Critiques Séries : Bar Karma. Saison 1. Pilot.

vlcsnap-2011-04-30-23h02m30s161.png

 

Bar Karma // Saison 1. Episode 1. Pilot.


C'est une découverte fortuite faite grâce au détenteur du blog Judging Séries que j'ai donc lancer. Difficile de trouver des informations sur cette petite série, diffusée de façon conditionnelle sur Current TV, une chaîne câblée américaine, créée par… Al Gore. Autant dire que je n'étais pas du tout au courant. J'ai également appris au terme de quelques recherches que cette série a créée par Will Wright, le créateur des Sims. Il a voulu se lancer dans la série en jouant sur l'interactivité. L'ensemble est plutôt réussi malgré des couacs qui n'empêchent cependant pas la lecture même de ce premier épisode intriguant.

Quand un porte se ferme, une autre s'ouvre. Et quand cette porte s'ouvre dans le bar le plus mystérieux de l'univers, des choses étranges commencent à se produire. Bar Karma, un abreuvoir mystique qui voyage dans le temps et l'espace, apparaît dans la vie de ses clients quand ils ont besoin de plus qu'un verre.

Cette série est assez surprenante par son format car les téléspectateurs peuvent participer au scénario. C'est quand même génial cette idée. Je ne connaissais pas et c'est peut être même l'avenir même des séries, que les gens puissent choisir comment vont mourir les personnages, pourquoi et où. Bar Karma s'ouvre de façon classique, les scènes s'enchaînent et tel une gueule de bois, on est plongé dans un univers sans véritable sens. Les petites apartés de la série : l'écran, les cartes, … tout ça est comme sorti d'un endroit qui n'aurait place que dans la 4e Dimension.
vlcsnap-2011-04-30-23h28m17s16.pngDu côté casting Matthew Humphreys est pour moi un inconnu. Il est sûrement passé sous les yeux dans des séries comme Journeyman ou Supernatural. Il joue ici Doug Jones, ce fameux premier client. La mise en interaction du bar avec son personnage est bonne. Bien que l'ensemble manque parfois de peps, l'environnement est si intriguant qu'on est pris par le système et comment tout s'articule.

Au final, je serais sûrement passer à côté de cette série sans qu'on en parle, je tente de voir la faire découvrir ici. Ce premier épisode est prometteur pour un concept qui semble prendre son envole. Et si le téléspectateur, celui qui aime la série choisissait ce qu'il voulait pour ses personnages, cela pourrait bien être excellent quand même. En tout cas, je le vois comme un avenir à la télévision d'aujourd'hui. Concept intriguant, la suite devrait me plaire.

Note : 6/10. En bref, un premier épisode avec ses faiblesses mais qui ne manque pas d'intrigué son monde par son concept farfelu.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article