Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Bates Motel. Saison 2. Episode 3. Caleb.

18 Mars 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Bates Motel

vlcsnap-2014-03-18-19h06m16s167.jpg

 

Bates Motel // Saison 2. Episode 3. Caleb.


La valse des surprises se poursuit dans Bates Motel et je dois avouer que celle-ci je ne l’avais pas du tout vu venir. Je pense que la révélation autour de Caleb, le frère de Norma, est une bonne idée même si je ne sais pas trop où est-ce que la série veut nous emmener. D’un côté ce n’est pas très cohérent dans le sens où Dylan est le fils le plus normal de Norma alors qu’à côté, s’il y avait une histoire de consanguinité, alors on aurait pu justifier le comportement de Norman. Mais il n’en est rien. Je pense sincèrement que cette intrigue est une très bonne idée et cela fonctionne même plutôt bien dans son ensemble. Je ne m’y attendais pas du tout mais le résultat est efficace. C’est tout ce que je pouvais attendre de la part de Bates Motel, tout simplement. Car cette série a un côté particulièrement vache tout de même avec le téléspectateur, elle est capable de nous sortir des révélations inattendues afin de nous laisser sur notre postérieur. Et je le suis. A l’issue de l’épisode précédent, l’arrivée du personnage de Caleb ne m’avait pas rendu confiant pour la suite. Notamment car j’avais vu en lui une astuce scénaristique pour tourner autour du pot. Mais en fait ce n’est pas du tout le cas.

En effet, le personnage de Caleb apporte pas mal de bons ingrédients dans « Caleb ». Notamment la relation entre Caleb et Dylan. J’ai trouvé les moments qu’ils ont partagé plutôt touchants. Du coup, la révélation finale de l’épisode a énormément de sens. Caleb a un regard de père envers Dylan et ce dernier a besoin d’une figure paternelle. Du coup, il est logique de voir la série évoluer dans cette direction à la fin de l’épisode. Cet épisode était globalement assez calme, notamment par rapport aux deux précédents. Mais la fin était particulièrement intense. L’un des meilleurs moments reste bien entendu celui où Norman débarque afin de frapper son frère. C’était grandiose ce passage, surtout que tout s’enchaîne avec une telle fluidité et rapidité qu’il m’a fallu voir deux fois les cinq dernières minutes de l’épisode afin de tout cerner. Ensuite il y a l’introduction d’un tout nouveau personnage incarné par Michael Vartan (Alias). J’aime bien ce personnage et le charme qu’il fait à Norma. Je sens déjà venir la fin de la saison du point de vue de ce personnage mais ça fonctionne très bien alors je ne vais pas bouder mon plaisir.
vlcsnap-2014-03-18-19h03m53s15.jpgAu-delà de ça, ce personnage va aussi permettre de sortir un peu des carcans de la série et de nous faire découvrir un peu plus le folklore local. Notamment avec Christine, la nouvelle BFF de Norma. Enfin, en apparence car de toute façon tout le monde a des secrets dans Bates Motel et Christine la première. Je suis persuadé qu’elle s’est rapprochée de Norma pour une raison et l’on risque de le découvrir bien rapidement. Pour ce qui est des intrigues de gangsters de Dylan, cela ne m’intéresse pas vraiment. Disons que l’on s’en moque un peu. Et pour Bradley, j’ai un peu de mal à voir où est-ce que la pauvre veut nous emmener. Mais elle nous y emmène et je pense que c’est déjà ça. Finalement, ce nouvel épisode de Bates Motel était plutôt réussi même si l’approche qui est faite est plus calme qu’à l’habituée. C’est une très bonne idée que de prendre son temps, surtout dans une série aussi hargneuse que celle-ci. Car les personnages ne sont jamais laissés au repos, la preuve dans les dernières minutes de l’épisode.

Note : 7/10. En bref, pour le moment j’aime bien ce que tente de faire cette saison dans cet épisode.

Commenter cet article