Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Being Human (US). Saison 4. Episode 4.

9 Février 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-02-09-19h58m34s132.jpg

 

Being Human (US) // Saison 4. Episode 4. Panic Womb.


Ce qui me surprend de la part d’une série comme Being Human c’est le fait qu’elle puisse trouver de nouvelles choses à nous raconter constamment. C’est étrange car d’autres séries fantastiques rament beaucoup plus à trouver de nouvelles choses à nous dire. Comme par exemple The Vampire Diaries qui montrait déjà des signes de faiblesses durant la seconde moitié de la saison 2. Ici nous sommes en pleine saison 4 de Being Human et la série ne s’est jamais aussi bien portée auparavant. Comme quoi, parfois vieillir a du bon. Comme du vin, cette série se bonifie avec le temps. Je pense que j’attends aussi de plus en plus de la part de cette série et qu’elle me le rend plutôt bien. Les interactions entre ses divers personnages sont parfois mignonnes et parfois plus brutales mais c’est l’entrechoque des deux qui les rend encore plus passionnantes. Josh et Nora par exemple. Je ne suis pas nécessairement un grand fan de leur histoire d’amour mais la série trouve un moyen bien à elle d’ajouter de nouvelles choses. Notamment vis-à-vis de Kenny à qui ils ont du mal à pardonner. Le petit message derrière c’est que peu importe la nature de leur espèce, leurs erreurs doivent tomber sous le coup de l’erreur humain.

De son côté, Josh va découvrir Caroline, une loup garou enceinte. Elle et son mari ont été attaché dans les Berkshires. Tout cela nous emmène dans une petite intrigue assez efficace qui, sans casser trois pattes à un canard, fonctionne comme sur des roulettes. Ce qui rutile là dedans ce n’est pas tant Caroline et Josh mais plutôt le fait que ce dernier prenne un peu plus d’importance. J’ai l’impression cette année que Josh ne sert pas à grand chose si ce n’est à être un sidekick pour tous les autres personnages. Même dans l’histoire avec Kenny, ce n’était pas lui le sujet principal de la discorde mais Aidan. Ce dernier va d’ailleurs faire un rêve où Kat est une vampire et Kenny le réveille afin de lui dire que « Buffy » va le pourchasser. C’était drôle, notamment car si vous l’avez compris il y avait ici une belle petite référence culturelle. Aidan est vraiment amoureux de Kat et je pense que c’est un mal pour un bien. En se concentrant sur les histoires d’amour de chacun, cet épisode prend du temps pour développer les personnages et les interactions de ceux-ci sans pour autant chercher à ralentir le rythme.
vlcsnap-2014-02-09-19h48m55s232.jpgCar il y a une saison à faire avancer et les scénaristes l’ont bien pris en compte. L’histoire qui m’a le plus déçu dans cet épisode est finalement celle de Sally. J’ai beau adorer Sally, je trouve que son histoire autour des Benson et de leur fille, Beatrice, est pour le moment dans une phase transitoire. Il va donc falloir attendre de nouveaux épisodes pour que tout cela prenne réellement son sens. Finalement, cette semaine Being Human était à un très bon niveau, prouvant que les relations entre les personnages sont toujours aussi bien développées et qu’elles méritent toute l’attention des téléspectateurs. Quelques personnages sortent du lot (Aidan, Josh) pendant que les personnages féminins ont un rôle différent et plus attendrissant. Même Sally joue ce rôle là en étant une femme à la recherche de réponses. Sans parler de Susanna et Aidan. Encore une bonne idée de Being Human tout ça. J’ai cependant envie qu’il y ait plus de surprises malgré tout. Ce serait une bonne idée qu’ils cherchent à nous offrir des vrais twists alors que l’on se rapproche pas à pas du milieu de la saison.

Note : 5.5/10. En bref, un épisode assez réussi de Being Human.

Commenter cet article