Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Boardwalk Empire. Saison 1. Episode 4.

17 Octobre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Boardwalk Empire

vlcsnap-2010-10-17-15h42m51s12.png

 

Boardwalk Empire // Saison 1. Episode 4. Anastasia.


Que c'est féérique cet épisode. Toute la partie de la fête d'anniversaire de Nucky était pur enchanteresse. C'est dingue comme c'était lumineux, alcoolisément bon et sexuellement attrayant. Je dois dire qu'il y a un travail de l'image qui est parfait, tout est propre et beau, on a vraiment l'impression d'être devant ce qu'était Atlantic City à cette époque. Alors bien sûr, à la fête d'anniversaire de Nucky, républicains et démocrates sont invités ce qui a don de faire coulé beaucoup, vraiment beaucoup. On suit également Jimmy et Al à Chicago où les ennuis les attendent alors que pendant ce temps, Margaret.
Je crois que l'anniversaire de Nucky m'a ébloui les yeux mais la beauté d'un tel chef d'oeuvre ne pouvait pas passé sans une fête de cette envergure. C'était à la fois beau et attrayant, comme une fête à laquelle on ne peut participer mais qu'on regarder de l'extérieur. J'ai eu cette magnifique impression d'être comme un enfant face aux lumières de Noël. Entre le côté cabaret avec de la nudité classe et pas vulgaire on est servie. Si les pétillantes bulles du champagne n'avaient pas fait monter l'extase aux membres de l'assemblé, on aurait peut être pas eu la même scène. L'émerveillement devant cette série est un passage obligé que je prends volontier.
Bien sûr, l'épisode s'impose aussi sur d'autres choses. On parle notamment du Ku Kux Klan, une organisation secrète connu pour ses mouvements, encore aujourd'hui. J'aime bien le rapport qu'il y a avec l'histoire dans cette série, c'est toujours fait avec une densité impressionnante. On n'est pas peur de dire les choses. Ce n'est pas Al et Jimmy qui vont me contredire. Leur petite partie Chicago-esque était plaisante car une intrigue d'ennuis et de troubles se dessine de plus en plus. La belle histoire d'Al Capone se met en marche. Je suis aux anges.
Au final, cet épisode était génial, magnifique et m'en a mis plein les yeux, j'espère qu'il restera de cette poudre pour le prochain épisode mais à ce sujet, je n'ai pas de soucis à me faire je pense. Boardwalk Empire est bien la meilleure nouveauté de la rentrée américaine.

Note : 9.5/10. En bref, un épisode magnifique qui m'a donner envie de vivre un peu de cette magnifique peinture d'un Atlantic City étranglé par la prohibition.

Commenter cet article