Critiques Séries : Blue Bloods. Saison 1. Episode 10.

vlcsnap-2010-12-05-21h44m17s188.png

 

Blue Bloods // Saison 1. Episode 10. After Hours.


Dans ce nouvel épisode, le portier d'un endroit branché de New York est assassiné. Danny revient enquêter dans la boites de nuit qu'il avait laissé des années auparavant derrière lui. Pendant ce temps, Frank prend une décision quant à l'avenir d'un ex partenaire. Si l'ensemble était solide, on n'avance toujours pas d'un poil cependant dans l'intrigue générale de la saison et je suis un peu énervé que cela soit le cas.
Cependant, l'intrigue en elle même se suivait très bien. Fluide et dispendieuse à certains moments. J'aime bien l'intéraction qu'il y a entre les différents membres de la famille d'une part et entre les enquêtes et leur vie privée. C'est du pur polar dans l'âme, mais même si cela lorgne sur quelque chose de déjà vu et pas forcément béni pour un sériephile comme moi, le travail est fait par le casting, tout simplement remarquable.
On a donc encore droit au fameux dîner en famille, cette fois autour d'un chinois à emporter. Cette petite scène était plaisante mais voilà, Blue Bloods est un peu feignante. Elle est censée être un vrai cop show avec une sorte de mythologie derrière sauf que voilà, la mythologie on n'en parle jamais ou presque. C'est désarmant de voir qu'une série avec un tel potentiel se largue de faire des épisodes classiques, déjà vu, qui ne s'investit pas dans une suite plus intéressante et surtout intrigante.
Au final, After Hours est un épisode classique, ça change pas, le même schéma et j'en passe. Mais bon, ça reste du bon cop show comme j'aime en regarder parfois donc je ne suis pas totalement déçu.

Note : 5/10. En bref, un manque certain de mythologie empathie sur la série.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article