Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Being Human (US). Saison 4. Episode 1.

16 Janvier 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-01-15-00h40m48s112.jpg

 

Being Human (US) // Saison 4. Episode 1. Old Dog, New Tricks.


Ce qu’il y a de bien avec Being Human c’est que chaque saison elle parvient à se renouveler toute seule avec de nouvelles intrigues et de nouvelles manières de faire les choses. Du coup, ce n’est jamais vraiment la même série que l’on a l’impression de regarder. Pour autant, Being Human conserve sa grande médiocrité. Notamment car malheureusement le problème encore une fois dans cette série reste son rythme. Les introductions sont rarement réussies. Le pilote de la série n’était pas exceptionnel par exemple, et il en va de même pour les season premiere des saisons 2 et 3. C’est uniquement petit à petit, une fois que la saison est réellement bien installée, que les choses commencent à devenir jouissives. L’an dernier d’ailleurs, Being Human a certainement délivré sa meilleure saison alors j’espère que cette année, la saison 4 va suivre le même chemin. Car si je suis encore présent c’est aussi car je trouve qu’il y a encore des choses à raconter et que cette série n’a pas finie de nous surprendre, tout simplement. De par la volonté d’originalité de Being Human, la série se retrouve donc à créer une nouvelle manière de raconter son histoire.

Du coup, les personnages sont placés ici et là dans de nouvelles directions. J’ai trouvé ça assez intelligent et cela permet de ne pas jouer la répétition. Car j’ai toujours peur dans une série comme celle-ci qu’elle arrive à un moment au pied du mur et qu’elle refasse donc ce qu’elle a déjà pu faire par le passé et en moins bien. Il y a notamment la relation entre Nora et Josh. Elle est totalement différente des saisons précédentes. J’ai même trouvé l’idée originale et la manière de développer le tout plutôt efficace. Pourtant, l’épisode fait énormément de contemplation et on s’ennui. J’avais envie de voir les personnages faire des choses et pas rester planter là sans rien faire. La mise en place est donc très lourde et longue alors que j’aurais apprécié voir quelque chose de beaucoup plus efficace et rythmé, surtout pour une introduction de saison. Mais si Being Human fait la même erreur chaque année c’est aussi car chaque nouveau season premiere est un peu comme un nouveau pilote pour la série.
vlcsnap-2014-01-15-00h36m59s125.jpgSi pour le moment Being Human ne s’est pas renouvelée comme avait pu le faire la version originale et britannique (en changeant plus ou moins le casting dans son ensemble), je dois avouer que j’ai toujours de la sympathie pour Josh, Aidan et Sally. Les trois forment un trio sympathique bien qu’ils soient tous éparpillés et notamment dans cet épisode. Le fait que Josh soit plus loup garou qu’humain par exemple permet de voir le personnage sous un nouvel angle. Il en va de même pour Aidan qui est toujours avec Kat. L’occasion rêvée de nous offrir encore une fois des scènes où l’on retrouve notre vampire préféré torse nu au lit avec sa belle. Là aussi la série s’égare et délivre plus ou moins ça dans le but de faire du fan-service. Je suis certain que cela fonctionne pour toutes les groupies de la série et l’acteur a beau être charmant il ne me fait aucun effet à moi en tout cas. Dommage. Enfin il y a Sally, mon personnage préféré. Et c’est aussi ce que j’ai préféré dans cet épisode car c’est celle qui rythme l’épisode au travers de sa « prison ».

Note : 4/10. En bref, toujours cette fainéantise du season premiere pour Being Human.

Commenter cet article