Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Bates Motel. Saison 1. Episode 4. Trust Me.

9 Avril 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Bates Motel

vlcsnap-2013-04-09-20h15m09s118.png

 

Bates Motel // Saison 1. Episode 4. Trust Me.


Après avoir enchainé trois bons épisodes, Bates Motel connait avec "Trust Me" ce que l'on appelle plus communément un petit coup de mou. Alors ce n'est pas complètement dramatique, mais disons que je m'attendais à bien mieux avec le cliffangher de l'épisode précédent. Shelby est donc un méchant. Forcément, il fallait que cela tombe sur Norma. La pauvre ne pouvait pas se trouver un homme normal ? En tout cas, malgré le fait qu'il cache un lourd secret ce n'est pas un homme complètement taré. Il veut partager la vie de Norman, il veut également apprendre à connaitre Norma. Mais derrière la prestation assez sympathique de Mike Vogel dans le rôle de Shelby, j'ai trouvé particulièrement fascinant Vera Farmiga. Plus les épisodes passent plus elle est le meilleur choix que les producteurs pouvaient faire pour ce rôle. Elle ne faibli jamais. J'ai adoré sa crise de panique alors que la police commence à se rapprocher petit à petit d'elle vis à vis du meurtre de Keith. Même si la police n'a aucune preuve importante, au fond le shérif sait que c'est elle .

C'est ça que j'aime bien chez Bates Motel. C'est qu'il y a quelque chose de tellement pervers chez tous les personnages de la série et même ceux qui sont sensés être du côté de la loi. On a découvert le vrai visage de Shelby mais qui nous dit que le shérif n'a pas lui aussi un grand secret. En effet, dans le second épisode de Bates Motel, Shelby discutait avec Norma du fait que tout le monde dans cette petite ville cache quelque chose. Si pour elle c'est le meurtre de Keith (uniquement vis à vis de ce qu'il s'est déroulé depuis leur arrivée dans la petite ville), Shelby nous a prouvé qu'il n'était pas celui qu'il prétendait être. Vera Farmiga est toujours aussi éblouissante, troublante et fantastique. Je l'aime. C'est une actrice qui ne cesse jamais de plaire au téléspectateur que je suis dans ce rôle de mère complètement rongée. En espérant qu'elle devienne encore plus folle dans les prochains épisodes étant donné que le cliffangher de son arrestation laisse la série dans une position bien plus intéressant que je n'aurais pu le penser. Comme quoi, Bates Motel a toujours de quoi nous laisser sur les fesses.
vlcsnap-2013-04-09-20h15m14s175.pngDans l'épisode précédent j'avais beaucoup aimé la complicité qui se dessinait entre Dylan et Norman. Nous avons encore droit à une scène entre frères cette semaine. Je l'ai trouvé vraiment touchante alors que Norman confie à son frère ce qu'il s'est passé avec Keith (le viol, le meurtre). Je me demande bien comment Dylan pourrait réagir vis à vis de cette histoire. On ne connait pas encore les conséquences. Mais j'ai hâte de le découvrir. Surtout que Dylan prend petit à petit la place du grand frère que j'aime beaucoup (aussi bien ici que lorsqu'il va aider son frère alors qu'il est coincé dans le sous sol de Shelby au début de l'épisode). Comme quoi, même si Dylan est malaimé dans cette famille, Norman a beaucoup d'amour pour son frère et c'est réciproque. J'ai envie d'en voir plus de cette complicité. Finalement, ce nouvel épisode de Bates Motel était surtout plus mou, moins bien rythmé que les trois précédents. Les éléments s'enchainent donc avec peu de finesse mais ce n'est qu'une petite erreur de parcours qui sera certainement corrigée dans le prochain épisode.

Note : 5.5/10. En bref, à vouloir trop en faire parfois Bates Motel s'égare. Les intrigues s'entremêlent donc assez mal et ce même si l'on peut saluer une fois de plus la prestation du casting de la série.

Commenter cet article