Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Better with You. Saison 1. Episodes 1 à 10. BILAN

31 Décembre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

Better-With-Christmas-Crap.jpg

 

Better With You // Saison 1. 10 episodes (Partie 1)
BILAN


Après avoir vu les 9 premiers épisodes de cette première saison de Better with You, il est temps pour moi de vous dressez le portrait d'une sitcom dont on parle pas souvent et qui pourtant le mériterait. Oui car Better with You est une sitcom qui même si elle ne révolutionne rien est drôle et l'on passe souvent 20 minutes à se faire plaisir, sans que l'ensemble soit vraiment décevant. J'avais bien aimé le pilot (ici), trouvé ça simple et au bon moment. Elle s'intègre plutôt bien dans la ligne des sitcoms d'ABC : familiale.
Les épisodes s'enchaînent et tout reste sympathique. C'est pas révolutionnaire mais "pretty funny". L'atout de chaque épisode reste tout de suite la séquence pré-générique. C'est souvent hilarant. On voit pour chacun des duos : les parents et les deux filles de leurs côtés avec leurs petits amis respectifs. Souvent inspiré, avant le générique ça met la pèche justement et de rire un bon coup, ça libère et l'épisode qui suit est tout de suite bon.
Pour ce qui est des personnages, j'ai un préférence pour Casey. Il est vrai, nature, se prend pas la tête. Il un peu débile sur les bords, pas très futé mais au moins, pour moi il a un pouvoir qui n'empêche pas le rire bien gros. La partie "Ikea" de l'épisode 2, dont certains ont réussi à faire un rapprochement avec la séquence Ikea de Fight Club (fallait le faire), je l'ai trouvé pas si mal que ça. Cette bataille pour un appartement permet de passer un bon moment sans trop se prendre la tête. Il y a également l'épisode 4 avec le rapport entre nudité et engueulade de couples que j'ai trouvé correct.

key_art_better_with_you.jpgMais les parents des deux filles sont drôles eux aussi. L'épisode de la carte de Noël et la "Christmasness" c'était du petit lait. J'était hilare durant tout l'épisode pour cette bataille à la carte de Noël. Une scène de danse dans l'épisode 5 de la part de la mère était priceless, ça vaut son pesant d'or. On a donc tous les éléments de la famille qui passent un par un. Il y a aussi l'anniversaire de Jen que j'ai trouvé léger, sans prise de tête et qui permet de sourire (ou rire) pendant une bonne vingtaine de minutes sans problème.
Ca déconne au portillon cette sitcom. Côté guest on a eu droit à Valeria Mahaffey (Alma dans Desperate Housewives) ou encore la mini réunion Reba dans l'épisode 8 avec la wedding planeuse. La série n'est pas là pour nous surprendre par des guests d'ordre mondiale mais on se laisse porter par quelques têtes connues et vu dans d'autres séries sans problème. Ca permet de se dire : ah tiens, lui je l'ai vu mais où ? Un épisode de Thanksgiving au sujet d'une bague. Ca tourne au vinaigre, c'est sympa et ça passe le temps. Bien sûr cette sitcom n'est pas la sitcom de l'année mais l'histoire des signes afin qu'il ne se marie pas avec Jen était drôle.
Ainsi, Better with You ne révolutionne rien, mais alors rien du tout. Cependant, la sympathie de son casting et des personnages, toujours plus funs et décalés les uns que les autres c'est intéressants. On se laisse donc porter par les aventures d'une série qui même si son avenir se noirci forcément quand on regarde les audiences et les cases que ABC doit libérer à la saison prochaine, je continuerais jusqu'au bout.

Note : 7/10. En bref, elle offre 20 minutes de détente et des personnages sympathiques.

Commenter cet article

delromainzika 01/01/2011 18:10



C'est bien normal. Je fais découvrir toutes mes découvertes à mes lecteurs.



Jean pierre 01/01/2011 18:07



Oui tres : ) , content que tu las fasses decouvrir à tes lecteurs.....



delromainzika 01/01/2011 16:57



Oui, tu n'as donc pas du être déçu de mon avis. )



Jean pierre 01/01/2011 16:02



Comme je te lavais dis je suis fan...pourtant les 1eres secondes du pilot , je n'avais pas accroché au casting : un petit peu trop mignon trop beau mais j'ai vite oublié ce detail...je trouve que
les deux beaux fils sont les atoux du show : l'un nature , 1er degré auquel on s'attache tout de suite comme le font les beaux parents et l'autre , tres conventionnel , visant le parfait gendre
ideal et pourtant ( un petit peu ) mal aimé , lexposition de ces deux opposés fonctionne tres bien.....