Critiques Séries : Black Mirror. Saison 2. Episode 3.

vlcsnap-2013-03-01-21h39m49s142.png

 

Black Mirror // Saison 2. Episode 3. The Waldo Moment.
SEASON FINALE


Black Mirror a toujours été plus ou moins une série ambitieuse. L'épisode précédent était brillant. Un modèle d'écriture dans cette charmante antologie mais Black Mirror nous prouve encore une fois, avec ce tout nouvel épisode, qu'elle a encore beaucoup de choses à raconter et de domaine à explorer. Elle peut aussi très bien devenir notre pire cauchemar cette série dans le sens où elle raconte les choses de façon très plausible. Imaginez, nous sommes dans le monde d'aujourd'hui, et la marionnette d'une émission parvient à ridiculiser un homme politique. En effet, Jamie (incarné par Daniel Rigby) est l'homme derrière la marionnette qui tente d'éviter qu'un politicien gagne les élections, tout cela car il n'adhère pas du tout à la personne qu'il est et qu'il incarne. Black Mirror joue astucieusement avec Jamie qui va petit à petit se laisser influencer par les producteurs qui ne veulent qu'une chose : faire de Waldo le nouvel élu et faire régner l'autarcie. La fin de l'épisode était d'ailleurs brillante. J'ai adoré du début à la fin ce qui aurait pu être un échec total si Black Mirror l'avait traité de façon anarchique et pas nécessairement très émotionnelle.

Car Jamie est quelqu'un de touchant qui a juste voulu montrer qu'il était en désaccord avec un homme politique. Il ne savait pas que le peuple serait complètement derrière Waldo et qu'il deviendrait alors la star des médias du pays. "The Waldo Moment" créé également une ambiance anxiogène du début à la fin entre la pression que Jamie reçoit des producteurs, l'homme politique qui tente de le réduire au silence en plein direction, ou encore le fait qu'il est devenu présidentiable en l'espace de quelques temps seulement. Black Mirror tente alors de se moquer de la politique moderne et du fait que n'importe qui, avec n'importe quel moyen, peut accéder au gouvernement maintenant. Je ne m'attendais pas vraiment à ce que la série traite d'un sujet de ce genre. Et c'est astucieux d'ailleurs les divers twists qui s'accumulent au fur et à mesure de l'épisode. L'épisode reste pour le moment mon préféré de cette seconde saison (qui s'achève ici) et l'un de mes préférés de la série.
vlcsnap-2013-03-01-21h39m45s96.pngOn savait déjà que les scénaristes aiment les satires politiques. On avait déjà vu cela dans le pilote de la série avec le politicien qui était forcé par le ravisseur de sa fille de sodomiser une chèvre en direct à la télévision. Un moment terrible qui aurait pu devenir réalité et par la même occasion devenir la chose la plus choquante que la télévision ait pu diffuser. Finalement, ce dernier épisode de la saison frappe un coup plutôt fort je dois avouer. Et je ne me lasse pas de cette petite série. C'est court, on a toujours envie d'en voir plus de ces histoires originales mais maintenant il nous faut une troisième salve pour la saison prochaine étant donné que voilà… la qualité est au rendez vous (malgré la frayeur du premier épisode que j'avais trouvé très décevant et souvent ennuyeux). La suite n'est qu'un pur bonheur et ce côté satire politique est particulièrement fun à suivre. Je pense que Black Mirror  peut faire changer les mentalités si seulement elle était beaucoup plus suivie (c'est d'ailleurs quelque chose que je ne comprends pas, son succès plus que mitigé).

Note : 8/10. En bref, une brillante satire politique.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

Emeric 12/05/2018 00:01

Honnêtement je trouve que quand black mirror veut traiter de la politique dans ses épisodes c'est du grand n'importe quoi. Entre l'épisode pilote completement absurde ou le premier ministre sodomise un porc pour sauver la vie d'une princesse tout ca diffuser en direcre a la tv... alors perso je pense que si ca arrivait le publique ne serait pas du tout pour je préférerai personnellement risquer la vie de quelqu'un même d'important plutot que de voir une nation ridiculisé de la sorte. De plus je regarderai pas personnellement a la télé ce genre de choses et encore moins en famille ou autour d un verre d en un bar pendant plus d'une heure de diffusion (ce qui est le cas dans l'épisode). Ca me parait vraiment peu crédible. Dans l episode de waldo c'est pareille je veux bien qu'il y ait un message derrière mais honnêtement vous imaginez vous écouter un débat serieux ou on vous parle de votre avenir et qu'il y ait un clown qui s'y rajoute en sortant des trucs du genre "ta gueule connard". Et la les gens se disent "whaaaaaa on va voter pour lui". Honnêtement le seul message que je vois dand ces deux épisodes ce serait que les scénaristes prennent vraiment la population pour des moutons abrutis. Faut arrêter de jouer au phylosophe de comptoir quand on est pas crédible.

efwepq 02/04/2018 00:52

Faut quand même pas abuser..

"On avait déjà vu cela dans le pilote de la série avec le politicien qui était forcé par le ravisseur de sa fille de sodomiser une chèvre en direct à la télévision."

Ce n'était aucunement sa fille mais la princesse du pays, qui n'avait qu'un lien politique avec le premier ministre (ils ne se parlent même pas dans la série).
Et il a été obligé d'avoir un rapport sexuel avec un PORC, pas une chèvre. (Pour le coup j'ai du mal à comprendre comment le porc s'est transformé en chèvre dans tes souvenirs :0 !)

Je me ballade sur le net pour essayer de trouver des critiques intéressantes et enrichissantes qui me permettraient de mieux comprendre le sens et l'objectif de chaque épisode.. je suis assez déçu.

cma 10/11/2016 21:15

Excellente série même si tous les épisodes ne se valent pas.Sscénario, acteurs, prise de vue ... c'est du Cinéma.

oula 22/08/2015 23:52

T'as vu l'épisode en question pour écrire cette phrase "On avait déjà vu cela dans le pilote de la série avec le politicien qui était forcé par le ravisseur de sa fille de sodomiser une chèvre en direct à la télévision" ?

delromainzika 23/08/2015 20:03

Oui, et ce n'est qu'un souvenir de cet épisode. C'est pas une encyclopédie ma tête ^^ Je peux faire des erreurs . Surtout sur 2 saisons diffusées à 2 ans d'intervalle ^^