Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Boardwalk Empire. Saison 2. Episode 7. Peg of Old

13 Novembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Boardwalk Empire

vlcsnap-2011-11-13-14h23m58s219.png

 

Boardwalk Empire // Saison 2. Episode 7. Peg of Old.


Plus on avance dans le coeur de la saison plus je me dis que finalement cette nouvelle saison est bien plus réussie que la première. En tout cas les personnages s'installent plus facilement dans leurs intrigues ce qui rend les épisodes plus intéressants. Dans cet épisode on invente la VOD. Oui, Nucky Thompson est son précurseur puisque Jack Dempsey, le grand boxeur est de retour en ville pour un très grand match et Nucky a l'intention de le diffuser sur la télévision à raison de 2 dollars par foyer. Les recettes seraient donc monstrueuses et Nucky pourrait donc trouver un nouveau business bien plus légal que l'alcool. Il faut dire que l'alcool ne lui a pas tant rapporter que ça ces derniers temps avec l'arrivée de Jimmy comme concurrent. Mais surtout, Nucky est un homme assez malin pour une fois de plus tenter de se mettre Van Alden dans la poche. La relation entre ces deux personnages a toujours été très menaçante l'un envers l'autre, jouant au jeu du chat et de la souris, sans parvenir à ce que l'un arrête l'autre. Le fait que Van Alden offre l'affaire du siècle sur Nucky au procureur pourrait changer la donne, surtout avec ce final qui prouve une fois de plus que le monde de Nucky est bel et bien terminé.

I think the world's going to find out what kind of man it's dealing with.”


vlcsnap-2011-11-13-15h12m02s135.pngPremier élément, Margaret qui va retomber dans les bras de son amant. On voit pertinemment que Nucky perd Margaret. Je ne sais pas trop comment cela va se dessiné dans les prochains épisodes mais si il perd son amour, cela va apporter encore plus de désespoir sur sa petite personne. Et puis de façon sous jacente il y a le plan de Jimmy pour faire tomber Nucky. L'un de ses précieux alliés lui propose comme solution de le faire assassiné : une idée judicieuse, qui va se solder par un échec. De toute façon Nucky ne peut pas mourir. Cela permet cependant d'exalté une certaine peur ambiante. On est plus du tout en sécurité, Nucky est attaqué de toutes parts. C'est la même chose du côté judiciaire. Cependant, il y a de grandes choses que dans les derniers retranchements du personnage cette saison, il s'en sorte à merveille. Je ne vois pas Nucky aller vraiment en prison, je le vois bien malgré tout se faire tout petit pour reprendre son business de façon plus légale. Jimmy arrive toujours à point nommé et le personnage est toujours aussi fascinant. Il veut à la fois faire de Nucky son nemesis, sans pour autant le faire.

On le voit bien dans les derniers mots qu'il prononce à Nucky dans cet épisode, il l'aime toujours comme un frère. Sauf que le business en a décidé autrement, et que les trahisons de l'un on engranger les trahisons de l'autre… Une véritable tragédie humaine, comme Corneille aurait pu en écrire a son époque. Pour en revenir à Margaret, sa petite aventure à Brooklyn était bien plus passionnante que j'aurais cru. Au début je me suis dit que le personnage va nous raconter ses chiffonnières et rien de plus, mais on voit une fois de plus toute la poigne de la femme. Elle sait ce qu'elle veut et ça se sent. Le personnage en devient fascinant. Même chose pour Van Alden dont le monde s'écroule. Alors qu'il présentait à Lucy son bâtard - qu'il a fait pour elle -, cette dernière semble donc l'avoir quitté tout en laissant une bouche usagée avec une page intitulée "A Dangerous Maid" (qui est aussi le nom d'une comédie musicale de Charles W. Bell et Ira Gershwin). Au final, on se retrouve donc avec un épisode où il se passe une fois de plus beaucoup de choses, et tout est très prenant. Excellent.

Note : 8/10. En bref, très bon épisode, solide jusqu'au bout.

Commenter cet article