Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Betas. Saison 1. Pilot.

21 Avril 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-04-21-16h31m30s67.png

 

Betas // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Après vous avoir parlé de la très mauvaise surprise Zombieland, je reviens vous parler d'un autre des quatorze (oui, c'est beaucoup) pilotes produits par Amazon. Je ne sais donc pas encore si Amazon commandera une première saison de Betas mais je dois avouer que je serais très client. On y retrouve des visages connus comme Joe Dinicol (The L.A Complex) qui incarne Trey, Charlie Saxton (Hung) qui incarne Mitchell et Karan Soni (Safety Not Garanteed) qui incarne Nash. En bonus nous avons Margo Harshman (The Big Bang Theory) qui incarne Lisa. Un casting de têtes pas toutes très connues mais qui vous dirons forcément quelque chose. Au delà de ces têtes connues j'ai plutôt bien aimé le sujet de la série. Les séries sur les geeks cela manque. Si l'on a toujours The Big Bang Theory, je n'ai pas d'autre exemple en tête de séries du même genre actuellement encore en production. Betas pourrait donc prendre cette place qui manque et la combler avec beaucoup d'intelligence et de simplicité.

Au cœur de la Silicon Valley, trois geeks pas du tout sociables ont mis en œuvre une nouvelle application mobile qui pourrait révolutionner la vie de 6 milliards de gens... au mieux ! Il leur faut maintenant vendre leur produit malgré leurs personnalités particulières...
vlcsnap-2013-04-21-16h21m34s251.pngvlcsnap-2013-04-21-16h21m00s171.pngCertes ce premier épisode n'est pas hilarant mais il se dégage quelque chose de très MTV de ce premier épisode. Créée par Evan Endicott, qui n'a pas une filmographie très importante d'après IMDB, développe donc ici l'un de ses premiers projets. J'ai beaucoup aimé l'histoire qu'il se raconte. Il y a des défauts j'en conviens, notamment vis à vis de ces histoires d'amour très clichés, comme Lisa qui incarne la fille inaccessible. En tout cas, c'est dommage car j'aurais pensé que Betas aurait pu aller beaucoup plus loin. Traiter son sujet de fond. Mis en scène par Michael Lehmann (True Blood, Californication), je ne trouve pas qu'il a apporté quoi que ce soit d'excellent à cet épisode mais il n'est pas moche et c'est un autre bon point. Du coup, derrière ce charmant pilote de Betas se cache une petite série agréable qui ne mange pas de pain et qui se laisse suivre avec une certaine envie. J'ai envie de savoir ce qu'il va se passer par la suite. C'est fou comment ce pilote engage son téléspectateur dans quelque chose. Trey est un bon personnage et Joe Dinicol parvient à lui donner une certaine envergure.

On se rend compte qu'au delà des histoires d'amour bateau, ou encore de quelques moments cocasses (notamment celui de la laverie), il y a un truc en plus. C'est certainement du coeur. On sent que celui qui a écrit Betas aime ce qu'il a écrit. Cela se ressent tout de suite ce genre de chose. Bien que cela ne soit pas le meilleur pilote de comédie que j'ai pu voir cette saison, j'espère sincèrement qu'Amazon prendra l'avis des internautes en compte et comprendra que cette comédie a bien plus de potentiel que son horrible Zombieland. De plus, Betas est très actuelle. Elle s'inscrit dans un monde moderne que l'on connait (celui des applications, de Facebook, etc…) et bourre le tout de quelques bonnes références de pop culture américaine. Je n'oublie pas non plus la galerie de gentils petits personnages que l'on apprécie instantanément et qui ne m'ont pas donné envie de leur jeter mon thé en pleine figure.

Note : 6/10. En bref, un premier épisode agréable, fait avec du coeur et plein de bonnes petites choses et ce malgré quelques défauts de conception (notamment quelques clichés et stéréotypes).

Commenter cet article