Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Boardwalk Empire. Saison 2. Episode 10. Georgia Peaches

3 Décembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Boardwalk Empire

vlcsnap-2011-12-03-14h34m58s124.png

 

Boardwalk Empire // Saison 2. Episode 10. Georgia Peaches.


Nucky a un grand avantage désormais : son whisky vient de la source (donc de l'Irlande), et il est également moins cher mais de meilleure qualité. Nucky est donc entrain de répondre son alcool dans tout Atlantic City pour le bien de son business. Le personnage revient en forme, mais pas tellement non plus. Son retour permet aussi de reprendre là où l'on s'était arrêté au niveau des ennuis judiciaires de ce dernier. Esther, la procureur veut monter un dossier en béton sur Nucky et elle va tout faire pour pendant que Van Alden se retrouve sur la touche. Ce dernier est un excellent personnage mais qui manque de présence durant cette saison. Malgré un épisode qui lui était consacré à lui et à Richard au milieu de la saison, maintenant on tente de le laisser de côté. L'idée qu'il veut faire tomber Nucky est bien développée, mais c'est au travers du personnage de Esther que tout se ressent. Van Alden perd donc son intérêt cette saison, il perd aussi sa prestance qu'il avait gagné durant la saison précédente.

Ce qui au fond est plus que dommage. Mais il faut faire avec. Pendant ce temps, les employés de couleurs font la grève. Boardwalk Empire est connue pour son histoire proche de la réalité avec des personnages très vrais (comme Al Capone par exemple) mais aussi l'histoire même de l'Amérique comme la prohibition et la montée du crime à Atlantic City aujourd'hui connue pour être la ville mère de Las Vegas. Bref, cette fois on va se concentrer sur la grève des employés de couleur. J'ai récemment vu La Couleur des Sentiments, un film sur des femmes de ménage noires dans l'Amérique des années 60, là où la ségrégation était à son comble. Ici on est encore dans les années 30, et les noirs et employés de couleurs sont toujours aussi mal considérés. Ils n'ont pas vraiment d'importance pour le monde blanc, décrit comme un monde de riches au final (alors que ce n'est pas vraiment le cas pour tout le monde). L'histoire est plus bien fichue mais cela manque d'un truc. De plus de scènes ? Sûrement.
vlcsnap-2011-12-03-14h38m46s96.pngJe pense que le problème vient de là. Il aurait peut être fallu s'y intéresser de façon plus profonde. Pendant ce temps, Margaret pense que tout ce qui arrive à sa fille est de sa faute, et l'insolence de son fils est quelque chose qu'il a hérité de son père. Margaret est une femme qui a pas mal de chats à fouetter. Tout d'abord sa fille. Margaret est une femme en quête de quelque chose, de bonté, et surtout de bonheur. On voit pertinemment qu'elle n'est pas totalement heureuse et qu'il lui manque quelque chose. C'est donc en la religion qu'elle va tenter de trouver des réponses. L'idée que cet épisode ait pour sujet les péchés, la religion et la rédemption autour de Nucky et de Margaret avait un intérêt. En tout cas j'aime beaucoup comment Margaret tente de faire la part des choses dans sa vie, c'est presque bouleversant par moment. Elle est une femme forte mais comme je vous le disais la semaine dernière, c'est aussi une femme qui a un coeur très tendre et qui a bien du mal à reprendre le dessus sur les évènements.

Elle est totalement dépassée. Enfin, Jimmy se retrouve à assumer les choix qu'il a fait, et notamment les erreurs (comme l'assassinat raté de Nucky par exemple qui lui sera mainte et mainte fois reproché durant l'épisode) qu'il a fait. Jimmy commence aussi à perdre la main sur la ville d'Atlantic City, ce qui a pour intérêt de poser les bases d'une fin de saison qui promet d'être excellente. En tout cas, pour le moment la série s'en sort à merveille. Reste encore quelques petites ramifications de la saison avec des intrigues à Philadelphie par exemple qui sont corrects sans être non plus très passionnante. Leur efficacité fait tout le travail en fait. Bref, au final, ce nouvel épisode de Boardwalk Empire était très bon, bien écrit, soigné, très juste aussi. Il manquait un truc en plus peut être comme l'utilisation de Richard (quelque chose qui manque cette année).

Note : 8/10. En bref, la guerre des clans continue. Avantage Nucky.

Commenter cet article