Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Believe. Saison 1. Episode 4. Defection.

6 Avril 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Believe

vlcsnap-2014-03-31-23h10m22s143.jpg

 

Believe // Saison 1. Episode 4. Defection.


La formule procédurale de Believe où Bo et nos coéquipiers tentent d’aider des gens sur leur chemin c’est sacrément ronflant. Il y a des bons sentiments dans cet épisode avec cette jolie petite histoire d’amour mais je pense sincèrement que ce n’est pas l’aspect le plus intéressant de cette série. Surtout que j’ai l’impression de retrouver ce qui avait déjà été fait dans Touch. C’est vraiment dommage car je suis persuadé qu’il y a largement de quoi faire dans cette série. Notamment car les personnages ne sont pas nécessairement mauvais. C’est tout simplement l’environnement dans lequel ils évoluent qui est raté. La série ne sait pas comment meubler ses épisodes et c’est pour ça que l’on se retrouve avec des intrigues qui s’étirent légèrement en longueur. Car l’intrigue de cette jeune femme qui a perdu l’amour de sa vie c’était tout de même mignon comme tout mais aussi assez loin de ce que je recherche quand j’ai commencé Believe. Disons que maintenant, il faudrait aussi que la série passe à ses personnages et qu’elle donne un vrai coup de fouet à leurs intrigues. Car franchement, on s’ennuie fermement.

L’association entre Tate et Bo fonctionne bien et cela permet de voir les choses autrement. Malgré tout, on reste encore à Manhattan dans cet épisode. C’est l’occasion d’utiliser à nouveau la ville comme un vrai terrain de jeu. Sans que cela ne soit pour autant très bien exploité non plus. Si la petite histoire de Bo et Tate à côté de leur virée pour échapper aux FBI et à Skouras est mignonne et touchante, cela prend énormément de temps sur le reste de l’histoire. Je trouve dommage de ne pas réussir à être aussi touché par Believe que par Touch lors de sa première saison. Car cette dernière avait réussi à faire quelque chose d’assez singulier, créant des émotions réelles avec de très jolies histoires. Pour le coup, Believe manque peut-être de croyance justement en son histoire. On sent que les scénaristes hésitent légèrement et le récit en pâti forcément. Ce n’est pas étrange d’attendre quelque chose d’un peu plus écrit d’une série d’Alfonso Cuaron et Marc Friedman mais la série erre entre le bon et le mauvais. Car d’un point de vue de Skouras, il y a encore de bonnes idées et des zones d’ombre.
vlcsnap-2014-03-31-23h15m51s107.jpgEtant donné que la série ne sait pas tellement où donner de la tête, elle envoie donc les personnages faire tout un tas de choses ici et là afin que tout tente de se rejoindre au bout. Le fait que le FBI mette la main sur Tate et Bo à la fin de l’épisode était une bonne chose, surtout que cela permet aussi de voir que finalement les forces de l’ordre ne sont pas aussi crétines que l’on pourrait le croire. Mais d’un autre côté, étant donné que Bo a de super pouvoirs et qu’elle peut sauver tout le monde tout le temps, il n’y a aucun vrai danger pour ces deux personnages. On les met un peu trop en sécurité je crois et Skouras s’en éloigne plus ou moins. Surtout quand en parallèle on suit l’histoire d’un homme qui peut lui aussi tenter de faire la même chose que Bo (mais pas aussi bien malheureusement). Agent Ferrell est de son côté certainement le personnage le plus intéressant de Believe avec Skouras. Ils sont là, plus ou moins dans l’ombre, et cela permet à la série d’évoluer vers quelque chose de légèrement plus singulier et intriguant.

Note : 5/10. En bref, en oscillant entre le bon et le moins bon, Believe me laisse dans l’attente de toujours plus.

Commenter cet article