Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Betrayal. Saison 1. Episode 10. ... Number 16.

16 Décembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-12-16-17h41m57s136.jpg

 

Betrayal // Saison 1. Episode 10. … Number 16.


Je me demande si Betrayal n’a pas été créée pour se moquer légèrement de la tête du téléspectateur. Dans sa quête pour trouver qui est le tueur, Drew va tomber encore une fois sur Thatcher. Ce dernier veut sauver sa peau et celle de son fils T.J. et pour se faire, il va alors mettre tous les soupçons sur… Jack. Intéressant mais malheureusement cela n’arrive pas du tout à avoir l’impact que l’on aurait pu rêver. Disons qu’en plus de ça, le cliffangher de l’épisode manque d’intérêt. On sent tout de suite que Jack ne va pas aller en prison ou encore que Sara va tout pour faire l’en sortir. Je paris même qu’il y aura des joutes verbales dans le tribunal entre Jack qui se représenterait lui-même et Drew à la défense. Franchement, c’est prévisible comme tout. Surtout que derrière Betrayal se cache une série pas très habile qui ne semble pas avoir pleinement conscience de l’intérêt de son casting. Car il y a de bons éléments et je ne cesse de le répéter mais je me demande si Stuart Townsend n’aurait pas dû forcer la main à Canal + et le Canada pour une nouvelle saison de XIII plutôt que de jouer dans cette horreur.

Car le pauvre est coincé et cela se ressent. Aussi bien avec lui qu’avec la tête déconfite de sa maitresse dans la série. Car justement, Sara m’ennuie elle aussi. Son personnage n’a pas nécessairement aucun intérêt mais il manque tellement de choses. Et puis il y a Elaine et Aidan dont la relation a toujours du mal à évoluer elle aussi. Je ne comprends pas pourquoi Betrayal s’encombre encore de ces personnages. Leur duo ne fonctionne pas et ce n’est pas Aidan qui va changer grand chose. Ne serait-ce que la scène de l’arrestation qui était particulièrement ridicule. Vous croyez vraiment que la police est aussi provocatrice avec les gens par plaisir ? C’est tellement mal foutu cette scène de l’épisode que j’avais déjà envie de zapper vers le prochain épisode (si tant est que le prochain épisode soit meilleur car pour le moment la série n’arrive pas à nous prouver une quelconque once de bonne volonté). Certes, il y a du potentiel ici et là du point de vue de certaines relations mais ce n’est pas ce qui fonctionne pour le moment.
vlcsnap-2013-12-16-17h57m57s13.jpgAvec un sujet comme celui de Betrayal, je pense que les scénaristes auraient pu blinder un peu plus le scénario. La série s’est rapidement rétamée à mon grand damne. Rien que le premier épisode était un grand modèle d’ennui et de vacuité. C’est sidérant de voir qu’une série peut passer d’intrigante à mauvaise en l’espace de quelques dialogues ou encore d’un jeu d’acteur pas toujours très juste (je parle d’Henry Thomas qui est la plus grosse déception de Betrayal, même pire que Hannah Ware qui en tient déjà une couche). La relation entre Sara et Jack tente d’évoluer et c’est bien évidemment ce qu’il y a de plus intéressant dans cet épisode. Malgré des efforts fait au travers de certaines intrigues, le tout rame encore pour trouver la rive. On se noie donc avec une série qui n’a pas d’inspiration. Pourtant, je n’attendais pas grand chose de Betrayal au début mais c’est justement pour dire à quel point Betrayal est un gros raté. Avec plus d’idées on aurait certainement eu un truc bien plus efficace. Ce n’est que mon humble avis.

Note : 2/10. En bref, toujours aussi ronflant.

Commenter cet article