Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Beauty and the Beast. Saison 1. Episode 15.

17 Mars 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-03-17-16h33m37s41.png

 

Beauty and the Beast // Saison 1. Episode 15. Any Means Possible.


J'aime à penser que finalement, Beauty and the Beast a vraiment des choses à raconter. Enfin, je ne me berce pas d'illusions non plus dans le sens où je sais pertinemment qu'il s'agit d'une série médiocre mais au fond il m'arrive parfois de passer de bons moments. Cela ne manque pas de pain que de passer un agréable moment de toute façon. Dans ce nouvel épisode, Cat va menacer un témoin afin d'être sûr que Vincent reste en sécurité, surtout qu'il a sur son dos l'ADA Gabe Lowen. Incarné par Sendhil Ramamurthy que tous les anciens fans de Heroes auront rapidement reconnus, je n'ai pu m'empêcher de repenser à son horrible rôle dans Covert Affairs. Je me demande ce que l'acteur vient faire dans Beauty and the Beast, si ce n'est finalement pour se mettre à poil. Car oui, nous sommes sur The CW et il faut des arguments pour que les femmes restent devant leur écran à suivre Kristin Kreuk (car à moins d'être lesbienne, je ne pense pas que les femmes aiment particulièrement Kristin). Rien de bien méchant puisque son amoureux s'en sort royalement bien lui aussi dans le levé de tee-shirt.

Trêve de plaisanterie, ce personnage apporte un tout nouveau danger dans la vie de Vincent alors qu'il créé une équipe de flics spécialement dédié afin d'appréhender le vigilante et donc Vincent. Je me demande comment Cat va pouvoir le protéger dans les prochains épisodes alors qu'elle sera aussi sur l'affaire. Je suis certain qu'elle va trouver un moyen de le sauver d'une situation, sans pour autant que cela ne soit totalement résolu car il faut bien évidemment un cliffangher à la fin de la saison. Maintenant que notre petit couple s'est embrassé, il fallait passer à l'étape supérieur : le sexe. Et ils vont le faire… sauvagement bien évidemment. Je me demande ce qui parvient à relier ces deux personnages mais au fond cela a tout d'une tragédie humaine comme Corneille et autres pouvaient en écrire il y a de ça plusieurs siècles. Cet épisode joue donc sur les suspicions diverses et variées de chacun sur les autres. Je suppose que l'association de tous ces flics (qui n'est pas anodine puisque l'on a déjà vu tous ces personnages précédemment comme par hasard) peut être un bon ressort scénaristique.
vlcsnap-2013-03-17-16h33m33s5.pngC'est en tout cas plutôt bien vendu et je ne demandais rien de mieux. Reste peut être quelques défauts encore ici et là, notamment lors des moments plus émotionnels des divers personnages. On sent que Beauty and the Beast n'est pas très forte de ce point de vue là. Pas qu'elle ne sache pas quoi raconter mais bel et bien qu'elle ne sait pas comment réellement faire pour rendre les choses attractives. Surtout quand l'on a de l'action ailleurs, des mystères qui se construisent (notamment autour de Gabe Lowen le petit nouveau). J'ai bien aimé toute la scène du bal masqué ou masquerade (c'est une tradition dans les séries de The CW j'ai l'impression mais pas dans le mauvais sens du terme). C'était à la fois joli et mignon. Finalement, moi qui était déçu de voir que Beauty and the Beast replongeait dans ses travers avec les précédents épisodes, je redécouvre une agréable petite série avec l'épisode de cette semaine. Comme quoi parfois il ne faut pas tant de temps pour qu'une série change de direction et bien.

Note : 6/10. En bref, assez rythmé et intéressant.

Commenter cet article