Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Bates Motel. Saison 2. Episode 6. Plunge.

9 Avril 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Bates Motel

vlcsnap-2014-04-09-19h21m35s61.jpg

 

Bates Motel // Saison 2. Episode 6. Plunge.


Cette seconde saison de Bates Motel continue d’être une bonne surprise. Je dois avouer que la manière dont les personnages évoluent dans la série est assez fascinante. Notamment pour ce qui est de la crise d’adolescent de Norman. La série gère très bien cette histoire alors que sa mère aimerait bien qu’il se responsabilise. Ce dernier trouve le moyen de coucher avec une fille légèrement peu recommandable, qui aime boire et écouter la musique à fond les ballons dans sa voiture tout en conduisant comme une cinglée. Le but n’est pas que de nous montrer l’environnement dans lequel Norman a grandi mais aussi comment Norman vit dans cet environnement à la fois de privation (le côté très protecteur de sa mère) et de folie meurtrière. Bien que l’on sache très bien comment tout cela se termine, j’ai trouvé fascinant encore une fois de voir comment Bates Motel nous y prépare. Car c’est justement ça le plus intéressant dans cette série mine de rien. Norma est une mère castratrice et ce même si au fond elle ne veut que le bien de son fils. Le moment où elle tente de séparer son fils de la fille qu’il aime était terrible mais là aussi, on sait pertinemment que Bates Motel fait tout cela pour le bien des personnages.

Et cela fonctionne. Cette saison veut nous plonger un peu plus dans les caractères des personnages alors que la première saison était plus de l’acabit d’une sorte de Twin Peaks nouvelle génération avec cette histoire de petite ville où tout le monde a des secrets. Même à certains moments Bates Motel nous joue encore cette carte mais la psychologie des personnages (même de Dylan) est ce qui a été le plus travaillé cette année et c’est réjouissant. De toute façon ils ne pouvaient pas faire mieux, tout simplement. Ensuite nous avons Norma qui va enfin pouvoir s’impliquer un peu plus dans la vie de sa ville. Surtout que je ne demande ce qu’il y a derrière tout ça. Il faut dire qu’à côté de ça, Nick est un personnage suffisamment étrange pour nous convaincre d’aller encore un peu plus loin dans la saison. Bates Motel nous présente également le père de Cody cette semaine. Il fallait forcément que cela arrive tôt ou tard dans le sens où de toute façon Cody compte beaucoup aux yeux de Norman. Mais Norma a plus ou moins mis en garde Cody de ne pas briser le coeur de son fils. Elle pourrait bien mal finir. La manière dont Norman tue le père de Cody (à moitié accidentellement, à moitié en le voulant réellement).
vlcsnap-2014-04-08-14h18m16s89.jpgPour ce qui est de Romero, je dois avouer que je m’attendais à quelque chose de différent. Je sais bien que la série met les choses en place petit à petit mais on ne sent pas tant que ça la menace qu’il peut représenter pour Norma (et accessoirement Norman). Ce n’est pas suffisamment mis en avant alors qu’au contraire cela pourrait être absolument fabuleux. Finalement, ce nouvel épisode cherche à faire monter les émotions et la confrontation finale entre Norma et son fils était absolument fabuleuse. Je ne m’y attendais pas du tout mais en tout cette seconde saison est un vrai sans faute, sauf peut être du côté de Dylan où tout reste plus ou moins à faire étant donné que les personnages ne sont pas suffisamment intéressants. Je pense aussi à l’histoire de George ou encore de la relation entre Christina et Norma. Ce n’est pas suffisamment développé mais je suis persuadé que tous les personnages ont quelque chose à voir dans cette histoire et qu’ils vont d’ici la fin de la saison apporter leur petit grain de sel. Ce n’est pas possible autrement. Bates Motel surprend dans le bon sens et c’est très bien comme ça.

Note : 8/10. En bref, la tension est là et ce malgré quelques intrigues secondaires pas toujours bien gérées.

Commenter cet article