Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Bates Motel. Saison 1. Episode 10. Midnight.

21 Mai 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Bates Motel

vlcsnap-2013-05-21-13h42m06s155.png

 

Bates Motel // Saison 1. Episode 10. Midnight.
SEASON FINALE


Ce dernier épisode de Bates Motel était élégant. C'est le premier mot qui m'est venu à l'esprit. En effet, je ne savais pas vraiment comment cette fin de saison allait évoluer. Surtout quand l'on voit à quel point les scénaristes ont pu faire des choses étranges en termes de direction de ses personnages. J'étais malgré tout assez content de voir que Bates Motel n'est pas une série totalement dénuée d'intérêt et qu'elle a quelque chose à nous raconter de particulièrement mystérieux mais aussi passionnant. Car mine de rien, le personnage de Norman n'est pas comme tous les autres. Je m'attendais à ce qu'il tue d'ici la fin de l'épisode, mais je ne m'attendais pas du tout à ce que cela soit sa professeur. Il va de soi que ce cliffangher laisse penser qu'il va se passer des choses réellement étranges l'an prochain encore une fois. Notamment car le shérif est maintenant dans la confidence avec Norma et qu'il va forcément devoir l'aider en retour vis à vis de son fils. Enfin, en tout cas je le vois de cette façon.

L'un des plus grands moments de l'épisode est certainement le moment où Norma confie à son fils qu'elle avait été violée quand elle était plus jeune et qu'elle n'avait que 13 ans. J'ai trouvé ça assez intelligent de la part des scénaristes que d'introduire cela à ce moment du récit étant donné que les personnages en avaient besoin. Norman en avait besoin pour prendre conscience qu'il doit protéger sa mère (l'emprise qu'elle a sur son esprit est d'ailleurs impressionnante, et je sens que cela va aller de mal en pis quand elle va mourir dans le futur). Mais nous n'en sommes pas encore là étant donné que Norman commence aussi à devenir de plus en plus cinglé. Ses excès de colère, ses moments de doute, ses situations amoureuses particulièrement étranges, ... Tout cela contribue alors à forger le caractère d'un personnage qui reste encore assez ambigu. Bien que nous sachons qui est le Norman adulte, on ne connaissait pas encore son enfance et Bates Motel parvient à l'expliquer de façon assez intéressante à mes yeux.
vlcsnap-2013-05-21-13h53m24s26.pngLe but de cet épisode était donc de nous fournir dans un premier temps une conclusion à l'histoire de Jake Abernathy. J'ai bien aimé le petit face à face qu'il va avoir à la fin de l'épisode avec le shérif Romero. Nestor Carbonell que j'aime bien dans Lost se retrouve ici dans un rôle tout trouvé. J'espère qu'il aura l'occasion d'être plus présent la saison prochaine vu la fin de cette saison. La scène chez le psy avec Norma était également un joli moment. La réalisation de la série est assez belle, et surtout élégante. Le tout apparait donc tout d'un coup plus voluptueux, plus sympathique et plus ambitieux. Les quelques intrigues secondaires qui servent à remplir des épisodes ne sont malheureusement pas ce que Bates Motel a pu faire de mieux fin mais au fond ce n'était pas non plus une catastrophe. J'ai bein aimé le fait que les personnages trouvent tous plus ou moins une certaine conclusion. Il y a des chapitres qui se ferment, et d'autres qui s'ouvrent. La question que je me pose maintenant c'est comment tout cela pourrait évoluer la saison prochaine et pour tout vous dire, j'ai hâte de le voir.

Note : 7.5/10. En bref, un dernier épisode élégant et réussi qui donne envie de revenir la saison prochaine.

Commenter cet article

delromainzika 21/05/2013 16:25


Ah oui, je n'avais pas pensé à ça. Cela pourrait en effet ne pas être Norman finalement. Merde oui, ca va être long l'attente.

Grappe 21/05/2013 16:20


Je pense moi que le coup de téléphone dans la salle de classe était primordial car ême si il va finir par tuer quelqu'un d'autre après son père, je pense que le but est de nous laisser dans le
doute, c'est peut être en fait son ex petit ami qui l'a tué, celui avec qui elle se disputait au téléphone... l'attente va être longue