Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Battlestar Galactica : Blood and Chrome. BILAN.

31 Décembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-12-31-10h29m31s53.png

 

Battlestar Galactica : Blood and Chrome // Saison 1. 10 épisodes.
BILAN


Je sais que je ne vous ai surement jamais parlé de mon amour pour Battlestar Galactica. Ou bien lors de mon petit TV Meme où durant 30 jours j'avais pu parler de ce qui me plait dans les séries. Bref, maintenant il est temps de parler de Battlestar Galactica : Blood and Chrome, un spin off malmené par Syfy, malheureusement. Alors que la série était prévue pour être lancée en grande pompe par la chaine câblée américaine comme le nouveau né d'une franchise qui avait vu disparaitre son dernier né : Caprica. C'était d'ailleurs dommage que l'annulation de cette dernière se fasse, même si je n'ai pas encore décidé de regarder ce que cela pouvait donner (lapidez moi, je le mérite amplement mais j'ai toujours aussi peur de me ruiner Battlestar Galactica). Syfy commandait alors il y a maintenant de cela quelques années un téléfilm pilote de Battlestar Galactica : Blood and Chrome. Autant dire que mon excitation vis à vis de ce projet était à son paroxysme. Et puis le casting se fait attendre, Syfy aussi. Le pilote tourné, silence radio, comme si Syfy voulait entérer le pilote comme si de rien n'était.

Au cours de la 10ème année de la première guerre contre les Cylons, le jeune pilote de Viper Bill Adama, alors âgé d'une vingtaine d'années, est assigné au dernier vaisseau de la flotte, le Galactica. Tête brûlé, il est chargé d'une mission secrète particulièrement dangeureuse qui pourrait, si elle réussit, changer le cours de l'histoire...
vlcsnap-2012-12-31-09h33m35s34.pngvlcsnap-2012-12-31-10h13m38s255.pngPuis Syfy va finalement dire qu'elle ne commandera pas Battlestar Galactica : Blood and Chrome en série mais diffusera le téléfilm pilote en guise de téléfilm évènement (un peu comme on a déjà pu avoir avec Battlestar Galactica : Razor par exemple). Mais rien. Aucune date. Syfy reste silencieuse et les téléspectateurs s'impatiente. Il faudra alors attendre que la chaine de streaming en ligne Machinima.com s'y intéresse afin de diffuser cet épisode pilote en une mini websérie de 10 épisodes (avant que Syfy ne diffuse l'épisode dans son intégralité prochainement). J'ai donc attendu que les dix épisodes soient disponibles afin de me plonger au fin fond de cette série qui aurait sans aucun doute mérité une considération de la part de Syfy, même pour une saison de six épisodes (vous voyez bien que je ne demandais pas le monde). Après avoir attendu deux mois que le site de streaming diffuse tous les webisodes et me laisse enfin apprécier le spectacle, je me suis enfin laissé plonger dans l'univers de Battlestar Galactica : Blood and Chrome. Une bonne idée qui n'a malheureusement pas eu le temps d'éclore suffisamment et laisse un arrière goût d'inachevé.

Mais c'est bien le problème d'un téléfilm pilote, il y a toujours derrière l'attente d'une suite, de réponses, et autres petites histoires. En plus de ça je n'ai pas trouvé Luke Pasqualino (Skins, The Borgias) aussi énervant que dans ses précédentes compositions, comme si l'acteur avait enfin trouvé chaussure à son pied. C'est quand même bête de ne pas lui avoir donné une seconde chance. Côté visuel, on sent que les moyens n'étaient pas très présents, et c'est bien dommage mais malgré tout, cette ambiance assez proche des jeux vidéos du milieu des années 2000 n'était pas non plus ce qu'il y a de plus détestable. Quelques personnages manquent d'envergure certes, mais c'est aussi la faute au temps qu'il y a dans ce premier épisode. On ne peut pas réellement juger de l'importance des évènements tout de suite. Il faut alors digérer. Par ailleurs, j'ai bien aimé le personnage de Coker incarné par Ben Cotton (déjà vu apparemment dans Caprica, mais je ne peux pas juger étant donné que je n'ai pas vu cette série pour le moment).
vlcsnap-2012-12-31-10h25m48s125.pngDu côté je suis sacrément déçu. Les vraies séries de SF manquent en télévision et Syfy restait l'un des derniers piliers qui disparait petit à petit. Battlestar Galactica : Blood and Chrome avait l'adage d'une nouvelle ère pour la franchise, pas nécessairement ce qu'il y a eu de plus reluisant de fait au sujet de cette saga, mais au fond je suis certain que cela aurait pu donner quelque chose de tout à fait honorable. Un prequel plutôt bien fichu, qui malgré quelques défauts esthétiques donnait envie d'en savoir plus et de partir à l'aventure. De l'action suffisante en tout cas pour ne pas désespérer les téléspectateurs avides de revoir l'univers de Battlestar Galactica.

Note : 6.5/10. En bref, malgré quelques défauts, le potentiel de ce pilote était présent. Dommage que Syfy n'ait pas tenté l'aventure sur quelques épisodes afin de prendre la température avec un public fan de la première heure même si certains seront déçus.

Commenter cet article

shibo27 01/01/2013 21:00

J'adore la SF et la fantasy. Dommage qu'il y ait si peu de séries de ces genres. Pour ma part, j'ai bien aimé ce pilote car j'ai gardé en tête que c'était un pilote et qu'il était là pour nous
mettre en apétit. Et cela a bien marché ! Donc 10 fois plus dégoutée qu'il ne continue pas la série... Sur quoi vais-je pouvoir me rabattre... Certainement pas un falling skies ou un révolution.
Heureusement que games of thrones revient "bientôt". Mon rêve serait que HBO se lance dans une série de type space-opéra !