Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Betrayal. Saison 1. Episode 2. Except When a Bear is Chasing You.

13 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-10-10-00h58m00s206.png

 

Betrayal // Saison 1. Episode 2. … Except When A Bear is Chasing You.


Je ne sais pas encore si ABC ira au bout de la diffusion de Betrayal mais je vous avais promis de revenir vous en parler chaque semaine et c'est ce que je vais faire. S'il y a bien une cause perdue que je vais suivre cette année, c'est celle-ci. Je ne peux décemment pas abandonner un si joli casting et notamment ce toujours très bon James Cromwell. Le pauvre, il aime lui aussi les causes perdues se retrouvant chaque année dans une série annulée après une saison, des séries à la qualité douteuse d'ailleurs. A la fin de l'épisode précédent, Betrayal tentait de créer du suspense artificiel, créant le fameux dilemme de Montaigu et Capulet. Je ne sais pas vraiment ce qu'il faut attendre de la suite de la saison mais ce second épisode, bien que très long et lent, apportait tout de même un peu plus de substance. Disons que maintenant que l'on sait qui est Jack, Sara ne pouvait que le confronter. J'ai bien aimé la confrontation des deux personnages. Troublante d'un côté mais efficace de l'autre. Hannah Ware et Stuart Townsend tentent de développer une alchimie qui fonctionne plutôt bien même si je ne vois pas trop où Betrayal veut en venir.

La série tente de nous faire croire que Jack n'a pas du tout envie de faire du mal à Sara ou encore à son mari et que leur rencontre a été fortuite. J'ai envie de croire que ce n'est pas du tout le cas et que Jack avait préparé son coup. Cependant, je me demande s'il n'est pas réellement tombé sous le charme de Sara durant son opération séduction. Car le moment qu'il partage avec sa femme au début de l'épisode (une fellation) était étrange. On sent que Jack a la tête ailleurs. Jack était aussi prêt à attendre Sara un soir afin de savoir si elle avait réellement envie de le retrouver. Je suis bien d'accord que c'est assez intéressant au premier abord mais pas suffisamment d'un autre point de vue. Malgré tout, Betrayal tente d'utiliser ses défauts à son avantage. Si j'ai énormément de mal avec les moments où Sara et Jack se rendent compte qu'ils ont envie l'un de l'autre (surtout Sara et son flash de sa folle partie de jambes en l'air avec Jack), je trouve que l'alchimie est palpable. L'autre problème de Betrayal c'est sa trame de fond. On n'a pas vraiment envie d'avoir de la compassion pour l'arrestation de T.J.
vlcsnap-2013-10-10-01h00m37s236.pngSi j'aime bien l'influence de Thatcher, je ne trouve pas que la famille Karsten a réellement quoi que ce soit de mal à nous démontrer. Thatcher a plus la tête de l'homme qui veut faire peur mais qui n'a que son argent pour faire peur. Je suppose qu'il va utiliser la relation de Jack et Sara pour que Jack se mette au travail face à son mari mais je me demande encore comment tout cela va prendre forme. Drew n'est pas forcément l'avocat que j'attendais. Le personnage est transparent durant ces deux premiers épisodes, un peu comme si Betrayal ne voulait se concentrer que sur Sara et Jack et rien d'autre. D'autres histoires viennent également se glisser comme les enfants McAllister. Entre Victor qui vole le portable de sa soeur pour s'astiquer devant les photos de sa meilleure amie et la fille qui aimerait bien que l'on puisse la prendre pour une grande, voilà déjà deux paires à claques. Il faudrait que Drew ou Valeria soient liés à Jack et à l'affaire des Karsten car pour le moment cela manque vraiment de substance. Je n'ai pas grand chose à faire de cette histoire et c'est bien dommage. Même si ce nouvel épisode était bien meilleur que le pilote, cela reste tout de même une série bancale reposant sur tout un tas d'ingrédients prémâchés et pas très piquants.

Note : 3/10. En bref, petite amélioration mais Betrayal n'engage à rien de vraiment bon finalement. Ce qui est extrêmement dommage.

Commenter cet article