Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Blue Bloods. Saison 3. Episode 21. Devil's Breath.

28 Avril 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-04-28-15h36m29s110.png

 

Blue Bloods // Saison 3. Episode 21. Devil's Breath.


Ce que j'aime bien dans Blue Bloods c'est la manière dont New York est dépeint. C'est tellement beau finalement cette ville qu'il est difficile d'imaginer Blue Bloods dans une autre ville des Etats-Unis. Loin des paillettes de Los Angeles ou encore du soleil constant de Miami, on est ici dans une ville qui a ses sombres recoins (même si SouthLAnd est parvenue à mettre en avant les horreurs de Los Angeles). La manière dont la série est filmée est importante et la mise en scène des décors est toujours là pour nous plonger un peu plus dans l'univers de cette série policière. Comme je vous le dis chaque semaine, j'aime beaucoup cette petite série dont personne ne semble parler à part moi sur la toile. Je cherche éperdument des gens qui la regarde et je ne connais qu'une personne. C'est fou, vous ne pensez pas ? En tout cas, je suis ravi chaque semaine de retrouver les Reagan dans de nouvelles aventures. Cette semaine c'est pour retrouver un flic qui est arrêté car il a tenté d'arrêter un voleur alors qu'il n'était pas en service mais… alcoolisé. Au fond il est vrai qu'un agent de police doit être tout le temps en alerte et capable de réaliser son boulot.

Sauf que dire qu'un officier de police n'a pas le droit de boire quelques verres histoire de fêter quelque chose c'est assez dramatique. Vous ne trouvez pas ? En tout cas, c'est la grande question que pose cet épisode. Si Frank doit suivre les règles (le fait que l'agent de police n'aurait pas dû boire), Jaime ne comprend pas. Surtout que le policier n'a pas sorti son arme et n'a même pas tiré. Il a juste sauvé quelqu'un. Jamie fait même un parallèle intéressant avec le fait que si ce flic avait été un citoyen comme les autres mais alcoolisé lui aussi, il aurait été vu comme un bon samaritain. Comme quoi, être flic et vouloir sauver des vies n'a pas toujours de bons côtés. Le flic a eu une réaction assez touchante que l'épisode parvient à mettre en exergue. En effet, il aurait largement préféré continuer et ne pas tourner la tête. Mais son instinct de flic lui a donné envie de sauver cette personne. La loi est parfois mal faite et même Henry, pourtant le plus conservateur de la famille Reagan à mes yeux, est d'accord avec Jaime en partie et ne comprend pas tout ce foin autour de cet agent.
vlcsnap-2013-04-28-15h31m51s147.pngComme à chaque fois, Blue Bloods parvient donc à mettre en avant le travail de la police et même ses travers. Pendant ce temps, l'affaire de Danny et sa collègue n'était pas vraiment à la hauteur. Bien que l'idée que cet amant ne se souvienne pas d'avoir tuer sa petite amie (nous allons découvrir qu'il n'a tué personne à la fin de l'épisode et qu'il a juste été drogué tout simplement) m'a bien moins passionné. Certes on a envie de savoir la fin de l'épisode et même si c'était semi-prévisible, j'avais moins envie de connaitre la suite. C'est le problème des séries qui nous offre des épisodes tonitruants d'un côté et plus classique de l'autre. Du coup, le côté classique passe un peu à la trappe. Mais ce nouvel épisode de Blue Bloods était très bon malgré tout avec un joli questionnement moral et de l'éthique des policiers. Il est vrai que les questions sont toutes justes et justement posées. Que demander de plus vous ne pensez pas si ce n'est d'être encore plus diverti lors des deux prochains épisodes et derniers de la saison 3.

Note : 7/10. En bref, un joli questionnement de la moral et de l'éthique des policiers. Efficace et soigné.

Commenter cet article