Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Being Human (US). Saison 4. Episode 7.

2 Mars 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-02-28-23h11m03s173.jpg

 

Being Human (US) // Saison 4. Episode 7. Gallows Humor.


Syfy a annoncé plus tôt cette semaine l’annulation de Being Human après 4 saisons et 52 épisodes. Je suis déçu car les audiences ne sont pas minables et la série aurait amplement mérité le droit d’avoir une dernière saison 5. Cela aurait été un joli cadeau que Syfy aurait très bien pu faire. Même six épisodes m’auraient suffit. Du coup, à l’issue de la saison 4, il n’y aura plus de nouveaux épisodes et il en sera finit des aventures de Nora, Josh, Aidan, Suzanna, Sally, etc. et j’en passe et des meilleurs. Peu importe, je vais tenter de savourer les épisodes qu’il reste encore. Nous arrivons donc maintenant au bout d’un périple et plus particulièrement de la fin de la première partie de la saison. J’ai beaucoup aimé cet épisode, au-delà de l’implication émotionnelle qu’il y avait à cause de cette histoire d’annulation. Notamment du point de vue de Sally qui ramène Donna afin de l’aider avec robbie. Cette partie de l’épisode était assez touchante mine de rien. Je ne m’y attendais pas du tout. Mais en tout cas, c’était une bonne opportunité de que Sally nous montre un aspect particulièrement touchant d’elle-même, qu’elle fasse ses adieux à son frère et puis que tout cela nous emmène dans des recoins peu exploré de Being Human.

Donna est toujours tellement de fun. Disons que ce personnage apporte un petit truc en plus non négligeable dans cette série. En tout cas, je ne m’attendais pas nécessairement à ce que les choses évoluent de la sorte mais j’ai tout simplement adoré. Parfois, Being Human fait des choses assez surprenante et c’est le cas avec cet épisode. De plus, la série sait très bien gérer des intrigues qui impliquent plusieurs personnages de la série qui ne sont pas nécessairement du même univers. Je pense bien entendu à des loup garous qui vont s’associer à Sally. Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres mais le côté surnaturel de Being Human a toujours mieux fonctionné en groupe. En plus de ça, Sally reste mon personnage préféré de la série du coup je ne peux aucunement bouder mon plaisir. Bien au contraire, je suis plutôt content du résultat. Le fait que Sally fasse une promesse à Donna était un peu étrange. Je pense que Sally va payer les conséquences de ses actes plus tard dans la série. Ce ne serait pas étonnant en tout cas.
vlcsnap-2014-02-28-23h16m44s253.jpgTout simplement car Being Human a déjà un passif pour faire payer à ses personnages le prix fort, Sally la première. Josh de son côté, ne parvient pas à comprendre comment Robbie est mort. Tout cela pose pas mal de questions mais permet aussi à Josh d’être impliqué dans l’histoire de la semaine. De près ou de loin. Mais l’épisode ne s’arrête pas que la dessus, notamment car il y a toujours sa relation avec Nora à mettre en avant. Ce n’est jamais ce qui me plait le plus dans Being Human de toute façon. Mais il faut bien passer par là. J’ai beaucoup aimé Aidan et Suzanna cependant. Disons que les deux vont confronter leur passé. Cela va permettre aux deux personnages de mieux se cerner et de plus ou moins mieux savoir où se positionner. Finalement, ce tout nouvel épisode de Being Human était très réussi. Et ce n’est pas seulement parce que je suis en deuil de la série. Elle va me manquer un peu. Disons qu’ils avaient su s’améliorer d’années en années du coup j’avais déjà en tête une saison 5 explosive (surtout que j’imaginais mal la série ne pas y avoir droit). Peu importe, les choses sont faites, je n’ai plus que mes yeux pour pleurer.

Note : 7.5/10. En bref, un épisode très réussi pour Being Human.

Commenter cet article