose de nouveau. Même la scène post-générique de l’épisode n’était pas si excitante que certaines révélations que Banshee peut faire à tour de bras ici et là.

Note : 7/10. En bref, du très bon Banshee.

Commenter cet article

Yohanna 07/07/2015 00:31

Excellent cet episode... D ailleurs si vous pouviez me dire quelle morceau passe a la fin, introuvable...

Pascal 04/03/2014 11:24


Ce que j'espère par dessus tout c'est que Rabbit y passe une bonne fois , j'avoue ne pas être grand fan de cette hstoire qui relie Carrie et Hood .


Je ne sais pas pourquoi mais j'aimerais bien un combat entre Hood et le laquais de Proctor.


PS : je crois que tu as également oublié la critique du dernier épisode d'Esprits Criminels ^^...