Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Bates Motel. Saison 2. Episode 7. Presumed Innocent.

15 Avril 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Bates Motel

vlcsnap-2014-04-15-14h58m06s175.jpg

 

Bates Motel // Saison 2. Episode 7. Presumed Innocent.


Je pense sincèrement que « Presumed Innocent » est l’un des meilleurs épisodes de la série (même sans la révélation finale). Je dois avouer que je ne m’attendais pas nécessairement à ce que cela parte dans ce sens là mais l’arrestation de Norman par exemple était une brillante idée. Ne serait-ce que pour le confronter à la fois à la police, à la procédure mais aussi pour montrer à quel point tout ce qui peut l’entourer n’est pas nécessairement une réussite pour lui. Sa relation avec Cody ne pouvait de toute façon pas durer, ce n’était pas possible. Notamment car Norman n’a pas besoin d’être avec quelqu’un, il a besoin d’être malheureux et de comprendre que la vie ce n’est pas facile. Même si Cody comprenait bien Norman, au fond cette relation était vouée à l’échec quand elle a été lancée par la série. La scène d’adieu de Cody à Norman était brillante et l’on se doute bien ici qu’elle n’a aucune envie de reprendre contact avec lui par la suite. Et ce même si Norman vient juste de subir un interrogatoire, d’être suspecté de meurtre, etc. Mais disons que si cet épisode est réussi c’est car il permet de faire ressortir le meilleur de tous les personnages de la série. La mort du père de Cody était donc une très bonne idée pour que Bates Motel évolue dans une bonne direction.

Cela permet de conclure un chapitre plus ou moins heureux de la vie de Norman (sa relation amoureuse avec Cody) et le bousculer un peu plus. Dès le début de l’épisode avec la procédure policière j’ai adoré. Notamment car Norman ne sait pas trop ce qu’il fait ici. Il est complètement perdu et cela se voit sur son visage. Freddie Highmore délivre dans cet épisode l’une de ses plus belles performances de toute l’histoire de Bates Motel. Je ne m’y attendais pas nécessaire et encore moins que l’épisode précédent (déjà très bon) aient des conséquences aussi intéressantes sur « Presumed Innocent ». Mais cet épisode parvient également à créer un environnement où tout est chamboulé. La manière dont Norma semble elle aussi perdue était une bonne idée, ne sachant pas comment retenir son fils. Le moment où celui-ci doit prendre l’air par exemple et qu’il court dehors. La mise en scène de ce moment crie à quel point Norma est un personnage de l’ombre et qu’elle a peut-être peur de son propre fils (elle ne sort pas avec lui dehors pour le réconforter mais reste à l’intérieur, derrière une vitrine et l’observe au loin). Pourtant, quand il n’a pas de black-out, Norman est quelqu’un de tout à fait gentil et fréquentable. Un peu étrange au premier abord mais quelqu’un de bien au fond.
vlcsnap-2014-04-15-15h14m28s11.jpgLa série tente cependant de construire un serial killer et cela passe bien évidemment par la destruction du personnage. Il faut le briser petit à petit et ce qui se passe dans cet épisode tend à le briser un peu plus. J’ai aussi adoré dans cet épisode la scène partagée entre Romero et Norman. Notamment quand Romero lui explique ce qui va se passer par la suite, qu’il va soit enquêter cette affaire en tant que meurtre ou en tant que simple accident (et pour le coup c’est bien un accident). Norman à ce moment là est complètement bouleversé et c’est l’une des premières fois que l’on voit le personnage aussi bas. Je trouve ça intelligent et superbement construit. On ne pouvait donc pas rêver mieux de la part de Bates Motel tout simplement. Norman s’inquiète aussi pour Cody alors qu’il demande ce qui va se passer pour elle maintenant (elle va aller vivre avec sa tante de l’Indiana), l’éloignant de lui alors qu’au fond il a besoin d’elle maintenant. Ensuite cet épisode se concentre aussi énormément sur Norma et le fait qu’elle est complètement perdue quand elle ne sait pas où est son fils et surtout ce qu’il devient. Elle a un besoin constant de le contrôler (quand elle se moque presque de Dylan).

Vera Farmiga était elle aussi brillante dans cet épisode, comme tout le reste du casting d’ailleurs. Je me demande vraiment comment tout cela compte évoluer maintenant puisque l’on sent que quelque chose s’est brisé chez les Bates cette semaine et il est impossible de revenir en arrière. Mais Norma  tente de protéger son fils. C’était donc intéressant de la voir demander à Cody de ne pas parler à la police des black-out de Norman dans sa déclaration à la police histoire de faire en sorte qu’il ne soit pas inculpé. Le cliffangher laisse aussi le téléspectateur avec l’envie d’en découvrir un peu plus (notamment car le danger est encore une fois présent chez les Bates). Et puis il y a toute cette histoire de drogues. Je pense que cela se passe presque de commentaire mais Dylan commence à se retrouver bien embêter et c’est tout de suite beaucoup plus plaisant que ce que l’on avait l’habitude de voir dans les épisodes précédents. Il y a une évolution de l’histoire et étant donné qu’il ne reste que trois épisodes après celui-ci avant la fin de la saison, les scénaristes vont devoir activer un peu plus les choses (surtout qu’il y a d’autres choses qui arrivent entre temps).

Note : 10/10. En bref, l’un des meilleurs épisodes de l’histoire de Bates Motel.

Commenter cet article

ptitmayo 12/03/2015 14:53

Pas d'accord!! Cet épisode est assez faible en bien des points: l'histoire de la drogue, Emma, George, la mairie...

4evaheroesf 16/04/2014 04:33


Bon épisode et bonne critique !


Plus la série avance, plus le talent de Freddie Highmore crève l'écran !


Sympa de voir Emma remettre à sa place Dylan.


J'ai aimé aussi que Norma arrête de mentir à Norman et lui dise ce qu'elle pense de ses pertes de mémoires.


Et je m'attendais vraiment pas à la fin !


C'est dommage moi qui pensait à quelqu'un d'autre !