Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Being Eileen. Saison 1. Pilot (UK).

5 Février 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

being-eileen-sue-johnston.png

 

Being Eileen // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Being Eileen c'est avant tout un one shot de Noël 2011 intitulé 'Lapland". Et puis vu le succès (6.9 millions de téléspectateurs), BBC One a décidé de commander une saison complète. Exit la visite en Laponie de la famille Lewis et passons maintenant à leur vie de tous les jours. Les personnages sont sympathiques, il y a même un côté chaleureux que j'ai trouvé intéressant (surtout quand il fait froid dehors et que la série réchauffe plutôt bien les coeurs). Créée par Michael Wynne, plus connu pour son travail au théâtre qu'en téélvision (Lapland était sa première incursion dans ce monde impitoyable). Il ne se passe pas grand chose finalement dans ce premier épisode, mais c'est une comédie de situation, comme la désignation du mot sitcom laisse imaginer. L'ensemble parvient parfois à être drôle : notamment grâce à l'excellente Sue Johnston (Gates, Conoration Street, Sugartown) qui incarne à merveille le personnage d'Eileen Lewis.

Les aventures de la famille Lewis.
vlcsnap-2013-02-05-14h15m05s160.pngFinalement, Eileen est un excellent personnage car elle parvient au détour des diverses situations et dialogues à faire rire les téléspectateurs. Je dois avouer que j'ai envie d'en voir un peu plus. Rien que pour elle car elle est fabuleuse. Elle n'était pas aussi convaincante dans le rôle de Miss Hunter dans Gates (Channel 4). Mais ce n'est pas grave puisque de toute façon, Being Eileen pourrait bien devenir ma petite comédie gentillette qui réconforte ses téléspectateurs. Je pense même que le but de BBC One, en commandant une saison de cette comédie, c'était de transporter tout le monde dans l'univers de cette famille tout à fait banal. Qui a dit que l'on ne pouvait pas rire de la banalité ? Je crois bien que les meilleures comédies familiales sont celles de ce genre là, qui ne tentent pas de nous avoir avec des artifices éculés ou encore avec des manières négligées. Il y a beaucoup de comédies familiales et notamment chez les anglais qui ne me donnent pas de rictus (ou alors celui crispé de Eileen à la fin de ce premier épisode).

Sans abuser de quoi que ce soit (puisque l'épisode ne raconte pas beaucoup de choses), Being Eileen se laisse porter. Un peu comme si l'on ouvrait un album de famille et que l'on commençait à raconter les petites anecdotes une à une sur chaque photo. Car mine de rien, l'assemblage a beau être cohérent, on a clairement l'impression de suivre des petites bouts durant vingt minutes. C'est loin d'être un reproche étant donné que l'ensemble était jovial et surtout chaleureux. Ce mot est la définition parfaite de ce premier épisode. Je ne m'attendais pas du tout à apprécier autant cette nouveauté et puis finalement les coups de coeur arrivent parfois un peu sans que l'on ne s'y attend. C'est même ceux ci les meilleurs. Maintenant j'ai hâte de voir la suite en espérant qu'elle garde cette ambiance plède et chocolat chaud au coin du feu. Cela me rappelle dans le genre dramatique une autre série de cet hiver (et anglaise) : Last Tango in Hallifax.

Note : 6.5/10. En bref, une comédie chaleureuse et conviviale qui invite les téléspectateurs à partager des tranches de vie de la famille Lewis. Sacrés anglais !

Commenter cet article