Critiques Séries : Blue Bloods. Saison 1. Episode 3.

vlcsnap-2010-10-10-00h27m31s97.png

 

Blue Bloods // Saison 1. Episode 3. Privilege.


Une affaire sympathique et un casting qui a la niaque, voilà un cop show qui a les "couilles" qu'il promettait. Dans ce nouvel épisode, Erin, Frank et Danny travaillent ensemble contre le système afin de trouver justice dans une affaire de viol dont le suspect principal est protégé par une immunité diplomatique. C'est un cas redondant dans les cop show, l'histoire de l'immunité diplomatique et cette fois c'était avec conservatisme et élégance.
En effet, le casting ne perd pas son temps avec les détails et s'engouffre pas dans le n'importe quoi de quelques cop show bien connus, non, ici on assiste à une intrigue maîtrisée et bien écrite. On ne perd donc pas le fil de l'intrigue avec quelques petites broutilles, non, tout est rondement mené. Par ces mains derrière l'écriture, on a donc droit à un casting en forme. Je parle de Donnie Wahlberg, dont le personnage de Danny est de plus en plus intéressant. Non pas que grâce à l'avancé sur le fil rouge : Templar, la société secrète ; mais plutôt grâce au fait que Danny est un flic un peu moins conventionnel. Il prêche pas forcément les meilleures règles dans le code des flics et j'aime bien l'idée. Son père, Frank, interprété par l'excellent Tom Selleck n'a pas grand rôle finalement dans cet épisode mis à part de prendre parti et de répondre aux journalistes comme dans chaque épisode.
J'attends donc de voir comment va évoluer le personnage tout comme le papy de la famille : Henry. En effet, il en sait beaucoup (trop ?) sur Templar et j'aurais aimé qu'il nous en révèle un peu plus à la fin de l'épisode mais non, on nous réserve ça pour la suite. Jamie, le petit dernier à être entrer dans la police est un personnage qui ressemble vraiment au rookie de fortune. Je l'aime bien, le voir gagner la reconnaissance de son partenaire et gravir les échelons par la même occasion. On verra comment son "enquête" sous-jacente sur le Templar va avancer mais j'espère qu'il y aura quelque chose de palpitant derrière.

Note : 7/10. En bref, on jouant les bonnes cartes ce cop sho très classique ravira les fans du genre, bien sûr réservé à une élite de fans et surtout un cop show anti-CSI. Que la ménagère soit sur ses gardes, les costauds débarquent.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article